Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
avril 23, 2019, 10:04:33
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  La Terre Promise - Introduction  (Lu 594 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Butch2k

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Messages: 63282
  • DM du dimanche

  • Activité
    0%
    • All About Warfare History Forums
La Terre Promise - Introduction
« le: mars 19, 2019, 13:09:46 »
Fil de discussion principal
« Modifié: mars 22, 2019, 13:21:54 par Fenryr »
A little sincerity is a dangerous thing, and a great deal of it is absolutely fatal.
Oscar Wilde

Hors ligne Fenryr

  • Guerrier Impétueux
  • *
  • Messages: 133

  • Activité
    32%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #1 le: mars 24, 2019, 01:06:04 »
Symbaroum - La Terre Promise
Chroniques de la Couronne de Cuivre I




La Terre perdue
Ceux d'entre vous qui ont grandi en Albérétor ou qui y ont passé un certain temps sont tous hantés par ce qu’ils ont vu au cours de leur voyage jusqu’au camp. Au sud de celui-ci, la terre est encore suffisamment fertile pour permettre à certaines plantes de pousser, mais les cultures que les quelques paysans encore présents s’apprêtent à récolter n’ont plus rien à voir avec celles d’antan. Les champs à la végétation éparse se composent essentiellement de tiges aussi pâles que maigres, terminées par des épis rabougris ; les vergers autrefois peuplés de pommiers, de citronniers et de pruniers sont désormais stériles ; et un peu partout, des têtes de bétail malingres retournées à l’état sauvage, suite au départ des éleveurs de la région, tentent tant bien que mal de survivre au milieu des pâturages désertiques.

Ceux qui sont originaires des terres situées plus au sud ou à l’est ont en mémoire des scènes plus terribles encore. Les sols y sont noircis et sans vie, comme des déserts de poussière incapables d’absorber l’eau de pluie ou des rivières. Les cités, les résidences et les châteaux ne sont plus que des ruines, et les enclos à bétail des fermes laissées à l’abandon n’abritent rien d’autre que des carcasses. L’Albérétor est un royaume défunt, définitivement perdu. Tout ce qu’il en reste est ce que les sujets de la reine Korinthia emportent avec eux de l’autre côté des montagnes.

Le camp de caravanes
Vous vous trouvez, pour des raisons différentes, dans un camp de caravanes installé juste au sud des Titans. Le camp occupe un large terrain peuplé d’arbres élancés, dont les feuilles ont déjà commencé à se parer des couleurs de l’automne. Il y a environ quarante chariots éparpillés de manière aléatoire, entre lesquels des tentes ont été dressées. La plupart d’entre elles sont minuscules et en mauvais état, mais certaines ressemblent à de véritables forteresses de tissu. Elles appartiennent bien entendu à des nobles ayant attendu le dernier moment pour abandonner leurs propriétés. Le camp est éclairé par une douzaine de feux qui brûlent de jour comme de nuit, autour desquels se trouvent des rondins ou des bancs plus ou moins confortables.

La plupart des réfugiés présents dans le camp sont partagés entre le chagrin, le soulagement et l’espoir. Ils sont malheureux à l’idée de devoir quitter les terres où leurs familles vécurent pendant des générations, où leurs ancêtres sont enterrés et où une part d’eux reste toujours attachée à certains lieux, certains paysages et certains bâtiments désormais abandonnés. Ils sont soulagés d’être sur le départ, d’avoir laissé derrière eux les déserts de poussière du sud et d’avoir atteint les sols encore fertiles qui s’étendent au pied des montagnes. Et l’espoir qui les anime se lit sur leurs visages éclairés de sourires discrets ; l’espoir que le monde qui les attend au-delà des Titans est aussi accueillant et florissant que les rumeurs le prétendent.



Spoiler: HRP
Spoiler: Carte de la passe

Début de la soirée
Temps frais et venteux
« Modifié: mars 30, 2019, 16:18:12 par Fenryr »
 

Hors ligne Fenryr

  • Guerrier Impétueux
  • *
  • Messages: 133

  • Activité
    32%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #2 le: avril 07, 2019, 22:51:09 »
Symbaroum - La Terre Promise

Le soir tombe vite dans cette région proche des Titans. Le vent du Nord annonce déjà un hiver rude, et tous se rapprochent des feux allumés de-ci de-là dans le campement. A vos côtés se tiennent deux barbares qui vous ont rejoint du Nord, un jeune muletier bavard bien que bègue, du nom de Telk, que tout le monde semble connaître, ainsi qu'une femme à la beau blafarde et aux longs cheveux roux.

Telk
"On dirait qu-qu-qu'on va devoir attendre. La p-p-passe est - impraticable sous la neige," constate le muletier d'un air contrit.


Barbare peu loquace
Celui des deux barbares a l'air le plus revêche regarde son ami en fronçant ses sourcils broussailleux. Sa barbe hirsute et son regard sombre lui donnent un air patibulaire.


Barbare
Le second barbare répond avec un fort accent du Nord : "La poisse ! On peut pas moisir ici toute la saison froide ! Faut qu'on remonte, nous, on a des affaires à régler."

C'est un homme massif, et vous vous demandez si les légendes qui racontent que certains barbares descendent des trolls sont vraies. Comme son compagnon, il est vêtu de chaudes fourrures qui couvrent une armure de cuir épaisse, et ils portent leur arme avec l'assurance que seule une longue habitude peut donner.


Telk
Telk lève les mains d'un air dépité. "Oh ben moi je suis -né ici, donc un peu plus, un peu moins... Je m'appelle T-T-Telk, je m'occupe des m-ules. Dites-moi les gars, qu'est-ce que vous-vous-vous êtes venus vous perdre ici ? Il n'y a plus rien."


Barbare
"A ton avis ? On nous a engagés pour vous tirer de cette mouise. Vous devriez être plus nombreux, mais à ce qu'on m'a dit des maraudeurs sont tombés sur un convoi. Ils ont massacré tout le monde sans distinction." Il passe le pouce le long de son cou avec une grimace horrible.

"Ils ont intérêt à nous payer pareil. C'est vrai ce qu'on entend ? Que les gens ont si faim qu'ils bouffent leurs propres enfants ?"


Femme aux cheveux roux
"J'ai vu bien des choses abominables ces dernières années. Il semble que l’œuvre noire des Seigneurs Sombres perdure bien au-delà de leur mort physique. Longtemps nous avons bien gardé l'espoir de trouver un remède au mal, longtemps nous avons cherché. En vain. L'Ambria est notre refuge maintenant, grâce à la Reine."


Barbare peu loquace
A ces mots, l'autre barbare renâcle et crache à terre, en direction de l'Ambrienne. Il se lève ensuite et s'éloigne vers un autre feu.


Ludo
Son ami sort une pierre à aiguiser et commence à la passer sur le fil de sa hache, en le regardant s'éloigner. Après un moment, il dit : "Bélun est de l'ancien clan des Kadiz. Il aime pas trop entendre parler de votre Reine. Moi c'est Ludo, au fait. Bélun et moi on sera vos éclaireurs, enfin si les esprits du vent et du froid le permettent."


Lestra
"Le passé est écrit. Seul l'avenir compte. Vous semblez plein de ressources, Bélun. Mon nom est Lestra. Je suis membre des Manteaux Noirs, et on m'attend d'urgence à Yndaros. Hors de question d'hiberner ici. Et vous ? Qu'allez-vous faire une fois de l'autre côté ?" Son regard s'attarde sur chacun de vous.



Spoiler: HRP
Spoiler: Carte de la passe

Crépuscule
Temps frais et venteux
« Modifié: avril 08, 2019, 00:18:02 par Fenryr »
 

Hors ligne Vah'a'iténa
(moontaz)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Messages: 3894

  • Activité
    15%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #3 le: avril 08, 2019, 03:35:59 »
Assise sur un rondin de bois, tête baissée, je dessinais dans la poussière ces motifs que les humains non barbares désignent sous le nom de lettres . Je pensais . Une partie de mon esprit ne se trouvait pas ici près du feu. ..Mais plus loin un peu plus loin . A peine une demi journée de marche . Mon esprit tentait d'assimiler ce que les mots ne peuvent décrire . Cette terre sèche stérile . Et qui s'étendait à perte de vue .
Dolon m'avait prévenu . Dolon me l'avait dit ! Il m'avait dit : "P'tiote, y a plus rien la bas . Crois moi: rien . C'est noir .C'est mort . Ça pue la charogne et la mort . Ça pue la magie noire si fort que les hommes les plus braves y z'en crèvent rien qu'à la respirer . Y vas pas p'tiote . Ton père ..ou il est en Ambria ou il est mort . "

Moi, j'avais pas compris...pas compris avant de voir de mes yeux . Avant de frotter mes paupières et de voir encore . Avant d'entendre aussi . Les récits des gens ici .

Je sais pas pourquoi j'ai cru que ce serait facile, quand le marchand m'a dit que mon médaillon était vieux et qu'il venait surement d'ici. Parce que
" Mais ma jeune Dame, des choses de ce genre ça ne se fait plus du tout en Ambria " .
Alors je suis venue . Et j'ai vu.

Y a plus rien à voir ici, plus rien à faire qu'à partir . Mais au moins je comprend mieux maintenant . Je comprend pourquoi les soldats de la reine y viennent de plus en plus sur les terres des clans . Ces gens qui fuient la terre noire, faut bien les mettre quelque part . Y a plus de gens ici que dans toute mon ancienne horde, peut être pas que dans mon clan entier mais dans toute ma horde c'est sur . Y a même des races que je connais pas . Comme le petit là bas qu'est encore plus petit que moi . Et qu'à une drôle de couleur . Le Gobe les un .
Jamais vu avant . Et à part gober des oeufs de Galinette, j'voie pas trop ce qu'il pourrait gober . Surement pas moi . Enfin je crois pas .


Je dessine avec mon bâton et  je ne bouge pas quand Bélun se lève et part .
On connaît tous l'histoire du clan des Kadiz . Il se sont rendus . Devant le massacre du clan Jézora, ils se sont rendus pour épargner les femmes et les enfants . Parce qu'aussi leur chef, il pensait que la reine elle amenait des choses bien pour les clans . Ça, ça n' arrivera pas avec ma horde . Les guerriers ont l'ordre de tous nous tuer jusqu'au dernier plutôt que de se rendre . La mort plutôt que le déshonneur . Mais c'est plus ma horde . Parfois j'arrive pas à penser séparement d'eux . Pourtant y a plusieurs lunes maintenant que je suis partie .

Je jette un coup d'oeil discret de biais au barbare qui s'en va ne découvrant pas mon visage balayé par ma mèche de cheveux blonds salis et à moitié caché par mon écharpe .
La reine avait peut être des choses pour le clan, mais on dirait pas que ça le rend fort ni fier . Étrange . Il regrette peut être le temps des pillages . Il regrette peut être les anciennes coutumes . 
Mes sourcils se froncent tandis que je garde la tête baissée vers le sol .
 Je peux pas aller lui parler comme ça  et lui demander pourquoi il y a tant de mépris en lui . Pour qu'il me fasse confiance il faudrait que je lui dise qui je suis . Que je lui révèle les secrets qui nous permette de nous reconnaître . Les salutations d'usages . Je pourrais . Mais ce n'est pas la bonne solution . Je ne veux pas qu'on sache que je viens d'un clan .

Je réfléchis dans ma tête et la femme qui prend la parole m'intrigue . C'est quoi les manteaux noirs ? Et puis elle s'adresse à nous . Je sens ses yeux qui me scrutent, qui passent et s'arrêtent sur mes cheveux . J'allais répondre que demain est un jour nouveau avant d'y renoncer . C'est une pensée typique de nos clans . Pas des autres humains . Eux ils ne louent pas le jour qu'ils vivent . Eux ils se voient loin dans les demain . Loin dans les lunes à venir .
C'est étrange pour moi . Demain les dieux auront peut être décidés de ma mort ... alors savoir quoi faire après quelques hivers !! Mais les humains d'ici pensent ainsi .

Mon bâton s'arrête à la verticale de la terre de poussière et je hausse les épaules :[/rp]

" Essayer de construire une nouvelle vie loin de ... "

J'ouvre le bras et désigne d'un geste vague la terre moribonde et gangrenée derrière nous .

" Et je m'appelle Vava " .

« Modifié: avril 08, 2019, 12:34:34 par moontaz »
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Zélénia
(Wab)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Messages: 12623

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #4 le: avril 08, 2019, 10:51:11 »
Noir est le manteau, obscure est la tâche, dans l'ombre nous officions, pour que triomphe Sa Lumière. Une des maximes préférées de mon maître.

Évidemment, je n'avais pas pu ignorer les atours de cette femme dénommée Lestra. Une cape noire n'a rien de rare, mais j'avais repéré ses attributs sacerdotaux et le symbole de sa charge au premier coup d'oeil. Une sensation de chaleur mêlée de chagrin me saisit dès que je pose les yeux sur elle, ou que j'entends le son de sa voix. Et la voici qui nous parle, nous questionne.

Une langue agile démasque à peu de frais. Il me faudra être prudente : Lestra, malgré toute l'admiration que je pourrais lui vouer, peut se transformer en une ennemie mortelle à tout instant. Heureusement, je sais rester discrète, c'est d'ailleurs ce qui me caractérise le mieux. Je baisse les yeux, rechignant à prendre la parole, mais les questions des Frères et Soeurs du Crépuscule exigent des réponses.

"Une fois de l'autre côté, je ne sais pas, ma Soeur. Par la grâce de Prios, nous franchirons les Titans sains et saufs. Il sera alors temps de me poser cette question. Pour l'instant, je pense à ces pèlerins talonnés par la malédiction qui noircit la terre de leur naissance. Puisse l'Unique les bénir et leur faire voir les splendeurs d'Ambria. C'est tout ce qui importe." dis-je sincèrement préoccupée par ces pauvres âmes que nous escortons.

Ainsi j'aurai vu l'Albérétor. Frère Esophos en parlait peu. Pourtant c'est quelque part sur ces territoires en décrépitude qu'il avait vu le jour. Moi qui n'avait connu qu'Ambria, je ne pouvais imaginer ce qu'il ressentait en évoquant ces jours heureux, avant que les Sombres Seigneurs ne dévastent tout ce qui était beau, et bon.

Mais l'urgence de la situation me ramène immédiatement au temps présent. Je marche doucement jusqu'au muletier, Telk, saluant au passage la farouche Vava d'un signe de tête.

"A quels dangers nous exposons-nous si nous forçons la marche ?"
« Modifié: avril 10, 2019, 23:43:48 par Wab »
Si tu doutes de ton pouvoir, tu donnes du pouvoir au doute -- Le Sphinx
If you ain't first, you're last ! -- Ricky Bobby

En ligne Morrigan
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1146

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #5 le: avril 09, 2019, 21:20:25 »
Assise sur mes talons, le regard fixé sur les flammes vacillantes du feu de camp qui nous réchauffe de la froidure du soir, j'ai l'air d'une statue pétrifiée dans la pénombre qui s'étend. Ma voix sèche et enrouée sonne sourdement en réponse aux propos de la changelin :

"Mourir de froid en nous trouvant bloqués dans les congères. Les chariots ne passeront pas et ces réfugiés épuisés non plus. C'est une façon assez clémente de mourir. L'engourdissement du froid ne fait pas souffrir."

Je me redresse lentement, les yeux perdus vers les dernières lueurs du crépuscule. Ma robe de sorcière, faite d'un assemblage ouvragé de cuirs et de peaux couvert d'étranges symboles serpentins cousus ou peints, se déplie le long de mon corps souple. Mes longs cheveux sombres virevoltent librement dans la bise du soir et dévoilent à la lueur des flammes mon visage et mon cou, également couverts de symboles sibyllins, tatoués semble-t-il, ou peints le long de sinueuses cicatrices.

Ma peau est pâle et mes yeux sombres braquent un regard farouche et dur sur les deux femmes frêles qui viennent de parler, la changelin adepte du dieu brûlant des envahisseurs et la fille de Davokar qui se fait appeler Vava. Elles sont jeunes, comme moi, mais je mesure immédiatement combien ma nature de sorcière et mes actes passés me séparent d'elles. Je ressens pourtant un étrange et fugace sentiment de reconnaissance à leur égard, comme si je retrouvais de lointaines cousines longtemps perdues de vue, à la fois familières et tellement différentes...

"L'Ambria est fertile et féconde autant que l'Albérétor est morte et stérile. Ceux qui vivront pour la rejoindre pourront trouver le répit, peut-être le soulagement. Mais en Davokar bat le cœur puissant du Nord et son sang épais irrigue toute vie dans sa luxuriance indomptée. J'ai à faire à Karvosti et tôt ... ou tard, il faudra franchir la passe ! Le sserpent ne se presse pas, il guette, il attend le moment propicce..."

Ondulant souplement face aux flammes sinueuses, j'entame une lente danse immobile, murmurant une vieille chanson d'accueil de la nuit et de ses mystères, une étrange mélopée de sorcière aux mots incompréhensibles entrecoupés de voix de bêtes assourdies.
 

Hors ligne Edogai
(LaGouache)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • Messages: 110

  • Activité
    7%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #6 le: avril 09, 2019, 22:40:11 »
C'est la première fois que je retourne au sud des Titans depuis que la guerre est finie. Si le paysage ici a moins subi la destruction que les terres plus au sud, il n'en reste pas moins que la vue qui s'offre devant mes yeux n'est plus que l'ombre de ce qu'était cette terre autrefois.
La destruction que j'ai vu ici pendant ma guerre a pris mon innocence et mon insouciance. Elle a aussi fait de moi l'homme que je suis, a construit mon engagement.

Jusque là les missions que l'ordre m'a confié ont été plus basiques. Accompagner des expéditions scientifiques, assister les populations lors de catastrophes naturelles, accueillir les réfugiés dans la région d'Arbella. Mais cette année, l'hiver s'annonce très rude. Le froid dans les sommets rend les traversées difficiles. Si les caravanes restent bloquées trop longtemps, l'ordre devra gérer une crise humanitaire.

C'est un honneur que d'avoir été envoyé ici pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin. A mes compatriotes pour la plupart, dans le déchirement du départ, de l'exil. Je rassemble mes affaires quand je surprends la conversation.

Je m'appelle Edogai. Je suis envoyé par l'Ordo Magica et sa Majesté la reine Korinthia pour assister les caravanes lors des traversées.

Je regarde la passe qui se dresse devant nous. L'hiver nous rattrape plus vite que prévu. Les difficultés qu'évoquent nos gardes du corps ne présagent rien de bon.

Nous saurons probablement protéger le convoi des attaques de pillards, mais nous ne gagnerons pas contre la faim et le froid si nous restons ici. Cette région est morte, nous ne trouverons pas de quoi nourrir toutes les caravanes si nous montons un camp ici jusqu'au dégel. Plus nous nous attardons ici, et plus nos chances s'amenuisent.


 

Hors ligne Zélénia
(Wab)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Messages: 12623

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #7 le: avril 10, 2019, 13:13:19 »
La sorcière sauvage me met relativement mal à l'aise. Certes, elle ne semble pas avoir succombé à la Corruption, mais... j'ai douloureusement connu nombre de ses semblables ayant franchi la limite obscure qui sépare l'usage de la magie de l'abus de magie, et ses terribles conséquences. Et il en va de même pour les mages aveuglés par l'hubris...

Me voici bien entourée ! songe-je en souriant.

"Une sorcière dit que forcer la marche serait fatal. Un mage dit que ne pas forcer la marche serait fatal." dis-je à voix basse, ne sachant à quel 'saint' me vouer. J'espère que le muletier, originaire du coin, saura trancher la question.
« Modifié: avril 10, 2019, 23:44:07 par Wab »
Si tu doutes de ton pouvoir, tu donnes du pouvoir au doute -- Le Sphinx
If you ain't first, you're last ! -- Ricky Bobby

Hors ligne Enezer Shingel
(Marrsh)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Messages: 7070
  • C’est une bonne situation ça scribe ?

  • Activité
    18%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #8 le: avril 10, 2019, 23:40:39 »
La route fut longue pour arriver au campement. De bivouac en campement, de bosquet noircis en maisons délabrées, mes diverses escales m'ont permis de rejoindre mon but sans trop d'encombres. Mêlé à d'autres gobelins, j'ai pu donner le change jusqu'ici... Et il va falloir continuer sur cette lancée si tu veux échapper à Aromei et sa bande...

C'est sur, ça en a surpris plus d'un que je sache mieux m'exprimer que des barbares du Nord voir même d'Ambriens. Mais il faut croire qu'anticiper certaines attaques de charognards et permettre d'esquiver des pillards a pu m'attirer la sympathie de certains humains... Oublie pas tes jeunes frères gobelins, mon vieux Enezer. Pour les autres c'est de la chair à canon, pour toi, ce sera ta dernière famille si tu ne retrouves pas Iamégoï ou Malliato...

Huit personnes - en plus de moi - sont autour du feu et je sens bien les regards qui se posent sur la curiosité que je suis. Un gobelin savant, et vieux en plus, allez-y, vous n'en verrez pas deux comme ça au Sud des Titans. Comparé aux autres représentants de ma race, je préfère largement la quiétude d'un feu de camp à l'agitation d'un Chop'la-branch'. Enfin, il paraît que ça réchauffe aussi. me fais-je non sans m'empêcher de sourire devant leur insouciance.

Comme me l'a enseigné Béhémion, je laisse chacun parler. Autant qu'ils en disent plus avant que je n'intervienne. La sorcière est étrange. Je note pour plus tard de l'ausculter pour vérifier qu'elle ne représentera pas un danger. Je devine aux différents accents que j'entends qu'aucun d'eux n'est originaire de l'Albérétor. Je ne sais pas si je dois les considérer comme fou ou comme inconscient d'être venus s'emprisonner sur cette terre morte. Remuant un peu le feu d'une branche desséchée, je me racle la gorge un peu avant que ma voix rauque ne se fasse entendre.

Il est clair qu'attendre le dégel ne nous sera d'aucune utilité, si tant est qu'un dégel aura lieu au vu de l'avancée des Terres Noires et de ce qui l'accompagne. Mais bon, on pourrait presque croire que c'est le paradis ici en comparaison des terres au Sud, croyez-moi.

Fixant mon regard sur la sorcière semblant danser. Il n'y a pas de clémence dans la mort, juste la mort. Et nous sommes tous là pour la mettre en déroute, entre l'assistance du nord et les maigres supports du sud pour sauver le plus grand nombre. lui fais-je reprenant le peu de contenance que la fatigue ne m'a pas enlevé.

Et pour vous répondre, Damoiselle Lestra, les gens m'appellent Shingel et oui, je connais mieux les us et coutumes humains que mes congénères.fais-je en sentant certains regards interpellés par mon élocution et mes manières.Pour le reste, j'apporte mon aide où le besoin s'en fait sentir...et ce dernier me porte actuellement vers le Nord.
« Modifié: avril 11, 2019, 11:32:50 par Marrsh »
 

Hors ligne Fenryr

  • Guerrier Impétueux
  • *
  • Messages: 133

  • Activité
    32%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #9 le: avril 11, 2019, 23:15:49 »
Symbaroum - La Terre Promise


Morrigan
"Mourir de froid en nous trouvant bloqués dans les congères. Les chariots ne passeront pas et ces réfugiés épuisés non plus."


Ludo
Ludo opine lentement du chef aux propos de Morrigan. "T’es bien loin de chez toi, la Gaoïa. Mais tu dis vrai, la neige va tout bloquer et c’est sans compter les animaux sauvages et les brigands. Toi, la brindille, tu ne risques rien, un loup te voudrais pas pour le dîner." lance-t-il en direction de Vah'a'iténa, avant d'éclater de rire, montrant à tous sa mâchoire gâtée par le temps.

Alors que la sorcière entame sa danse, il se cale sur le rondin qui lui sert de siège et observe en silence, mais son air mélancolique en dit long.


Telk
"On dit qu'une bande de t-t-types refoulés par les -gardes à la frontière ont p-p-préféré rester là-haut et dé-dé-dé- volent de la nourriture aux convois plutôt que de retourner au Sud. Je les comprends un peu, mais je veux pas finir comme ça." Telk enchaîne laborieusement. Il se frotte les mains pour mieux les réchauffer.


Edogai
"Plus nous nous attardons ici, et plus nos chances s'amenuisent."


Lestra
"Je suis aussi de cet avis, Edogai. Mais autant être franche avec vous. J’ai appris que la plupart des nobles avaient décidé d'abandonner. Ils ont évoqué la possibilité de se replier dans une forteresse abandonnée un peu plus à l’est, et de requérir l’assistance des clans nains. Autant dire que cela leur coûtera jusqu’à leur dernier bouton doré." Elle semble vouloir dire autre chose, puis se ravise, et baisse un peu la voix pour s'adresser à Zélénia. "Sœur ? Alors vous aussi, vous suivez les enseignements de l’Unique. Vous m’en voyez l'âme en joie. Si Prios le permet, demain nous cheminerons vers le Nord et je vous invite à le faire à mes côtés."



Spoiler: Instructions
Spoiler: Jet sous Vigilance -1 réussi
Spoiler: Carte de la passe

Crépuscule
Temps frais et venteux
« Modifié: avril 14, 2019, 00:02:02 par Fenryr »
 

Hors ligne Zélénia
(Wab)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Messages: 12623

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #10 le: avril 12, 2019, 17:19:20 »
Ai-je rêvé ? Je frissonne, ne sachant si cela est dû au froid ou à ce que j'ai vu, ou crû voir. Belun est un colosse de 200 livres, au bas mot, et s'il s'avérait... Mais Soeur Lestra m'apostrophe directement. J'ai sans doute été sotte de faire étalage de ma foi. Cela me paraissait pourtant si naturel en présence d'une Soeur du Crépuscule. La voici qui s'intéresse à moi. Je rougis.

"Oui... oui ma soeur. La Lumière de Prios guide mes pas[1] ! Du moins, je l'implore, dans mes prières. Ne faudrait-il pas aller voir ces nobles pour leur faire entendre raison ?" je termine sur cette question d'une voix un peu plus forte : elle s'adresse à tous et toutes ici présents.
 1. phrase type !!  ;D
Si tu doutes de ton pouvoir, tu donnes du pouvoir au doute -- Le Sphinx
If you ain't first, you're last ! -- Ricky Bobby

Hors ligne Vah'a'iténa
(moontaz)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Messages: 3894

  • Activité
    15%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #11 le: avril 13, 2019, 11:44:11 »
Prios .. leur Dieu ...je fais le lien . Depuis que je suis partie de chez moi , je me rend compte que je sais peu si peu des choses qui m'entourent . Je dois apprendre . Je dois apprendre vite ce que les autres savent . Cette culture commune que je n'ai pas et qui me met en porte à faux . Mais je n'ai toujours aucune idée de ce qu'est l'Ordo Magica . L'ordre magique ?
Pas de doute en ce qui concerne la sorcière . Bien que je me demande ce qu'elle fait si loin de sa horde . Ce n'est pas normal . Les sorcières sont vénérées . Protégées . Ce sont les personnes les plus importantes des clans . Elle a encore moins sa place ici que moi .


Je la regarde danser, c'est inhabituel en public ,serait elle en transe ? Pourtant sa voix n'a pas les intonations si métalliques inhérentes à cet état  . Ses ondulations rappellent le mouvement des branches du gorguk dans le vent . Aucune sorcière de mon clan ne bougent ainsi . D'où vient elle ? Pourquoi est elle la ? J'ai senti son regard sur moi . Dur, acéré . Je ne l'ai pas regardé mais je l'ai senti . Et je ne l'ai pas compris . J'ai un petit haussement d'épaule qui pourrait passer pour une tentative de réajustement de ma peau de loup . Du moins j'espère .

Relevant la tête à la plaisanterie de Ludo, je ne peux m'empêcher de le fixer une seconde dévoilant mes yeux  étranges, un sourire éclairant fugacement mon visage .

-Sans doute, mais je préfère pas tenter l'expérience ! Ne m'en veut pas .

Et voila Zélénia qui demande si l'on doit parler au nobles  et c'est une questions ouverte .

- Qui suis je pour dire à d'autre le meilleur choix à faire ? Ils veulent rester et sans doute est ce folie . Du moins je le pense . Mais ma pensée est elle meilleure ? Je vais aller les voir, leur dire que quoi ? Que je suis une fille qui n'a jamais eu ce qu'ils ont perdu .. leurs possessions, leur rang ..mais que je sais que c'est mieux de s'en aller. M'écouteront ils ?
Peut être y a t-il ici dans ce camp des gens de pouvoir qui auront parole plus importante que la mienne et qui pourront les convaincre . Mais si c'est leur volonté qu'y pouvont nous ?



« Modifié: avril 13, 2019, 12:03:42 par moontaz »
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

En ligne Morrigan
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1146

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #12 le: avril 13, 2019, 18:07:50 »
Ma chanson terminée, je me tiens immobile, humant l'air frais du soir et écoutant les propos échangés par tous ces voyageurs inquiets. Je réfléchis.

Attendre le moment propice ... mais pas question d'aller m'enterrer tout l'hiver avec ces nobles imbéciles ! Hésiter maintenant, c'est se condamner à un cantonnement glacial et à la famine pour des lunes et des lunes. Ces borshs vont geler ou s'entretuer avant le printemps.

Non ! Partir à l'aube d'un matin clair et forcer la marche tout le jour. Je pourrais partir seule et franchir la passe, mais le chemin est encore long au-delà, jusqu'à Davokar, et la compagnie d'Ambriens m'évitera bien des ennuis pour traverser leur royaume. Je dois les décider à avancer pour profiter de leur protection en Ambria !


Je regarde le petit groupe qui parle autour du feu et je prend la parole d'une voix sourde et grondante :

Vos nobles vont se trouver bloqués dans leurs murs glacés pendant toute la saison hivernale, et elle sera longue et pénible.

Attendre si longtemps n'est pas ma volonté ! Et j’entends que je ne suis pas la seule.

Nous devons passer avant l'arrivée effective de l'hiver, qui n'en est qu'à ses prémices. Si un ciel clair se présente demain à l'aube, alors ceux qui ont le désir d'avancer doivent se lever et marcher, marcher vite avant que l'hiver ne gèle définitivement le passage. Les chariots et les familles ne sauraient passer, mais quelques marcheurs décidés et vigoureux le pourront.

Qui est prêt à marcher ?


Je regarde le petit groupe encore indécis dans la lueur orangée des flammes du feu de camp, attendant que l'un d'entre eux renchérisse sur ma proposition.
 

Hors ligne Zélénia
(Wab)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Messages: 12623

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #13 le: avril 16, 2019, 09:31:23 »
Je regarde la chasseuse, sans trop savoir quoi lui dire. Je ne me soucie pas trop des nobles, mais je ne saurais être indifférente au sort des autres membres du convoi. Cependant, je n'ai pas la verve de mon maître... Mais j'essaie tout de même d'expliquer mon point de vue. Les mots me viennent laborieusement, comme toujours.

- Vava, peut-être ne pouvons-nous rien contre la volonté des nobles, mais... Ce serait terrible pour ceux qui les suivraient et qui n'y sont pour rien, n'est-ce pas ?

La proposition de la sorcière me transit de froid :

- Et... et abandonner les faibles ? Des familles de simples gens qui n'ont rien d'autre que leur espoir. Je... te trouve... cruelle... dis-je en fixant le sol.
Si tu doutes de ton pouvoir, tu donnes du pouvoir au doute -- Le Sphinx
If you ain't first, you're last ! -- Ricky Bobby

Hors ligne Vah'a'iténa
(moontaz)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Messages: 3894

  • Activité
    15%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #14 le: avril 16, 2019, 11:16:51 »
Ma tête se tourne vers Zélénia qui semble vraiment s'inquiéter de l'avenir de tous et je la fixe une seconde avant de baisser les yeux dans un réflexe que je ne contrôle pas .

- Les gens dont tu parles ne sont pas des esclaves . Si il veulent partir , il partiront j'imagine . Si ils sont persuadés que leur vie sera meilleure ici rien de ce que tu dira ne les fera changer d'avis . J'ai pas l'autorité ni les arguments pour leur dire que c'est folie de rester . Je n'ai que ... ce que j'ai vu un peu plus sud pour me convaincre que la terre est morte et ne renaîtra pas . Je n'ai que ma conviction qu'il faut partir avant d'être contaminé par ce noir qui dévore tout . Et quand à partir demain en laissant les autres du camps .

Cette fois ci je fixe la sorcière .

- Ce n'est pas l 'ordre des soldats, ni de nos guides si j'ai bien compris . Donc si tu veux marcher seule .. Personne ne t'en empêchera . Mais en ce qui me concerne . Je partirai quand on lèvera le camps et avec le reste du groupe . Sauf s'il importe d'ouvrir la voie et qu'un détachement doive le faire.

Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Enezer Shingel
(Marrsh)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Messages: 7070
  • C’est une bonne situation ça scribe ?

  • Activité
    18%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #15 le: avril 16, 2019, 13:01:50 »
Ecoutant les propos de chacun, je ne peux m'empêcher d'éprouver de la sympathie pour la changelin que la sorcière semble choquer.

Elle a raison cette petite. La traversée ne sera pas simple mais si l'on commence déjà à abandonner les plus faibles, autant rester ici à crever du mal noir vu qu'on ne vaudra pas mieux que ça. Non contente d'être étrangère, cette sauvage du nord ne serait-elle pas aussi marquée ? me fais-je avant de fixer Morrigan, la scrutant pour voir au-delà d'elle-même.[1] Habitué à ce que l'Ombre ne se révèle qu'au bout d'un moment, je me tourne vers la frêle changelin.

Faut pas vous en faire, damoiselle, si tout le monde se réunit en caravane, c'est bien pour avoir la force d'avancer en groupe et soutenir ceux qui sont en mal de le faire tout seul, n'en déplaise à la dame du Nord, fais-je en accentuant légèrement mon ton sur le mot dame, ma voix rauque l'éructant plus que ne le prononçant clairement.

- Quand aux nobles, qu'ils essayent de se cloîtrer dans une forteresse ne leur apportera que peu de répit. Le sud est tombé du mal noir et j'ai la chance - ou l'inverse - d'avoir été témoin de ce qui s'y est passé... et d'imaginer ce qui s'y passe actuellement... Le salut semble dans le nord donc retroussons nous les manches et préparons nous à avancer quand il sera temps, il ne sera pas dit que Shingel restera les bras croisés. fais-je en me redressant et en commençant à regarder les humains qui me toisent, pas encore habitués à mes envolées rauques. Va bien falloir qu'ils s'y fassent, ils ont pas l'air trop acquis à la cause des nobles et ça pourrait bien t'aider à avancer tout ça, mon vieux Enezer. Essaye donc de t'en faire des amis même si la sorcière est à tenir à l’œil...

- Mais aussi bien intentionné que je puisse être, un seul gobelin, qui plus est marqué par l'âge, ne saurait dicter votre conduite. Sachez-juste, Damoiselles, que nous semblons partager quelques pensées similaires.




 1. cf résultats du jet mis dans la partie dédiée du forum.
« Modifié: avril 16, 2019, 21:00:00 par Marrsh »
 

Hors ligne Edogai
(LaGouache)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • Messages: 110

  • Activité
    7%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #16 le: avril 16, 2019, 15:04:48 »
Les discussions avancent et les débats se passionnent mais le temps file et il peut nous être fatal. Pour autant, l'évocation de nobles coincés dans ces régions allant au devant d'un hiver difficile m'interpelle.

De quelles familles s'agit-il ? Qui sont les nobles qui ont renoncé à la traversée ?

Les tribus de nains ne pourront ni ne voudront venir en aide à tous les réfugiés. Et si ces gens sont de fidèles partisans de la reine, il est de mon devoir de les aider. Et les pillards dans les sommets me font moins peur que de négocier avec un clan nain.

Pourquoi des hommes sont-ils repoussés à la frontière ? Ça n'a pas de sens de refuser l'entrée dans notre nouveau royaume à des sujets de la reine. Nous devons mener toutes les pauvres âmes de ce convoi à la délivrance au Nord. Cette caravane compte de solides personnes, nous passerons !
 

En ligne Morrigan
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1146

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #17 le: avril 16, 2019, 20:56:01 »
Je hausse les épaules d'un air indifférent face aux remarques et critiques de mes compagnons de voyage. Ma proposition était manifestement inadaptée aux coutumes de ces Ambriens. J'ai beau avoir voyagé dans les ruines de leur territoire ancestral et côtoyé plusieurs d'entre eux, je n'arrive pas à comprendre leur mode de vie tellement grégaire et leur goût morbide de la soumission.

Tsss, un chuintement s'échappe de mes lèvres pincées, manière d'exprimer mon agacement sans risquer l'incompréhension de nouveaux propos.

Je chasse cette contrariété mineure d'un geste ample du bras. Je dois me glisser dans le pas du plus grand nombre, garder mes pensées scellées par devers ma bouche, et trouver le moyen de coopérer avec mes compagnons de route, aussi fous soient-ils. Un mince sourire étire mes lèvres à l'idée de cette étrangeté. Les voies d'Uron sont bien lointaines dans ce sud boueux et j'ai bien songé que la sentence de la Huldra me pousserait en des territoires inédits.

Un craquement dans le feu attire mon œil et je contemple les étincelles virevolter dans l'obscurité. Une fugace forme sinueuse se dessine le temps d'un battement de cœur, et je reçois le signe d'un bref hochement de tête accompagné d'une féroce grimace. Voilà bien une nette confirmation.

Mon regard inquisiteur se pose à nouveau sur l'assemblage hétéroclite de personnalités qui forme cette semblance de meute dans laquelle je me vois comprise. Quel gaspillage d'énergie à devoir ainsi tout le temps parler ! J'ouvre cependant à nouveau la bouche :

Puisque selon vous, nous devons attendre la décision et suivre la volonté d'un autre pour avancer, quel est-il ? Qui décide qui avance, et quand ? Un de vos nobles peut-être ?
 

Hors ligne Fenryr

  • Guerrier Impétueux
  • *
  • Messages: 133

  • Activité
    32%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #18 le: avril 16, 2019, 23:02:18 »
Symbaroum - La Terre Promise


Lestra
"Allons sieur Edogai, ne soyez pas naïfs. Pensez-vous que ceux qui se sont établis depuis des années vont accueillir tout les réfugiés à bras ouverts? L'Ambria est peut-être une nouvelle chance pour eux, mais ils y seront traités en étrangers. Sans le soutien d'un noble, impossible de passer la frontière." lance la femme aux cheveux roux. Si sa voix reste avenante, ses propos jettent un froid dans la conversation, et chacun ajuste ses vêtements d'hiver.


Telk le muletier s'approche du feu pour y placer de nouvelles bûches. Vous observez les flammes danser et disparaître dans le ciel nocturne qui se couvre d'étoile. Autour des feux, les discussions deviennent rares et chacun rejoint peu à peu sa tente. Seuls quelques silhouettes s'affairent encore ça et là.

Keller
Un homme, que ceux qui viennent du Sud reconnaissent comme un ami de Telk du nom de Keller, s'approche et franchit alors le cercle, sans saluer personne. Il se déplace vivement. Son menton pointu est caché par une barbe naissante. Ses vêtements rapiécés trahissent son origine modeste. Il se penche vers Telk et lui parle à l'oreille. Aussitôt, le visage du bègue s'illumine et il se précipite vers sa tente, et commence à s'affairer.


Ludo, l'éclaireur barbare, regarde la scène d'un air perplexe en caressant sa barbe fournie.



Spoiler: HRP
Spoiler: Carte de la passe

Crépuscule
Temps frais et venteux
 

En ligne Morrigan
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1146

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #19 le: avril 19, 2019, 22:27:00 »
Finalement, y'aurait-il un peu de moelle et de décision dans cette bande frileuse et apathique ..?

J'ai saisi quelques uns des mots échangés entre les deux hommes. M'avançant vers eux, j'apostrophe le nouveau venu d'une voix que je modère au mieux pour être aimable :

Dis-moi compagnon, qui donc souhaite partir au matin avec des volontaires ? Je suis volontaire.
 

Hors ligne Zélénia
(Wab)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Messages: 12623

  • Activité
    11%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #20 le: avril 20, 2019, 01:02:01 »
Partir avec de volontaires ? Définitivement ou pour un autre but ? Je n'aime pas ce que j'entends, ni ce que je ressens : beaucoup d'individualisme, alors que mon maître m'enseigna maintes fois que la véritable force réside dans l'altruisme et le don de soi. Enezer semble partager le même état d'esprit que moi, aussi je vais naturellement vers lui pour l'entretenir :

- Apparemment, quelqu'un rassemble des volontaires pour partir à l'aube. Qui, et dans quel but ? Vous... semblez vous préoccuper du sort de ces pauvres hères que nous escortons... aussi que diriez-vous de venir avec moi chercher des réponses ? Je... Je ne suis pas à l'aise lorsqu'il s'agit d'entregent.
Si tu doutes de ton pouvoir, tu donnes du pouvoir au doute -- Le Sphinx
If you ain't first, you're last ! -- Ricky Bobby

Hors ligne Fenryr

  • Guerrier Impétueux
  • *
  • Messages: 133

  • Activité
    32%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #21 le: avril 21, 2019, 11:11:18 »
Symbaroum - La Terre Promise

Keller
L'intrus toise Morrigan d'un œil dédaigneux : "Hé, de quoi j'me mêle ? C'est une conversation privée !" lance-t-il, d'un ton haché. Sa voix, un peu trop aiguë, détone avec son air revêche. Il regarde d'un air narquois les personnes assemblées autour du feu. "De toute manière, vous ne seriez pas choisis. Allez, magne-toi Telk, ou il prendra un autre muletier." Il s'éloigne en riant.


Dans sa tente de fortune, le muletier se dépêche de préparer son paquetage. Lestra s'est levée et commence également à réunir quelques affaires. Ludo, l'éclaireur, attrape son arme et s'éloigne vivement dans la direction prise par son compagnon Bélun.

Enezer accepte la proposition de Zélénia.



Spoiler: HRP
Spoiler: Carte de la passe

Crépuscule
Temps frais et venteux
 

Hors ligne Vah'a'iténa
(moontaz)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Messages: 3894

  • Activité
    15%
Re : La Terre Promise - Introduction
« Réponse #22 le: avril 21, 2019, 14:00:36 »
J'avais entendu une partie des paroles de l'arrivant mais décidé de ne pas m'en mêler . Ce n'est pas le cas de la sorcière qui saute directement dessus pour tenter de partir le plus vite possible .
Qu'elle se fasse refouler ne m'étonne guère . Si un détachement a choisi d'ouvrir la voie ou de s'en aller sans attendre il y a fort à parier  que les personnes pour former le groupe ont déjà été informées et soigneusement choisies . Puis la petite blonde et le go-be-lin  ( pas gobe-les -uns ! Go-be-lin ) s'en vont à leur tour suivit par Ludo qui rejoint son ami .  Je me retrouve donc seule avec Edogai . Je décide donc que le moment est bien choisi pour lui poser la question qui me brûle les lèvres depuis qu'il s'est présenté . Je relève donc la tête et lui souris un peu timidement pour compenser l'effet souvent désagréable que produisent mes yeux .

- Excuse mon ignorance l'ami . Je ne suis qu'une fille de campagne n'ayant pas beaucoup voyagé mais tu as dit être envoyé par l'ordo magica . Je ne sais pas ce que c'est . Pourrais tu me l'expliquer  ?
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Edogai
(LaGouache)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • Messages: 110

  • Activité
    7%
Les propos de la femme rousse m'ont particulièrement irrités. Comment ose-t-elle sous-entendre que l'Ambria refuserait l'entrée à ses enfants ? Si ces gens ont été refoulés, ce sont certainement des criminels ou des barbares. Et il est clair que si j'ai été envoyé ici c'est bien pour aider ces gens à traverser, et pas pour les refouler aux portes du royaume. Elle se trompe, elle n'a aucune idée de ce dont elle parle. C'est évident. Mais ce n'est pas le moment de faire un esclandre.

Je me perds dans mes pensées à ressasser les hérésies de cette femme et je ne m'aperçois pas que tout le monde se disperse jusqu'à ce que la jeune barbare me tire de ma réflexion en s'adressant à moi.

L'Ordre ? Il s'agit de la plus importante organisation magique d'Ambria. C'est un lieux d'érudition et d'étude. L'Ordre mène des recherche sur le monde, la magie, les civilisations, l'histoire, la biologie, ... Je n'en fais pas partie depuis longtemps, et je ne suis pas un chercheur, et à peine un mage d'ailleurs, mais c'est un lieu formidable. L'essentiel de la connaissance du monde réside entre ses murs. Si tu ne connais pas l'ordre, malgré ta jeunesse, j'en déduis que tu ne viens ni d'Ambria ni d'Albérétor. Comment t'es-tu retrouvée ici ?


« Modifié: Hier à 08:02:17 par LaGouache »
 

En ligne Morrigan
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Messages: 1146

  • Activité
    11%
J'ai un sourire ironique et un soupir agacé en entendant l'homme, Edogai, louer les prouesses de son ordre.

Ces magiciens n'ont clairement pas su défendre leur royaume qui est désormais rongé par la malemort, et se sont contentés de fuir avec les autres pour s'installer par le massacre sur des terres qui n'étaient pas les leurs. Et maintenant, ils prétendent détenir la connaissance ... tss, quelles fadaises !

Je garde mes pensées pour moi, jugeant inutile, pour le moment, de générer du conflit dans cet environnement déjà assez hostile. J'attrape ma besace et j'emboîte le pas au muletier, comptant bien lui coller aux basques afin de savoir qui se prépare à partir, avec qui et quand. De fait, je vois que la changelin et le gobelin semblent avoir eu, peu ou prou, la même idée que moi.

Étonnant que ces deux-là se préoccupent tant du sort de ces réfugiés ... comme quoi, la nature profonde des êtres peut être changée.
 

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !