Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
septembre 29, 2020, 18:53:41
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Roibeart Sullivan  (Lu 1431 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Meujeu
(Zork)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • Portrait
  • Messages: 3246

  • Activité
    0%
Roibeart Sullivan
« le: janvier 29, 2018, 19:31:40 »
Bienvenue dans ton repère.  :up:
Tous les champignons sont comestibles, mais certains, une seule fois.

Hors ligne Roibeart Sullivan
(Skye)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 4337

  • Activité
    0%
    • Contact Professionnel
Re : Roibeart Sullivan
« Réponse #1 le: janvier 29, 2018, 19:41:52 »
Merci MJ  :) j'ai un lieu défini où loger ou je peux me choisir un arrondissement, un appart ?
« Modifié: janvier 29, 2018, 19:44:08 par Skye »
“De fait, le nombre de balles qu'on reçoit indique quel traitement on mérite.”  (Roberto Saviano)

Hors ligne Meujeu
(Zork)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • Portrait
  • Messages: 3246

  • Activité
    0%
Re : Roibeart Sullivan
« Réponse #2 le: janvier 30, 2018, 12:41:15 »
Et bien tu as effectivement une véritable planque, c'est d'ailleurs là-bas que t'attends ta petite " copine", oui car tu n'es pas marié.
Un pied à terre dans une belle baraque au bord de mer au Venezuela.
Pour Paris tu bouges souvent, mais c'est à toi de voir, tu évolues désormais dans un monde ouvert.  ;)
Tous les champignons sont comestibles, mais certains, une seule fois.

Hors ligne Roibeart Sullivan
(Skye)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 4337

  • Activité
    0%
    • Contact Professionnel
Re : Roibeart Sullivan
« Réponse #3 le: février 01, 2018, 18:35:21 »
Je sais ce que vous aller me dire. Mon métier est amoral et je ne pourrais pas, au premier abord bien sûr, vous convaincre que j'ai peu d'impact sur les quelques 59 000 000 millions d'individus qui chaque année meurent sur terre.
Imaginons que ce soit une année faste pour ma petite entreprise et que j'ai un contrat par jour. 365 morts par an, c'est une goutte d'eau dans l'océan, non ?

Soyons raisonnable même au meilleur de ma forme et avec une chance insolente, je n'ai pas 365 contrats par an.
A l'instant où je vous parle et depuis que j'ai commencé ma réflexion, 3582 individus sont morts et je n'y suis pour rien. Je suis assis là dans mon sofa, je regarde la plage et Mila qui sort de l'eau et vient vers moi.

Immoral moi ? Et le président ce pays, il n'est pas immoral ? Depuis son arrivée au pouvoir la situation ne cesse de se dégrader, l'inflation est galopante, les cours du pétrole se sont effondrés, les jeunes n'ont pas de travail, les femmes se prostituent pour subvenir à des besoins basiques, des besoins alimentaires, nourrir leurs enfants, leur éviter de faire les poubelles ou se coucher le ventre vide. Et pas que les ouvrières, non des institutrices, des ingénieurs, des personnes qui ont de l'éducation.
Le salaire moyen au Vénezuela est de 8 dollars par mois. Je dois gagner 1000 fois ça au bas mot pour quelques minutes de travail bien fait.

Scandaleux ? Je ne pense pas, je vis dans ce pays, j'ai à mon service 3 personnes qui grâce à moi ont une vie décente. Mila est l'une d'elle. Mon professeur de français.
D'accord pour l'instant on est allé que jusqu'à la lettre "B", comme baise après avoir exploré "A" comme Alcool.
Ca vous choque ? Je ne la paie pas pour coucher avec moi, non je paie ses cours et ok on est allé un peu plus loin mais je l'ai ramassée sur un trottoir et il ne m'a pas fallu longtemps pour comprendre qu'elle ne faisait pas ça depuis longtemps et que ce n'était pas son trip.

Alors oui, bon samaritain, sachant que mes voyages à Paris sont de plus en plus courant, je me suis dit qu'apprendre la langue de Molière pouvait être un bon plan. Jouer le touriste ou le business man en comprenant parfaitement ce qui se dit autour de moi mais on continuant à parler la langue de Shakespeare, ça m'a semblé judicieux.

Mais revenons à mon immoralité. Tuer pour vivre et non vivre pour tuer, ce n'est pas immoral, c'est un business comme un autre. Mes victimes ont une famille ? Celles des accidents de la route, des cancers, des diabétiques pourris sur pied par l'industrie du sucre ou les quelques suicidés des erreurs judiciaires aussi.
Donc de mon point de vue, je ne participe qu'à très très faible échelle à l'extinction humaine. Et là si le téléphone ne sonne pas, Mila et moi allons explorer la lettre "C" et en profondeur. Si elle s'y prend bien on passera surement à "D", j'ai du temps à tuer à défaut d'avoir un contrat pour le moment.


Mila

Mon pied à terre au Venezuela


« Modifié: février 01, 2018, 19:13:58 par Skye »
“De fait, le nombre de balles qu'on reçoit indique quel traitement on mérite.”  (Roberto Saviano)

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !