Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
juin 21, 2021, 17:34:48
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Caiman  (Lu 23200 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Meujeu
(Zork)

  • Chevalier Dragonlance
  • *
  • Portrait
  • Messages: 3246

  • Activité
    0%
Re : Caiman
« le: février 28, 2018, 17:42:58 »
Toujours tapis dans l'ombre, tu guettes l'appartement du trente sixième, sauf que les jours passent et que ta cible ne pointe toujours pas le bout de son nez.
Neuf jours que tu te dis qu'il va forcément finir par arriver, la patiente est une vertu pour sûr, mais la tienne à des limites.

Tu n'es pas un type méchant, ni particulièrement gentil non plus d'ailleurs. Ton idée de la gentillesse, c'est foutre la paix aux autres, et tout ce que tu demandes c'est que les autres te foutent la paix. Tous les autres.
Les hommes, les femmes, la famille, les chiens, les oiseaux, tout le monde.

D'ailleurs il t'est difficile de faire confiance aux autres. Comme l'a montré l'expérience de Milgram, sur dix personnes prises au hasard, sept sont prêtes à refroidir leur prochain où à le torturer, comme ça, simplement pour obéir aux ordres.

Lorsque tu repenses au cent unième bataillon de réserve de la police allemande, des types comme les autres avec un boulot et une petite famille. Pas des nazis, pas des fanatiques, juste des réservistes issus de tous les milieux. Ils étaient moins de cinq cents appelés par la Wehrmacht en mille neuf cent quarante deux.
On les a lâchés dans la campagne polonaise, et en seize mois, ils ont tués trente huit milles juifs.
Une balle dans la tête, une simple execution, comme ça de sang froid. Des hommes, des femmes, des enfants, des vieillards, et ils en ont déporté quarante cinq milles, sans raison.

A y repenser ça te donne la gerbe, surtout lorsque tu penses que pour ceux qui refusaient de le faire , ils ne subissaient pas de sanctions, ils pouvaient refuser simplement.

Les bruits que font les voisins du dessus te font sortir de tes pensées. Eux par contre ne doivent pas être gênés par le bruit que tu produits depuis des jours.

Mais le fin fond de l'histoire c'est que les mecs qui ont massacré ces juifs, touchent une pension de l'état allemand, anciens combattants victimes de guerre. Putain...

Un coup d'oeil en direction de la cuisine. Puis sur ta montre, elle indique 00h30. Ton ventre gargouille.
Tous les champignons sont comestibles, mais certains, une seule fois.

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !