Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
août 20, 2018, 00:43:32

AuteurSujet:  "l'Escalier du Paradis"...vraiment?  (Lu 5554 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
"l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« le: janvier 23, 2018, 16:12:18 »

c'etais facile je sais >:D

Une serie de rappel important

Dans l'univers de Waste World, les psykers sont extrêments puissants (certains sont capable d'affecter les choses a des kilomètres a la ronde, de ce déplacer a plusieurs fois la vitesse du son, de créer des armes d'énergie psioniques...], mais le prix a payer est très lourd
+Pour développer ses pouvoirs, un psion "brule" le pouvoir dans sa tête, processus long et douloureux, le plus puissant est le psy et le plus douloureux cela seras. A un moment, l'esprit craque est la folie commence a apparaitre, empirant a chaque pouvoirs supplémentaires, jusqu'aux jours ou...
+Les moines Shogunate "limite la casse" en suivant des voix (Path) [une forme de discipline mentale] regroupant des familles de pouvoirs, mais ce bloque d'autre pouvoirs en faisant cela(sans compter les différents interdit social, problème diverses, code d'honneurs, apparences....) et si ils sortent de leur path, ils sont aux même régimes que les autres.
+Les Hydran ont dévelloper des armures carapaces "Psioniques", excessivement chère et plus limitées que les armures normales, mais c'est plus des compléments pour un psyker que véritablement un dévelopement de pouvoirs Psioniques

+ n'oubliez pas que vous pouvez demander des jets de compétences, genre awareness, lore... cela ne veut pas dire que cela vas automatiquement déboucher sur un jet de dés, mais que vous essayez de vous rappeler de chose plus spécifiques, d'être convainquant, de marcher en silence... en exemple, je ne vais pas vous demander de faire un jet de stealth, vous le demander ou il n'a pas lieu...en gros,pas dit,pas fait....pour simplifier

+Une chose très importante dans Waste world, les communications entre villes, sont réduites a... des courriers!

+Hors des villes, tout dépends des variations climatiques, oui, les perturbations radio sont dans le climats lui même... un peu comparable au vents... une des conséquences de la guerre qui a "créer" Waste world...

+Il n'est pas possible de prédire "une saison" pour ça, quand la saison est bonnes les radios porte a 3 a 5 km, si elle est mauvaise ça vas descendre a 500 mètres avec un peu de chance, il est des périodes de temps ou ça descend a 30 mètres avec une réception médiocre, voir pas de réceptions du tout

+Les Personnages Non Joueurs( ou vous mêmes) ne parlez pas forcèment les mêmes langues, bien que, généralement vous parlez tous l'internationnal, ne pas oublier de préciser qu'elle langue vous parler, par exemple avec durant des conversations privés ou en présence de certains P.N.J. non humain...

-"La monaie est régit par une organisation,l' "UTB", l'Universal Trading Bank, il y a une succursale dans toutes les métrozones, exclus Kiméra ici, ce sont eux qui régulent et dispensent la monnaie que vous utilisez et qui gèrent les affaires inter cités, il n'y a pas de contre façons, elles sont purement et simplement impossible, la frappe de la monnaie est une technologie perdus... vous avez presques tous un compte pour de la monnaie virtuelle ou par défaut du liquide (des plaques de valeurs diverses).je pense que ,tant que vous n'avez pas atteint Janus, vos valeurs monétaires sont pour presque tous le monde en liquide.

+THERE IS NO FREE LUNCH!il n'a a pas de repas gratuit!


le voyage est nettement plus plaisant maintenant que vous êtes quatre, bien que rallonger de un jour dut a la vitesse relativement basse(au vue des vitesses des Moto sur Suspenseurs) et de un jours du a un léger détour "propose" par la "guide" peu de temps après avoir quitter la série de caverne, cela ne veut pas dire que les conditions environnementale ne soit pas toujours aussi néfaste, mais l'entraide parmis les voyageurs du groupe, et des périodes de repos beaucoup plus sure et calme, influence de manière notable l'atmosphère et le confort de vos pélégrinations

[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]


« Modifié: février 03, 2018, 02:17:27 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Svetlana
(Arkendor)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 746

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #1 le: janvier 23, 2018, 18:47:15 »
Lors de la première soirée de repos dans le désert, je sors une caisse des profondeurs de mon véhicule. J'extirpe de leurs cases une série de petits cylindres métalliques branchés sur une alimentation centrale, vérifie leur charge de batterie et commence à étudier les alentours du bivouac.

"Bon, ça ne nous dispensera pas de tours de garde mais ça va aider à sécuriser le périmètre."

Je m'éloigne de quelques mètres et dispose les senseurs selon un cercle irrégulier, tout autour de notre campement, m'assurant qu'ils soient bien positionnés pour que leurs faisceaux de détection se recoupent et qu'il n'y ait pas de zone blanche dans le périmètre de sécurité. Ceci fait, je les active l'un après l'autre. Un cercle de petites diodes vertes discrètes, car très près du sol, s'allume dans la pénombre du soir.

"Ça détecte tout mouvement de matière ou d'énergie dans un quart de bulle extérieur de 3 mètres, ce qui déclenche une alarme sonore et/ou lumineuse. J'ai réglé en sonore uniquement et pas trop fort. Si vous voulez les flashs, je peux les mettre ..."

Je sors du périmètre pour faire une démonstration, comme à l'académie de la Légion. A peine ai-je posé le pied dans la zone de détection que le discret hululement d'une alarme se déclenche depuis le détecteur concerné. Je rentre à l'intérieur du cercle protégé et j’attends un moment. Au bout de 15 secondes, le hululement s'arrête.

"J'ai mis une tempo courte, vu qu'on est dehors. C'est surtout pour faciliter la surveillance de nuit et border la garde. J'ai pas réglé trop fin non plus, histoire que ça ne déclenche pas pour une brindille ou un insecte... Ça tient 10h max, après je dois recharger les batteries 4h sur la centrale."

Je regarde mes compagnons d'un air pensif, puis me souvenant de la phrase finale du sergent instructeur ... "Ha ouais, et prenez vos précautions avant de pieuter : évitez d'aller pisser en pleine nuit dans la cambrousse !"

« Modifié: janvier 23, 2018, 19:37:27 par Arkendor »
 

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #2 le: janvier 23, 2018, 20:47:46 »
Conséquence probable du traumatisme mental subit durant la fuite de Celstat 113, Ishida passe quelques sale nuits,ce réveillant de nombreuses fois suite a des cauchemars et tenant compagnie a ce lui qui fait la garde sur le moment, ses journées sont plus difficiles que les votre, heureusement vous êtes loin d'être a pleine vitesse... toujours est il que vous êtes heureux d'atteindre Désolation, pour une chance de dormir avec un toit sur vos têtes, d'avoir un vrais repas et surtout une douche, espérant, voir priant que un évènement quelconque ne vous oblige pas a quitter le coin sans un instant de repos mérité, les réserves d'énergie pour les véhicules sont aussi relativement basse, il vas falloir recharger en Drakonium, il vous reste tout au plus une semaine d'autonomie en moyenne.la végétation et le terrain change a l'approche de Perdition.



Perdition ce trouve en haut d'un haut plateau (plus de 2 km d'altitude), altitude qui protège la ville des tempêtes de sable, trés peu nombreuse dans ce coin la, on y accède par "une rampe" naturelle a flanc de montagne, l'usure de la roche résultant des chenilles des milliers de Waste Krawler qui ont dut passer guidant le voyageur dans le doute, l'endroit est calme,très calme, certains diraient trop calme...


Une fois en haut de la colossale rampe ,on déboule dans un véritable autre univers, a perte de vue, un végétation riche s'étend, il est évident aux marques de chenilles dans le sol,que les Waste Krawler ce parquent dans un coin dégagé, et il est probable que l'approvisionnement est fait a l'aide de véhicule plus petit ou par porteur, pour ce que vous savez ou pensez, la ville de Perditions en elle même doit être plus loin a "travers champs", des champs comme aucun d'entre vous n'a jamais vue... vous vous diriger sur vos véhicule vers la ville ou le village (vous n'êtes pas sur), suivant un petit sentier naturel tracé par le passage dans le sol (et que le lourd véhicule du prométhéen imprime un peu plus)... bon, un tout petit problème ce manifeste dés que vous quitter vos lunettes de protections et respirateur (ou armure symbionique), l'air est chargé de pollens diverses et est relativement plus pur que ce que vous avez l'habitude de respirer, aucun d'entre vous ne semble allergique et vous aurez tout au plus les yeux rouges, et des reniflement déplaisants sans protections durant votre séjours ici!!!   
« Modifié: janvier 23, 2018, 23:03:57 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #3 le: janvier 23, 2018, 22:25:08 »
la ville, car c'est une petite ville et pas un gros village, a l'air assez "moderne" et propre au premier abords, plus dans le genre construction de bétons de type bloc, s'articulant autour d'un seul point assez éclairé et criard, qui n'est pas ouvert ou illuminé quand vous arriver, ce que vous pouvez appeler tripot/bar.il ne semble pas y avoir d'hôtel ou assimilé en vue... et encore moins de magasin avec enseigne



Les habitants, pour ceux que vous voyez, ont l'air tous relativement bien nourris et en bonne santé, généralement vètue de manière assez similaire, de tout ages, de type humain générique qui pourrait ce trouver dans la majorités des grand villes, pas l'air spécialement armé a première vue, pas même d'un couteaux de survie... leur regards vous donne une étrange sentiment de malaise, un peu comme...si vous étiez juger ou jaugé! quand vous déplacer a proximité de la ville, vous êtes sur qu'il y a toujours des regards sur vous...



Pas l'air spécialement armé a première vue, certe, mais vous en avez déja vue une paire portant cette arme la au coté avec un certains naturel.



un peu a l'extérieur de la ville et a l'écart,collé contre la parois rocheuse ce trouve une étrange petit "boutique"... tache de couleur incongrus sur la monotonie du paysage, détonnant réellement avec le reste de la ville...



En cherchant bien et au loin, derrière la ville et dissimulés au regard venant du "chemin" principal, a coté d'une parois rocheuse, loin dans les champs ce trouve des petites cahutes de végétations, cahutes misérables, entourées de fil barbelés il semble...



vous êtes a l'entrée de la ville...

« Modifié: janvier 23, 2018, 23:11:32 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Trzu Na Anthor
(Korto)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 706

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #4 le: janvier 24, 2018, 20:19:43 »
Depuis notre arrivée sur le plateau de Perdition, je voyage tête nue, bravant les pollens, pour profiter de cet air si différent de celui de ma contrée d'origine. J'admire le paysage, une main sur la poignée de l'accélérateur, l'autre posée sur le réservoir, dans une conduite des plus décontractées.

Arrêté à l'entrée de la ville, Perdition si il n'y a pas eu d'erreurs dans l'itinéraire que nous avons suivi -et j'ai là toute confiance dans les connaissances de Kory-, je me tourne vers mes compagnons :

"Que diriez-vous de trouver un endroit où passer la nuit, et un bar pour s'en jeter un petit par-dessus la cravate... Quoique pour ça, j'ai déjà ce qu'il faut." ajouté-je avec un large sourire. Et sans trop attendre leurs réactions, je mets pied à terre en observant les alentours, à la recherche d'enseignes ou de passants bien intentionnés pour avoir quelques informations.

[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
"Je ne suis pas un héros, moi..."

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #5 le: janvier 24, 2018, 20:59:14 »
Assez étrangement, personne n'a l'air vraiment bien intentionné ou ne fait un geste vers vous, les regards braqués dans votre directions ne sont pas des regards comme si vous étiez des bêtes curieuses, mais plus des regards de prédateurs, jaugeant leur proies... entre deux reniflements Trzu peut ne pas ce sentir a l'aise, les quelques minces sourires qu'il voit lui rappelle désagréablement les sourires de certains Stein. pour ce que il vois de la ville, pas d'hotel, juste un bar/tripot/lieux de...perdition!

[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
« Modifié: janvier 25, 2018, 05:47:56 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Svetlana
(Arkendor)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 746

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #6 le: janvier 24, 2018, 21:10:53 »
J'ouvre de grands yeux à la vue de tant de verdure. Je n'ai jamais vu cela et je ne pensais pas que ça puisse exister ! Visière ouverte, je respire prudemment l'air étonnamment pur qui me fait éternuer à plusieurs reprises. Je suis abasourdie, et m'arrête à plusieurs reprises pour contempler le paysage, avant de rattraper en trombe mes compagnons de route.

<pense:>Overmind ! Il y a quelque chose de mon rêve ici ! Un oasis de vie au milieu des étendues mortes ... mais pourquoi ils ont appelé ça Perdition ..?

Alors que nous garons nos véhicules et que Trzu nous propose d'aller boire un verre, je hausse les épaules, incertaine. Les autochtones nous regardent bizarrement et je n'aime pas cela, même si j'imagine bien que la composition étonnante de notre équipe et l'arsenal que nous trimballons ne peuvent qu'attirer les regards... ou aiguiser les appétits ! J'ai le désagréable sentiment que nous sommes plus exposés ici que dans le désert... Je ne suis pas prête à lâcher mon F.A. 

Je répond d'un air indécis : "Si tu veux. Faudra surtout penser à trouver de quoi recharger en énergie." Puis plus incisive, je demande à Kory :"Tu sais pourquoi ça s'appelle Perdition ici ? Et pourquoi certains se baladent avec des neurolash à la ceinture ?"
« Modifié: janvier 25, 2018, 08:45:50 par Arkendor »
 

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #7 le: janvier 25, 2018, 01:44:28 »
Dans Perdition même, ce qui est étrange, c'est que vous ne voyez pas de "structures" que vous pouvez assimilé a un magasin, a un garage, ou a un hôtel, rien qui semblerais une station de recharge en Drakonium, voir rien (en dehors du bar) qui ne ressemble a autre chose que des habitations, pas de véhicule non plus, hors d'un seul et unique camion, bien rouillé et mal entretenus, et vous ne vous rappelez pas d'avoir vue de trace de camion sur le chemin avec la rampe d'arrivé.

D'un point de vue militaire,Vous n'aimez pas du tout "la ville", elle est...tactiquement désastreuse pour vous, les blocs d'habitation qui la composes sont très bien pour dissimuler des tireur d'élites et faire des ambuscades. Toutes suprémacie des armes de distances, pour quelqu'un qui en posséderais dans ses rues, est aisément bloqué. En cas de combats ici, les tactiques de "hit and run" seraient d'une facilités déconcertantes a appliquer contre vous par les habitants. habitants qui au demeurant, peuvent très bien avoir des armures de céramique sous leur vêtements, et facilement dissimulés des armes dans leur amples "vestes/manteaux".les barbelés au loin ne rajoute rien qui puisse vous donner confiance.


[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]

[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
« Modifié: janvier 25, 2018, 05:52:43 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #8 le: janvier 27, 2018, 15:43:18 »
Tora Ishida
Le samurai arrète son véhicule a l'entré de la ville, et met pieds a terre, il observe longuement les gens et l'environement, sa main pas loin de sa lame chaine, il parle a voie basse.
"je n'aime pas ça, ses habitants ou l'air étrange et ne semble pas content de notre venus..."
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Trzu Na Anthor
(Korto)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 706

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #9 le: janvier 27, 2018, 19:31:11 »
Je suis sacrément refroidi par les regards que nous lancent les habitants, et je recule lentement vers ma moto et mes camarades.
"Franchement, je préférerais dormir dehors plutôt que chez des gens pareils, en fin de compte. Ils ne m'inspirent pas confiance, ces gars, avec leurs regards.
Tu nous as emmenés où, Kory ?"
Je remonte sur ma bécane, prêt à repartir au moindre truc de travers. Parce quand des Steins sourient en regardant quelqu'un, ça n'augure rien de bon, sauf si se faire transformer en monstre est quelque chose qu'on apprécie. Et les habitants de Perdition ont des sourires qui s'en rapprochent beaucoup.


"Je ne suis pas un héros, moi..."

Hors ligne Kory
(Veidt)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Messages: 63180

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #10 le: janvier 29, 2018, 05:59:35 »
J'ai conservé mon casque, ne souhaitant pas m'exposer plus que nécessaire à l'atmosphère étrange de cette oasis improbable. À notre arrivée, j'ai gardé le silence. Un silence circonspect alors que j’étudiais les lieux en me demandant moi-aussi où nous avions mis les pieds. J'ai finalement rompu mon mutisme pour répondre à Trzu et à Svet à voix basse, de ma voix toujours déformée par mon masque.

"Je ne sais pas. Quelque chose ne colle pas.
Cet endroit s'appelle Perdition, parce que c'est ici qu'on vient pour "se perdre". Criminels, fugitifs, déserteurs en tout genre... C'est ici qu'ils viennent pour se faire oublier. On devrait voir des Hydrans en armures symbiotiques, des Prométhéens bardés de cybernétique, voire des Ikareens ou des mutants de Janus..."

Je secoue la tête. Non, décidément, quelque chose ne va pas.

"La ville entière est une souricière. Et ses habitants ne m'inspirent pas confiance.
Nous devrions retourner à l’espèce de magasin devant lequel nous sommes passés en arrivant."
 

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #11 le: janvier 29, 2018, 18:50:55 »
Vous retournez en arrière de quelques centaines de mètres tout au plus, sentant le regard de tout une ville sur vous, avant de prendre un petit sentier visiblement très peu utiliser vers l'étrange boutique, moins d'une minutes de déplacement et vous voila face a l'édifice adossé a une parois rocheuse.



Bon ,question construction, ça a l'air...pas terriblement solide, heureusement que le secteur est calme, sinon a la moindre tempête de sable, le magasin serais littéralement désintégré, Svetlana ou Trzu sont sur que si ils devaient, pour une raison ou une autre, ce trouver sur le balcon au dessus de la porte, ils changeraient d'étage quasi instantanément. Le lieu semble délabré, mais aussi... mal conçut a la base, avec des matériaux de récupérations principalement. il est impossible de lui coller une "étiquette" dessus (c 'est pas hydran, c'est pas Prométhéen...et ça n'a rien a voir avec la ville plus loin) 

Chose étrange, il y a un "paillasson" (bon il a vue des jours meilleurs) et un ... bouton de sonnette?


[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]

[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
« Modifié: janvier 29, 2018, 19:02:43 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Svetlana
(Arkendor)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 746

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #12 le: janvier 29, 2018, 20:33:13 »
Kory elle-même ne s'attendait pas à trouver Perdition dans cette situation. Quelque chose va de travers ici ! J'imagine déjà une nuée d'ennemis en train de déployer leurs troupes pour nous encercler et nous neutraliser à coups de neurolash. Dans mon esprit, j’entends presque le son de la sirène d'alerte DEFCON 2 qui équipe tous les sites prométhéens, celle qui signale aux forces armées la mise en condition de "vigilance armée".

Je ferme la marche, alors que nous rebroussons chemin vers ce qui ressemble vaguement à une boutique. Je suis sur le qui-vive, mon fusil d'assaut en bandoulière et l’œil vissé sur les senseurs de ma KB. A proximité du taudis branlant, j'avise les paramètres affichés sur l'écran et active le commutateur radio pour une brève communication à l'adresse de mes trois compagnons :

"Il y a une personne là-dedans, malade ou vieille, et de fortes sources d'énergie. Au moins un générateur de champs de force. Pour le reste, impossible à dire d'ici. Pas de risque NRBC détecté. Je vous laisse établir le contact, je surveille nos arrières."

Je gare l'imposante krawler-bike en travers, et me positionne à l'abri du véhicule, la boutique dans mon dos et le fusil d'assaut connecté. Je surveille les abords, et particulièrement ceux qui nous séparent de la ville, jetant de fréquents coups d’œil à l'écran de contrôle des senseurs de la moto.
 

Hors ligne Kory
(Veidt)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Messages: 63180

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #13 le: janvier 29, 2018, 21:42:54 »
"Bien reçu." je réponds à Svet sur notre fréquence commune.

Je gare mon airbike contre la bâtisse branlante et je descends de mon engin pour me rendre à la porte d'entrée. Je jette un coup d’œil circonspect au paillasson - sur lequel j'essuie mes bottes - avant d'actionner la sonnette désuète - tout en cherchant des yeux la caméra qui, j'en suis certaine, couvre la porte.
 

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #14 le: janvier 30, 2018, 04:17:11 »
A vue et sans "recherche" plus poussées, Kory ne vois aucune caméra, quand elle appuie sur le bouton de la sonnette, un carillon mélodieux et guilleret résonne au loin dans le magasin, suivit bientôt d'un bruit de "pas" approchant, pas assez lourd, puis de nombreux clic et déclic de verrou, et enfin d'un grincement de porte rouillé tout simplement détestable, le genre de grincement qui fait aussi grincer les dents des malheureux qui l'entendent... le tout révélant une bien étrange créature.



Dans l'embrasure de la porte ce tient une créature... reptilienne de 1 m 50 tout au plus ( et encore si elle ce dresse sur la pointe des pattes arrières ! ), sa peau écailleuse est d'un vert assez pale, ses mains sont protégées par de lourdes et épaisses mitaines et ont 4 doigts griffus ( ses bras sont nettement plus développés que sur le dessin ), ses yeux vert sombres sont couvert de lunettes de protections et son museau porte un respirateur adapté, il ou elle est vêtue d'un lourd "tablier" de tissus brunâtre, renforcé de plaques de plastique gris et maculer de tache de graisse et de brulure, autour de sa taille ce trouve une lourde ceinture a poches, avec différent outils très sophistiqués et adaptés a sa morphologie. des "chaussons" d'un rose délavé avec des ruban blanc complète l'accoutrement ( penser Chaussons "tête de lapin" a sa taille )     


Derrière la créature, ce trouve un long couloir droit, aux parois, sol et plafond de plaques de plastique blanc, couloir qui ce termine sur un escalier métallique télescopique, une étrange musique semble provenir du haut de l'escalier, pas suffisamment forte pour être entendus avec différentes portes fermées...


Whoknow
Alors que elle ce tient dans l'embrasure de la porte, la créature ce dandine et ce tortille pour essayer de mieux vous observer,(trés vite, vous allez découvrir que les cordes vocales de cette individus ne peuvent prononcer l'international, juste des sonorités ressemblant a certains mots de la dite langue).

-"M...mweeh?"

La créature a l'air de plus spécialement regarder Ishida et Kory, et bientôt pointe un doigts griffus a cette dernière, il ou elle prononce péniblement d'une  voix fluttée au ton interrogateur.

-"A... a... a... t... toi?"


[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Kory
(Veidt)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Messages: 63180

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #15 le: janvier 30, 2018, 14:06:40 »
Je marque un temps d'arrêt en découvrant le Kronk si bizarrement accoutré, même si ma visière opaque ne laisse rien voir de ma surprise. Me reprenant vite, je finis par comprendre ce qu'il - ou elle - cherche à me dire. Avec des gestes d'une lenteur calculée, je fais passer dans mes mains le fusil de précision que je portais en bandoulière dans mon dos, et je le présente à notre hôte avec une nuance de déférence perceptible dans mon attitude et dans ma voix.

"Un cadeau que mon père m'a fait...
Si je ne me trompe pas, c'est vous qui l'avez fabriqué pour Valek ?"


le fusil en question
37736-0
 

Hors ligne Trzu Na Anthor
(Korto)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 706

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #16 le: janvier 30, 2018, 19:36:58 »
J'ai suivi le groupe, fermant la marche. En observant la vieille bicoque, je m'étonne du fait qu'elle soit encore debout. Ma mâchoire manque de se décrocher en voyant l'étrange créature qui apparaît sur le pas de la porte. C'est quoi ce bordel, un lézard avec des pantoufles et...c'est quoi cette musique ? Ça doit être une hallucination, divine ou satanique, je n'arrive pas à le déterminer. L'instant de stupeur passé, je me reprends, le fusil d'assaut épaulé en direction de Perdition, juste au cas où. Je jette de temps à autre des coups d'oeil vers Kory et la créature qui ont l'air de commencer à dialoguer. Franchement, j'en reviens toujours pas de ce que je vois.
"Je ne suis pas un héros, moi..."

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #17 le: janvier 30, 2018, 19:39:24 »
Whoknow
La créature ce trémousse quand elle voit ton fusil, ses doigts griffus "courent" le long de l'arme, puis elle regarde vers la ville, et "siffle"(un étrange chuintement plutôt que un sifflement) avant d'extraire une énorme boite avec deux gros bouton (pensé gros boutons rond en bakélite ici) et de porter sa main a son masque, un doigt levé.

-"chut,chut,chut..."

Elle enfonce le bouton et des portes s'ouvre sur le coté du magasin.la créature range la télécommande,ferme la porte derrière elle, et saisit une "ardoise magique" sur le coté de sa ceinture, du bout du doigt elle griffonne quelques choses et vous le montre

-"entrer motow an haggar."

Il semble que non content de ne pas être capable de parler l'international,il/elle ne semble pas capable de l'écrire correctement non plus, durant tout le temps ou vous rentrez vos véhicule dans le hangar, la créature sautille, cavale a droite et a gauche et siffle occasionnellement, une étrange petit dance qui est assez comique tout de même. une fois que vous êtes tous dans le hangar et que la porte est fermé, il sautille a nouveau et "parle".

-"Nuununununu!!!!!"

-Un nouveau clic sur le bouton et le font du "hangar s'ouvre révélant un hangar encore plus grand,avec quelques véhicules "sous bâche",alors que la créature agite deux bâton lumineux pour vous diriger dans le nouveau hangar, ses mouvement font plus majorette que véritablement guide. Vous réaliser a l'ouverture de la porte que toute la "maison" est un "décor", destiné a dissimuler un Waste Krawler de grand taille...



[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
« Modifié: février 03, 2018, 04:05:47 par Demon-Wolf »
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Svetlana
(Arkendor)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 746

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #18 le: janvier 30, 2018, 21:22:02 »
<pense:>Overmind ! Qu'est-ce que c'est que ce délire ?! C'est quoi cette bestiole !?

J'abandonne un instant ma condition de "vigilance armée" pour regarder la ... chose.

Passé le choc de la surprise, je me prend à envisager qu'il s'agit peut-être d'un de ces xenogènes de Janus. Je mesure combien je ne sais rien du vaste monde extérieur à l'enclave prométhéenne et à ses bunkers avancés. Manifestement, Kory est à l'aise et parvient même à communiquer avec l'étrange créature reptilienne. J'observe de loin le fusil de précision de notre guide, me promettant d'y revenir de plus près à l'occasion.

Je suis le mouvement, rentrant ma moto dans le hangar sous la protection de Trzu. Je ne peux retenir un léger sifflement d'admiration en découvrant le waste krawler camouflé sous la baraque. Communiquant toujours par notre canal radio commun, je demande à Kory :

"Tu connais ce ... cet exogène, Kory ? Tu es sûre qu'il est ... fiable ? Et, par Koth, il se passe quoi ici ?"
 

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #19 le: janvier 30, 2018, 22:03:41 »
Whoknow
Aprés que vous ayez tous rentré vos véhicules dans le Waste Krawler, une pression sur la télécommande fait ce refermer la porte du hangar, alors que le Xenogène sautille jusque a un sas, vous faisant signe de le suivre, il attend visiblement que tous le monde soit la avant de continuer plus loin.


[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Kory
(Veidt)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Messages: 63180

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #20 le: janvier 31, 2018, 00:00:46 »
Je ne suis pas qu'un peu surprise de découvrir que l'habitation branlante de notre hôte xéno n'est en réalité qu'un trompe-l’œil camouflant un prodigieux Waste Krawler dissimulé dans une cavité de la montagne... Je n'en reviens pas, et c'est avec un sourire émerveillé dissimulé par ma visière que je réponds sur un ton enjoué à Svet tout en descendant de mon airbike:

"Oh oui, il est fiable. Et nous sommes à l'abri ici."

D'une pensée, je rétracte le casque de ma carapace symbiotique, révélant - sans doute pour la première fois depuis que nous voyageons ensemble - les traits d'une jeune humaine aux yeux gris-vert et aux cheveux auburn mi-longs rasés sur un côté.

37740-0

De ma voix naturelle, une voix calme et posée incitant à la confiance, je reprends à l'intention de Svet et Trzu :

"C'est un Kronk. Ou une créature d'une espèce apparentée. Il est aussi l'artiste qui a réalisé mon fusil et - si je ne me trompe pas - l'épée-chaîne que le maître d'Ishida-san a remis à ce dernier avant de nous quitter."

Pour la première fois depuis longtemps, j'apparais presque détendue et j’emboîte le pas de notre hôte tout en me présentant à lui :

"Je me nomme Kory. Vous avez connu mon père, n'est-ce pas ?"
 

Hors ligne Le Conteur
(Demon-Wolf)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1355

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #21 le: janvier 31, 2018, 04:53:15 »
Whoknow
Quand tu prononce le mots Kronk, la tête de la créature s'abaisse légèrement, regardant le sol, quand tu évoque ton père il lâche un petit.

-"Mweeh"

Il "ecris" sur son ardoise et pointe l'arme de Ishida en montrant l'ardoise sur laquelle est écris.

-" Feeneeh"

il efface l'ardoise et écrit a nouveau avant de pointer ton fusil et de montrer l'ardoise a nouveau.

-"Nuuu Pah Feeneh"

il fait signe a tout le monde de ce réunir dans le sas et une fois que tous le monde est la, la porte ce referme, il pousse un bouton, et une brume légère et rosée s'abat sur vous, parfum...  shampoing a la pomme!, neutralisant le peu de pollen que vous aviez amené avec vous.

Musique de fonds a ce moment la 


Vous sortez par la porte opposée, face a une armée... de pantoufles,vous êtes assuré d'en avoir une a votre taille, seul problème... elles sont toutes aussi ridicules les unes que les autres, certaines ne sont même pas de la même paire et la créature attend visiblement que vous passiez une paire des dites chaussures a vos pieds.

Scéne bonus!!! choisissez votre propre poison! Décrivez moi la paire de pantoufle que vous avez choisit de porter dans votre prochain poste, je veut du gore et du qui fait mal au dents!   >:D  >:D  >:D

Pendant que vous vous "équipez", la créature quitte et range son masque a filtre et ses lunettes de protections, farfouille dans un petit placard a coté et sort des minuscules écouteurs avec une petite boite qui est positionné, une fois que le casque est en place, au sommet du crane. Quand il vous les tend; il marmonne quelques choses genres...

-"T....tra....s...trasduc...tuuhhhr"


Détecteur de boulet carré certifié depuis 1980

Hors ligne Svetlana
(Arkendor)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 746

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #22 le: janvier 31, 2018, 16:36:22 »
Une fois la porte fermée, je n'hésite pas longtemps avant de poser mon fusil d'assaut contre le mur et de déverrouiller les blindages lourds de mon armure de combat, que je dispose au sol dans un arrangement précis. Revêtue d'une combinaison renforcée, la sous-couche de l'armure, je suis bien moins massive et menaçante. Ma plastique est en tout point parfaite, mais on la devine artificielle, remodelée et densifiée par l'ingénierie cybernétique prométhéenne. Même la grâce, la précision et la maîtrise extrêmes de mes gestes et mouvements a quelque chose d'une fluidité synthétique.

Que cela fait du bien de poser tout mon barda et de me sentir si légère !


Svetlana

J'observe le visage de Kory, essayant de deviner son origine. Elle a l'air jeune, plus jeune que je ne le pensais.

"Ce .. cet exogène est l'armurier qui a fait ton fusil !?", je n'en reviens pas, "Et son atelier est certainement là-dedans !", ajouté-je comme pour rattraper la surprise évidente qui a percé dans ma question.

Je m'arrête, un peu perplexe devant les rangées de pantoufles. Puis, sans trop réfléchir, je chausse une paire de chaussons gris couverts d'écailles molletonnées et façonnés à la semblance d'un poisson, avec un aileron et de petits yeux sur les côtés, complétés d'une queue argentée à l'arrière.


Je prend l'écouteur qui m'est proposé et l'insère dans mon oreille gauche. Puis, je suis le mouvement en scrutant les lieux, un peu estomaquée par toutes ces nouveautés inattendues.
« Modifié: janvier 31, 2018, 18:38:49 par Arkendor »
 

Hors ligne Kory
(Veidt)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Messages: 63180

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #23 le: janvier 31, 2018, 17:49:47 »
A l'instar de Svet, je n’hésite pas longtemps avant de me débarrasser de ma bio-carapace, de mon barda et de mes armes, remisant méticuleusement mon équipement dans un coin de la pièce.

Mon regard s'attarde un instant sur la plastique irréprochable quoique certainement artificielle de la Prométhéenne, et je la surprends qui me dévisage - cherchant certainement à deviner d'où je peux venir. Avec un petit sourire dans lequel perce une pointe de tristesse, je réponds à sa question en soutenant son regard.


"Il a fabriqué ce fusil pour mon père, oui... Et si j'ai bien compris, il n'a pas eu le temps de le terminer."   

Détournant les yeux, j'ajoute sur un ton redevenu plus léger "J'ai hâte de voir l’intérieur..." tout en choisissant une paire de pantoufles à ma taille.





 

Hors ligne Trzu Na Anthor
(Korto)

  • Ranger du Nord
  • *****
  • Messages: 706

  • Activité
    0%
Re : "l'Escalier du Paradis"...vraiment?
« Réponse #24 le: janvier 31, 2018, 20:18:35 »
Ma mâchoire se décroche vraiment lorsque les différentes portes cachées s'ouvrent devant nous. Je gare rapidement ma moto. Je subis toutes les étapes que la créature nous fait passer. Je reste ébahi, avalant un peu de brume parfumée à la pomme. J'entends à peine ce que disent mes camarades.
"Ouah, hé ben bordel de merde..."est tout ce que j'arrive à dire.

Sorti de l'ascenseur, je stoppe quelques secondes avant que je reprenne mes esprits. Jolies filles et... petits chaussons, on va vraiment devoir porter ces trucs. Ah bah oui puisque les autres le font, et ils enlèvent leur équipement, en plus.
Je retire donc mon armure pour me retrouver en pantalon de treillis et débardeur, les plaques militaires autour du cou. Et en continuant dans cette lancée, je choisis une paire de pantoufles, la première qui me tombe sous la main. Hum des babouches avec des grelots aux pointes. Qu'est ce que c'est seyant.
J'attrape des écouteurs pour me les enfoncer dans les oreilles, en essayant d'oublier le ridicule de la situation. Et en observant furtivement mes compagnes de route.

"Je suis équipé, tu te débrouilles Ishida ?"

Pas de photos des chaussons désolé
"Je ne suis pas un héros, moi..."

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !