Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
mars 26, 2019, 07:06:38
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Par les chemins d'automne - acte V : Pont aux Haches  (Lu 12565 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 14194
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    1%
Soit ! Tâchons d'éviter les esclandres pour ce soir... tout le monde a besoin de repos ! Je sollicite doucement ma monture pour la faire avancer et rentrer en ville.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Le choix n'est pas franchement énorme. Deux établissement reçoivent des voyageurs, dont un où Aube n'envisagerait même pas d'entrer pour y jeter un oeil. Davog pousse un triste soupir en songeant aux doux moments qu'il a passé dans cet endroit (garni de toutes les sortes de plaisirs dont un homme comme lui peut rêver), mais il poursuit tout de même son chemin à la suite d'Aube.

Vous parvenez sur la place centrale, à La Mésange Jaune, un établissement qui a l'air assez correct, bien que le brouhaha qui en émane lorsqu'on s'en approche témoigne d'une fréquentation sans doute bien supérieure à ce que votre tranquillité exigerait...


mesange bleue
mesange bleue

Blezian : tu penses vraiment que tu pourrais dormir dans ce genre de tannière où les hommes ne pensent qu'à l'argent ?

Davog : que s'est-il passé de notable la seule fois où tu as mis les pieds dans cette auberge ?

Aube : qu'elle fête automnale s'apprête-t-on visiblement à célébrer dans ce village ? quel souvenir cela te rappelle-t-il ?

Kwan Yin : as quoi es-tu particulièrement vigilante en approchant de l'auberge ?
Les Terres de Légende - Dungeon World.

Hors ligne Blezian Umbiculus
(ActOfWolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Druide Niveau 1
    PV:0/18
  • Messages: 2229
  • Ahah! AHAH! Hehehe! Hihi! Hohoho...

  • Activité
    0%
Nous pratiquons souvent l'échange de service dans le Nord, un objet pour un autre, de la nourriture pour un objet, ou même le gite et le couvert contre de l'aide. En l’occurrence, dormir dans une auberge, c'est donner de l'argent, un objet, en échange du gite et du couvert. Certes la plupart des gens sont bruyant et braillards, et les jeux d'argent sont nombreux, mais encore une fois, ce n'est pas différent d'un défi de chasse: "Si je ramène quelque chose de plus gros que toi tu devras t'occuper de le dépecer." Le principe étant plus ou moins le même, je ne me soucis guerre de l'argent et je suppose qu'un service doit quand même avoir de la valeur en ce bas monde.
J'adore l'anglais, Tomb se dit Toom, Womb se dit Woom et Bomb... se dit pas boom. Y'avait de quoi faire pourtant.

Hors ligne Kwan Yin
(Cina Mel)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Moine  Niveau 1
    PV:20/20
  • Messages: 4841

  • Activité
    0%
Les auberges réservent souvent de mauvaises surprises.

Parfois, des amis sont là pour vous en tirer sans qu'une goutte de sang ne soit versée, comme dans cet estaminet où Aube a brillamment remporté une joute oratoire dans laquelle Guillaume s'était embourbée.

Et parfois, non. Mon mollet se rappelle encore des crocs du canidé gardien d'une gargote dans laquelle je pensais trouver repos pour la nuit... et qui n'appréciait guère les étrangers !

J'ai mis pied à terre et mène tranquillement Lila par la bride alors que nous approchons de l'établissement. Et si mon regard jauge les possibles menaces humaines, je scrute les alentours d'un oeil circonspect, pour être bien certaine qu'aucun chien ne viendra cette fois me chercher querelle.
 

En ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 14194
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    1%
Alors que nous nous approchons du seul établissement convenable de la ville, je ne peux m'empêcher de remarquer les petites lanternes et autres fanaux aux lueurs orangées accrochés ci et là aux portes des maisons, ou simplement posés devant les fenêtres. Ainsi donc, ici aussi, on célèbre l'automne et la fin des travaux aux champs; la froide saison viendra bientôt, invitant chacun à se calfeutrer dans sa demeure en attendant la renaissance de la nature au printemps. Qu'on la nomme la "fête dorée" (en référence aux couleurs ambrées dont se parent les arbres et que rappellent les lampions confectionnés par les enfants pour l'occasion), le "restfest" (rapport à la saison de repos qui s'ouvre pour les paysans) ou encore "le dernier fût" (dans les régions vinicoles où l'on indique ainsi la fin des vendanges), c'est une période de fête... mais aussi de prières, où l'on demande, qui aux Anciens Dieux, qui au Dieu Unique, un hiver doux et suffisamment de réserves pour le passer. Etonnament, alors que le temps serait à l'économie, il est de coutume, et ce quelle que soit sa croyance, de faire quelques dons aux divinités pour s'attirer leur bénédiction en prévision des quelques mois difficiles.

Enfant, j'appréciais particulièrement cette fête, conclusion des labeurs de l'été et où les gens du village et des alentours pouvaient enfin souffler. A cette occasion, ma famille se mêlait à la foule et je pouvais juger, non sans fierté, de la popularité de mon père, dirigeant avisé et aimé. Je reconnais également quelques plaisirs coupables devant les biscuits aux châtaignes cuisinés uniquement à cette période et à la croute délicieusement croquante cachant un coeur crémeux et sucré. Rien que d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche.

Pour autant, mon souvenir le plus marquant reste encore ce jour où, pas bien grande (je n'avais pas dix ans), mon frère et moi-même échappâmes à la vigilance de nos parents (et des gardes) pour trouver refuge, avec quelques fils de paysan, dans une cave délaissée par les hommes qui y avaient goûté la cuvée de l'année. Nous voilà donc une petite bande de canailles à vider les fonds de verre et de pichet, appréciant, avec moult commentaires sur notre dégustation, le vin fraichement tiré. Il ne fallut pas longtemps avant que les premiers symptômes de l'ivresse ne se fassent sentir et c'est "pompette" que la soldatesque nous découvrit et nous ramena à nos parents mécontents. Pour autant, la punition ne fut pas trop sévère, mon père jugeant suffisant le mal de crâne et les nausées qui m'accompagnèrent toute la nuit et une bonne partie du lendemain.
« Modifié: février 21, 2018, 12:15:29 par Uphir »
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Joscarin Milistoir / Josh
(Astérion)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Assassin Niveau 2
    PV:18/18
  • Messages: 6369

  • Activité
    5%
    • La Voix de Rokugan
Un corbeau me picore la tête. Je relève le visage de la boue et voit Aube dans un lit à baldaquin gigantesque, avec Davog... et Kwan Yin et Thibaut... et la chouette de Blezian, perchée dans les voilages qui me regarde. Ils chuchotent, tous, en m'observant. Et toujours ce foutu corbeau qui me troue le crâne... Au pied du lit, un ensemble de pierres chaudes, sur lesquelles Aresmus jette un liquide verdâtre qui sent la sauge à plein nez. Les vapeurs puantes s'élèvent, m'empêchant de voir l'orgie qui visiblement à débuté dans les draps de soie. J'ai un haut-le-cœur. Et cet oiseau de malheur me fait un mal de chien.
Ça...
Ça me fait un mal de chien !


Je me débats en hurlant. Lâchez-moi !!! Casse-toi, sale charognard!!!

Tiens-le bon sang, dit une voix concentrée. Je sens qu'on me maintient les épaules et le dos contre une surface dure et froide. Eeeeeeehhhh!!!!! vociféré-je en me contorsionnant violemment.

On me lâche.

J'ouvre les yeux et je bondis de la table. Les dieux soient loués, le mur n'est pas loin quand je m'affale quasiment dessus, en me rattrapant à une petit table providentiellement disposée là. Je mets quelques secondes à faire le point dans la lumière tremblotante, mais assez forte de plusieurs lanternes. En face de moi un vieil homme, et une jeune femme, qui tient une aiguille courbée dans la main. Sur un tabouret il y a une bassine pleine d'eau rougie et un pot dont je sens l'odeur jusqu'ici. Je suis torse et pieds nus, j'ai juste un pantalon, un propre au demeurant.

Tout doux mon gars. C'est juste Marge qui te rafistole le crâne d'acc' ?

Je me redresse et je ne dis rien. Je ne sais pas trop quoi dire pour une fois.

Y'a ma Imelda qui lave tes frusques, on a trouvé ça dans les fontes de ton cheval, dit le vieux en montrant mes chausses. T'as pris un sacré coup sur la caboche, fallait de recoudre alors voilà.

Je passe rapidement la main sur ma tête, je sens des points de suture au travers de mes cheveux.

J'ai pas fini alors ce serait bien que vous veniez vous asseoir, dit la jeune fille.

Je m'approche doucement, j'ai l'impression d'être soul tant j'ai la tête qui tourne. D'ailleurs je vois une bouteille de gnôle au pied du tabouret. Je suis un peu rassuré, c'est peut-être juste ça.  Je m'assois sur la table puis je tends le bras en remuant la main. Marge ramasse la bouteille et me la donne en soupirant Les hommes ces chochottes....

- Vous vous app'lez ?

- Joscarin...

- Dîtes pas merci surtout hein. Puis vous avisez pas de bouger, Joscarin, sinon ma parole je vous rase le crâne pour voir ce que je fais. Entendu ?

- Hmm Hmm.


Elle recommence à me piquer la couenne, sans trop de ménagement. Je bois une gorgée d'alcool, ce doit être de la liqueur. De la liqueur de prune.

- Merci, finis-je par dire.

- Bah y'a pas de quoi Monsieur, c'est qu'on est gentils, nous, par ici,
dit la jeune femme alors que le vieux se met à rigoler dans son coin.
« Modifié: mars 08, 2018, 00:06:22 par Astérion »
Faute de coke, prends de la méphédrone.

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Vous poussez la porte de l'auberge et devez enjamber un énorme chien endormi pour accéder à l'intérieur. Il n'a vraiment pas l'air menaçant mais sa taille est tellement impressionnante que Kwan Yin doit tout de même rassembler tout son courage pour ne pas trahir sa crainte...

taverne (2)
taverne (2)

A l'intérieur, vous trouvez un l'établissement mieux tenu que ce que vous pouviez espérer dans un tel village, comme quoi la situation de ce pont rend le lieu propice aux haltes. Ce n'est pas ici que vous trouverez les commodités des grandes cités, mais rien d'insurmontable : l'auberge est propre et ce ne sont pas les plus misérables serfs qui peuvent la fréquenter, mais au contraire des fermiers, des artisans ou des voyageurs habitués à manipuler des pièces en argent, et non le vulgaire cuivre des paysans les plus démunis.

Plusieurs personnes sont déjà attablées, mais la salle est loin d'être bondée et l'ambiance est très calme, les conversations déjà basses s'éteignant lorsque vous faites votre entrée.


Brogard
L'aubergiste, quant à lui, n'a pas l'air des plus avenants. C'est un gros type presque aussi grand que Davog, qui vous dévisage d'un oeil suspicieux avant de vous accueillir avec une voix tonnante, sans bouger de derrière son bar.

Bonjour, Messieurs et Dames !

Voilà un bien étrange équipage pour venir aborder la Mésange Jaune !

Prenez place et dites-moi ce que le bon Brogard que faire pour vous !



Joscarin
De son côté, Joscarin commence à y voir un peu plus clair. La buée qui brouillait ses yeux semble se dissiper et il voit à qui il a affaire...

Vue la barraque, ce doivent être de vulgaires serfs, des gens très communs.


Marge
Marge termine son oeuvre de couture et recule d'un pas. Avec un regard indéchiffrable, elle contemple le résultat en pinçant les lèvres.

Voilà ! ça devrait aller comme ça, et ça ne se verra même pas trop, tant que vous ne perdez pas vos cheveux.


Martyn
Le vieux rigole une nouvelle fois.
Il n'a pas l'air bien malin, mais pas méchant non plus. Pourtant, il serre une fourche dans ses mains, l'air pas si rassuré.


V'savez, z'avez une sacré chance d'être tombé sur un typ' comme moi. Ma fill' est la meilleure coutureuse du village, c'es elle qui soigne les bêtes blessées.

« Modifié: mars 08, 2018, 10:14:33 par Mahar »
Les Terres de Légende - Dungeon World.

Hors ligne Joscarin Milistoir / Josh
(Astérion)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Assassin Niveau 2
    PV:18/18
  • Messages: 6369

  • Activité
    5%
    • La Voix de Rokugan
Les bêtes blessées, c'est un peu ça effectivement, songé-je.

Vous avez un miroir ? Le vieux rigole un peu plus encore à ma demande saugrenue, mais la jeune fille se met à chercher dans les poches de sa robe de toile. Elle sort une pièce de métal d'une quinzaine de centimètres de côté sous les yeux ahuris de son père . Elle l'aimerait certainement ronde ou ovale comme un miroir à main mais ce n'est qu'un morceau d'étain poli... Avec grande application je dois bien l'avouer. Le vieux en a la mâchoire qui se décroche. Elle lui lance un regard plein de défi et me tend son trésor, sans faire de manière sur mon accoutrement fort peu respectable. Les filles de la campagne sont tout de même moins impressionnables que les Dames. L'éducation y fait certainement.

Merci, répondis-je simplement.

J'ai bien heureusement le visage désenflé, la cicatrice sur l’œil toujours à sa place évidemment. Elle commence à être vraiment propre d'ailleurs. J'ai les yeux rougis, on pourrait me croire drogué. Je décale un peu l'objet et de l'autre main, passe mes doigts entre mes cheveux. C'est sensible et le coup ne m'a pas raté mais au moins ne suis-je pas une nouvelle fois défiguré. Après ne vaudrait-il mieux pas un nez cassé qu'un crâne brisé? Je ne sais. En tous cas j'ai forme humaine.

Merci beaucoup, dis-je sincère, en regardant Marge. Je vous en dois une.

Je lui rends son miroir en souriant, et ça me fait du bien. Je descends de la table. Ça tourne encore un peu, mais rien qui ne devrait être dangereux pour me déplacer dans la petite bicoque.

Vous pensez que... votre femme en a terminé avec mes affaires ? Je me sens assez impoli à déambuler comme ça chez vous. dis-je en montrant théâtralement ma "tenue". Comment vous appelez-vous bon samaritain ?
« Modifié: mars 08, 2018, 00:06:34 par Astérion »
Faute de coke, prends de la méphédrone.

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Joscarin
Martyn
Le vieux glousse une nouvelle fois.

C'est pas ça Maritin, c'est Ma-reu-tyn que j'm'appelle.

Et vous, Jos-ca-rin, d'où que vous venez donc ?
Et qu'est-ce qui vous est z'arrivé pour finir dans c't'état ?


Nouveau gloussement, mais moins franc. Le vieux resserre sa prise sur la fourche, pitoyable et incongrue protection dans le dénuement de cette masure.


Imelda
Sa bonne femme, une paysanne sèche à la mine sombre, entre alors.

Vos habits sont lavés, mais sauf vot'respect, y fait z'un peu froid deyors pour se vétir de frusques encore mouillées. N'avez qu'a rester là une nuit, demain ça y sera sec.

Si vous avez de quoi payer pour l'hospitalité, entendu.
« Modifié: mars 08, 2018, 10:14:50 par Mahar »
Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 14194
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    1%
Je fais quelques pas dans la salle, mon regard allant de droite et de gauche comme si j'évaluais les lieux (et les éventuels dangers qu'il pourrait présenter). Finalement rassurée par ce que je vois (une assemblée plutôt aisée et peu encline à chercher les -mauvais- coups), je souris au tenancier et d'une voix douce qui contraste avec son "rugissement".

Bonsoir aubergiste. Notre "équipage" cherche une table pour se sustenter, et des chambres pour se reposer.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Joscarin Milistoir / Josh
(Astérion)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Assassin Niveau 2
    PV:18/18
  • Messages: 6369

  • Activité
    5%
    • La Voix de Rokugan
Je regarde la femme qui est entrée, elle a l'air moins aimable que son mari et sa fille... Rester là ? Pourquoi pas ? Que vais-je donc dire aux autres de toute façon ? Ce répit ne pourra être que bénéfique, loin du bruit et de la fureur.

Bien sûr Madame, ça ne fait aucun doute.

J'avise mes sacs dans un coin de la pièce, disposés correctement, non loin de la cheminée. Je m'en approche et me retourne, offrant mon dos à la famille d'indigents, au paysan et sa fourche, espérant qu'il ne me la plante pas dans le dos. Et quand bien même ? Ne serait-ce pas un cadeau ? entends-je presque dans ma tête. Je farfouille dans les poches et sors ma petite bourse. La bourse seulement... Je me redresse, tire les cordons et plonge mes doigts dedans.

Voilà, pour le gîte, Maîtresse, dis-je en claquant deux pièces d'argent sur la table de bois. Voici pour le secours, Martin, annoncé-je en en posant deux supplémentaires, au côté des premières. Et cela pour la couture. Je mets mes deux derniers deniers près des quatre autres. Je soupèse ma bourse et sais pertinemment qu'il n'y reste plus que du cuivre. Je m'approche de Marge gentiment et lui pose la petite sacoche dans les mains. Ceci pour le miroir et les sourires à venir.

Ceci fait je me tourne vers le serf. Vous pouvez m'appelez Josh. J'arrive tout droit d'Ashmore. Aujourd'hui même. Et... j'ai eu une divergence d'opinion avec un ami, avoué-je sans mentir. Mais tout cela est réglé maintenant ! ... Vous pouvez lâcher la fourche vous savez... J'ai beau être un vil assassin de la ville avec une dague, du poison... et un magnifique luth, ainsi que des chansons et récits plein ma besace, je n'ai aucun contrat en ce moment ! dis-je, sur le ton de la farce, mais pourtant plus sincère que jamais. Voulez-vous un peu de musique ?
« Modifié: mars 08, 2018, 00:06:47 par Astérion »
Faute de coke, prends de la méphédrone.

Hors ligne Kwan Yin
(Cina Mel)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Moine  Niveau 1
    PV:20/20
  • Messages: 4841

  • Activité
    0%
Enjamber un gigantesque canidé avec des côtes cassées n'était pas des plus simples, surtout lorsque le molosse choisit justement ce moment-là pour s'étirer en poussant un ronflement caverneux. Il s'en est fallu de peu que je ne lui porte un coup, me contentant d'un sursaut qui pourra aisément passer sur le compte de la douleur si jamais la question était abordée de façon gênante.

Une fois rentrée, j'observe les lieux et la faune qui les habitent, en laissant tranquillement glisser le regard inquisiteur du propriétaire.
 

Hors ligne Davog
(Xine)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Barbare Niveau 2
    PV:25/26
  • Messages: 4854

  • Activité
    2%
Mon esprit m'échappe quand on s'approche de l'auberge. Je ne retiens pas un reniflement sonore au souvenir qui éclate dans ma tête. 
La barbe encore timide mais le vêtement propre -selon moi- cet idiot d'serveur avait refusé de m'apporter une bière. Sous prétexte qu'il n'acceptait pas le paiement en peaux et que j'avais pas la vêture qu'il fallait. Me refuser l'entrée ? Foutaise ! Il a bien dégusté ce jour-là ! Il a fini étalé  dans la boue et le sang. J'entends encore le doux craquement de ses os sous mes poings, héhé !
En y repensant, ce n'était peut-être pas la meilleure des idées. Il m'avait fallu partir bien vite par la suite, les locaux n'avaient pas compris à quel point çui-là m'avait manqué de respect.
M'enfin, j'étais tout jeunot à l'époque.


Encore un peu retenu par le passé, j'entre à la suite de Kwan Yin sans prêter gare à l'obstacle canin.
Hé !, fais-je d'une voix caillouteuse quand elle sursaute et que je manque de la bousculer. Je tends le bras brusquement, dans une intention de protection, et lui dit sans réfléchir : T'as vraiment b'soin repos, p'tit oiseau ! Faudrait pas v'nir à tomber maintenant, hein !

Ce n'est qu'alors que j'aperçois le chien, lequel renifle l'air dans notre direction, plus curieux qu'agressif.
Avec un sourire dans la voix, je m'adresse à l'animal.
Hè, bonjour toi... Puis mon regard se tourne vers l'aubergiste. L'air de rien, je bombe le torse et avance jusqu'à Aube, sans rien ajouter. Elle parle plutôt bien, pour une sorcière. Mais faudra aussi faire mander un r'bouteux. Elle a pas l'air bien la petite.

<pense:>Étrange, j'ai l'impression que la tête de l'aubergiste me dit quelque chose.
Naaannn. J'dois confondre...

 

Hors ligne Blezian Umbiculus
(ActOfWolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Druide Niveau 1
    PV:0/18
  • Messages: 2229
  • Ahah! AHAH! Hehehe! Hihi! Hohoho...

  • Activité
    0%
Avec Davog qui se sent parfaitement à son aise, j'ai déjà la chair de poule. Si c'est ce que je crois, soit il est partis bien bas en s'enfuyant soit il a de bon contacts avec les locaux. Cependant... c'est Davog.
 Et cela se passe de commentaire. Le chien est réellement la seule chose qui ne me dépayse pas complètement vu que mes contacts sont étrangement plus simple avec les animaux qu'avec les êtres humains.

Je m'approche donc du chien en mettant un genou à terre et lui pose une question discrètement pour ne pas trop éveillé les soupçons:
"Bonjour brave bête, aurait tu déjà vu ce grand bonhomme barbu auparavant?" dis-je en pointant Davog d'un doigt.
J'adore l'anglais, Tomb se dit Toom, Womb se dit Woom et Bomb... se dit pas boom. Y'avait de quoi faire pourtant.

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Bonsoir aubergiste. Notre "équipage" cherche une table pour se sustenter, et des chambres pour se reposer.

Brogard
 Le gros type vous désigne une table libre, pas trop loin de l'âtre. Son visage n'affiche toujours aucune forme de sourire, mais sa voix semble s'adoucir.

Ça tombe bien, c'est à peu près tout ce que j'ai à vous proposer.

Asseyez-vous, le petit Jacq va s'occuper de vos montures, pendant que je vous sert, installez-vous confortablement Dame... Dame ?

Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 14194
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    1%
Aube de Sangriss... dis je pour satisfaire la curiosité de notre hôte tout en invitant mes compagnons à prendre place. Moi même, j'ôte mon lourd vêtement de voyage, pas fâchée de faire halte dans un endroit confortable. J'avoue que j'aurais aimé me rendre de suite chez l'homme que Gérant m'a recommandé, mais il faut être réaliste; une "vraie" nuit de repos ne pourra que nous être bénéfique. Reste cette angoissante question sans réponse; pendant que nous nous reposons, que fait notre ennemi ?
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Berger de la Mésange
Le gros chien lève un museau paresseux, reniflant l'air sur le passage de Davog...

Il plisse les babines et fronce les sourcils dans une tentative de posture agressive, esquisse un long grognement aux airs de borborygme, dans lequel le druide semble comprendre un obscur charabia...


Mhhff... Odeur connue... Homme-ours de retour... souvenir de sang... cris et fureur... Neveu du chef de meute défiguré... Mhhff...  aboyer ? défendre meute ? ... mordre ? Mhhff... Neveu donne trop de coups de pieds... Pas grave... Homme-ours... Mhhff...

Puis le gros chien lâche un long soupir humide et laisse retomber sa lourde tête contre ses pattes, reprenant sa sieste là où elle venait de s'arrêter sans plus du tout penser à cet étrange animal mi-homme ni-ours...
Les Terres de Légende - Dungeon World.

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Brogard
 Se tournant vers les cuisines, le patron aboie un ordre tonitruant :

Jacq, amène la vaisselle pour Dame Aube de Sangriss et sert-la de ce pas !

Puis, reprenant sur un ton plus grave mais en jetant un regard soupçonneux vers Kwan Yin, Blezian et surtout Davog, il s'adresse à nouveau à Aube.

Prenez place à la table haute, ma Dame, je vous en prie... Il désigne une table située sur une sorte d'estrade, quelques marche la séparant du reste de la salle.
Que désirez boire pour accompagner notre gigot épicé ?

Et... êtes-vous disposée à ce que vos... serviteurs... (il insiste sur ce mot) partagent votre noble tablée, ou bien je leur sert un ragoût en bas ?

Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 14194
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    1%
J'ai presque sursauté lorsque l'homme a donné -crié plutôt- ses ordres... et malgré sa prévenance, je n'arrive pas à me sentir flattée et suis même un peu gênée par une obséquiosité que je juge mal placée pour l'occasion. Il y a bien sûr les conventions que mon rang exige, mais il y a aussi -et surtout- ce que j'ai partagé avec ceux qui m'accompagnent. Et puis, manger seule à cette tablée pour sentir les yeux rivés sur moi, non merci ! Autant aux châteaux, entourée de gens de la noblesse, je n'en aurai eu cure, mais ici, je passerai au mieux pour une bête de foire et je n'y tiens pas. Alors, c'est avec un sourire et un ton poli que je donne mes instructions:

Point trop de conventions, nous ne sommes que des voyageurs de passage. Nous nous contenterons de cette table... Je désigne celle initialement montrée. Elle est près de l'âtre et après la tempête que nous avons essuyé, ce feu nous sera d'un grand réconfort. Me concernant, j'apprécierai un vin aux épices en accompagnement de mon plat. Quant à mes... gens... (j'insiste également sur ce mot, bien que j'ai hésité avec "compagnon" mais je crois que notre hôte en aurait fait de la tension) ... servez leur ce qu'ils commanderont, je règlerai la note.
« Modifié: mars 08, 2018, 16:06:21 par Uphir »
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Blezian Umbiculus
(ActOfWolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Druide Niveau 1
    PV:0/18
  • Messages: 2229
  • Ahah! AHAH! Hehehe! Hihi! Hohoho...

  • Activité
    0%
Je remercie la bête en lui frottant la collerette afin de l'accompagner dans son sommeil tandis que je m'avance à la suite de mes compagnons afin d'entendre ce qui se dit. "Je prendrais simplement un peu d'eau fraîche, merci et" continuant plus bas "Merci dame Aube de... payer."
« Modifié: mars 08, 2018, 18:33:58 par ActOfWolf »
J'adore l'anglais, Tomb se dit Toom, Womb se dit Woom et Bomb... se dit pas boom. Y'avait de quoi faire pourtant.

Hors ligne Kwan Yin
(Cina Mel)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Moine  Niveau 1
    PV:20/20
  • Messages: 4841

  • Activité
    0%
À mon tour, je remercie Aube en m'inclinant autant que me le permettent les blessures puis m'assieds de façon à avoir vue sur toute la pièce - et tout près de Davog, compagnon sûr en cas de bagarre. Car il a raison : la fatigue se fait sentir, à tel point que, contrairement à mon habitude, je boude tout alcool, ne rêvant que d'un rebouteux et d'un peu de repos dans un endroit sûr. 
 

Hors ligne Davog
(Xine)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Barbare Niveau 2
    PV:25/26
  • Messages: 4854

  • Activité
    2%
Mon sang bout et mon poing se crispe. Je renâcle aux expressions de l'aubergiste toutefois je ne dis rien : nous ne sommes pas tous en état pour une bonne remontrance, surtout le ventre creux !

Je suis les autres sur l'estrade et réalise un tour d'horizon, sourcils froncés, avant de m'asseoir et faire craquer ma chaise sous ma carcasse. Ça m'plait bien de dominer tout ce petit monde. Mais, quelque part, je ne suis pas certain que notre place soit la plus judicieuse. Qu'importe ! On est plutôt bien placé pour voir nos compagnons arrivés, si ceux-ci daignent nous rejoindre.

La commande de Blezian m'arrache un sourire.

Héhé ! Alors ce sera gigot épicé pour tout l'monde. <pense:>J'ai assez de place pour la part de mon frère druide. Avec une bonne bière pour moi, pour arroser ça !

Puis je penche, l'air de rien, vers Aube.
Dis-voir, fais-je aussi doucement qu'il m'est possible. Vu qu'il t'a à la bonne, tu pourrais peut-être faire mander quelqu'un pour regarder nos blessures. Surtout la p'tite.
Après le repas bien sûr !
, précisè-je en me redressant.
 

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 4989

  • Activité
    2%
Vous vous installez près du feu ronflant qui vous procure instantanément un réconfort bienvenu. Les odeurs qui se dégagent de la cuisine laissent présager une soirée des plus douces.

Le patron vient vous servir les boissons commandées, avec une déférence peut-être un peu exagérée, mais sans commentaire particulier. 

Alors que vous trinquez, Jacq le serveur, apparaît bientôt, portant un lourd plateau chargé de victuailles. Concentré sur le transport de son précieux chargement, il ne lève la tête pour vous observer qu'une fois le plateau arrivé à destination, sur votre table.

Alors qu'il s'apprête à disposer les bols fumants et la cruche, sa mine déjà peu enjouée se défait complètement, et il est pris d'un tremblement, lorsque son regard croise celui de Davog. Quelques secondes suffisent à chacun des deux protagonistes pour reconnaître l'autre.

Spoiler

L'oeil crevé et les lourdes cicatrices que porte le jeune homme en disent long sur l'issue de leur dernière rencontre.

Peinant à masquer son émotion, Jacq repose les bols sur le plateau, recule d'un pas, et vous tourne le dos, retournant d'un pas précipité vers les cuisines.


Brogard
Eh ! Jacquot !

Reviens là !

T'as pas fini de servir Ma Dame de Sangris et sa suite !
Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 14194
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    1%
Qu'est ce que... J'observe le manège du serveur, puis jette un coup d'oeil à Davog: Vous le connaissez ?
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Davog
(Xine)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Barbare Niveau 2
    PV:25/26
  • Messages: 4854

  • Activité
    2%
Mes lèvres s'entrouvrent de surprise et mes sourcils broussailleux se froncent. J'ai pas le temps de réagir que l'autre empaffé se sauve sans demander son reste. Je regarde alors ma main, perplexe. C'est pas possible, l'est rudement résistant le bougre..., fais-je dans ma barbe.

Quand la sorcière m'interroge, je relève les yeux vers elle et lui offre un drôle de sourire grimaçant, répondant à mi-voix (mais avec une certaine morgue) :
Humm... Possible que les souvenirs que j'lui ai laissés lui plaisent pas. On ne se moque pas impunément de Davog !
 

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !