Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
mai 26, 2022, 16:34:43
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  L'énigme  (Lu 5837 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Seigneur des dés
(Eretas)

  • Sorcier de Bodach
  • *
  • Niv.
    PV: 100/100
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 48548
  • Le moment présent est celui qui nous appartient.

  • Activité
    22%
L'énigme
« le: mai 16, 2016, 04:44:01 »
Un sujet pour regrouper les messages particulièrement importants pour comprendre l'énigme.

sandpoint perspective
sandpoint perspective
Le groupe se met donc en route, en passant prendre Mira pour se rendre à l'hôtel de ville. En parcourant les rues de la ville, ils constatent que les rumeurs vont bons trains. Vous entendez les gens murmurer
<murmure:>Shalelu qui serait arrivée en ville...
Elle n'est même pas allez voir Ameiko
Elle était en tenue délabrée, vêtements déchirée, cheval essoufflée.
Elle n'aurait pas du revenir avant plusieurs semaines....
Elle a surement eu des problèmes avec les gobelins.

Bref plusieurs rumeurs de cette personne manifestement très bien connue en ville. Lorsque vous arrivez à l'hôtel de ville, le shérif vous attend et aussitôt monte à l'étage en vous faisant signe de le suivre.

Belor Hemlock
Allons dépêchez-vous, la mairesse et une bonne amie vous attendes dans le bureau de la mairesse.
Il vous conduit sans ajouter un mot jusqu'à un bureau fermé par un belle porte en bois massif. Il frappe et ouvre sans attendre. Dans la pièce, il y a deux femme. l'une une humaine manifestement dans la soixantaine et l'autre, probablement beaucoup plus vielle, avec certains traits caractéristiques des elfes.
Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de la connaître, mais je vous présente Bethana Corwin, mairesse de Pointe au Sable et Shalelu Andosana, que je qualifierais d'agent non officiel mais très spéciale de la garde de Pointe au Sable. Elle maraude dans les environs et revient environ une fois par mois pour nous faire son rapport sur les activités de la régions, l'état des fermiers et surtout l'agitation ou pas des 5 tributs de gobelins qui habitent la région. Mairesse, SHalelu, je vous présente la nouvelle génération de tueurs de gobelins.


bethanaCorwin
La vielle dame prend alors la parole Je ne crois pas avoir eu l'occasion de discuter beaucoup avec vous, mais je tiens à vous féliciter personnellement pour votre aide inespéré lors de l'attaque des gobelins. Bien sur je connais Mira, la fille de notre sage femme et je ne peux te souhaiter bienvenue car tu es chez toi, mais je suis bien contente que tes pouvoirs semblent s'être manifestés. Je te souhaite de savoir les utiliser avec sagesse et compassion. Pour ce qui est de vous tous, Dit-elle en regardant dans les yeux à tour de rôle. Fayin, Jon, Naugrin et Fyrr Votre présence à Pointe au sable me fais un immense plaisir et semble être apprécié par la très grande majorité des habitants. Vous êtes ici chez vous et nous vous sommes redevable non seulement de l'impact direct lors du festival, mais l'impact que vous avez sur le moral de la ville lorsque les gens vous croisent et constate que vous semblez vouloir demeurer ici pour un certain temps.


Shalelu
 Ou si vous préférez dans votre langue, Que l'esprit de la foret puisse guider vos coeurs et vos bras. Je suis effectivement, une amie de la ville. Je patrouille l'arrière pays, élimine les gobelins qui ose se rapprocher trop des demeures des fermiers et tente de faire le lien entre la ville et les habitants des campagnes. Certains disent que je suis une mercenaire, d'autre une chasseuses de primes ou une survivaliste. Je dirais que je suis surtout une amoureuse de la nature, une chasseuse de gobelin et une rôdeuse. Bref. Je passe ma vie dans la nature mais je suis bien contente de faire votre connaissance et apprécie profondément que vous étiez là pour exterminer cette vermine armée qui a osée attaqué le village.


Belor Hemlock
Reprenant la parole, Trêve de civilité, ce n'est pas pour cette raison que je vous ai fait venir d'urgence ce matin. En effet, les nouvelles que nous rapporte Shalélu sont plutôt inquiétante et donne un peu de sens à la témérité que les gobelins ont eu de nous attaquer. Selon les observations de notre amie, les 5 tributs, plutôt que de se faire la guerre continuellement, semble s'être allié dans un but commun. Et pour que des tributs de gobelins puissent s'allier pour une tâche commune, il faut un leader puissant pour assurer la cohésion car les gobelins sont des tueurs fous et seule la crainte d'une puissance extérieure peut les obliger à s'unir de cette façon. 


Shalelu
Si je peux me permettre, il n'y a pas de tribut assez dominante pour fédérer les autres tributs sous sa bannière. Donc je suis convaincu qu'il y a un élément extérieur et je dirais de la nécromancie. On ne parle pas de voler un corps dans un cimetière, mais bien de voler les os d'un puissant prêtre dans une crypte. Je ne sais pas ce qui va découler de ceci, mais j'ai bien l'impression que cela dépassera les tributs de gobelins. Donc je crois bien que vous avez misé juste Naugrim, si j'ai bonne mémoire.


Shalelu
Il y a cinq tributs gobelines dans la région. Les plus proche de Pointe au sable sont les Broyeurs d'oiseau, qui vivent dans des grottes le long des falaises du plateau du diable, cependant, ces derniers sont traditionnellement les mins agressifs de la région.  Au sud, nous avons les LèchesCrapeaux qui vivent dans les marais de Brume Salée. Ces petites pestes sont d'excellents nageurs. À l'est, il y a les gobelins aux Sept dents du bois de Shank, des gobelins qui se sont sécurisé une place forte en pillant les ordures de Pointe au Sable et se sont construit des armes et armures avec ce qu'ils ont trouvé. Plus loin à l'est, nous avons les gobelins du Bois de mousse. probablement la plus grosse tributs, mais ou règne un système féodal familiale qui tient les familles les unes contre les autres. Finalement il y a les gobelins de Thisletop qui vivent sur la côte dans le bois aux épines au dessus d'une petite île que certain trouve une ressemblance avec un tête décapités.

33067-0

Bien installé autour d'un ragoût et d'une bière brune plutôt amer avec des relents de mélasse, les compagnons écoutaient Shalélu dressé le portrait des tributs et des héros parmi les gobelins...

Shalelu
Comme je vous l'ai mentionné, les gobelins ne vivent généralement pas très longtemps, leurs guerres incessantes et leurs querelles violentes font que les gobelins extraordinaires n'ont pas vraiment le temps de se développer. Cependant, bien que rare, il en existe quelques-uns. Actuellement, il y a six gobelins qui sortent de l'ordinaire dans la région et qui peuvent se prévaloir du titre de héros parmi les gobelins. Le gros Gugmut est le premier, il est particulièrement fort, musclé et grand pour un gobelin. Les rumeurs parlent que sa mère est un hobgobelin et son père un sanglier sauvage... 
Koruvus était un champion de la tribut des sept dents. Aussi bien connu pour son caractère explosif que pour sa possession d'une épée magique. Et ce même si l'épée en question est de taille pour un humain et non pour un gobelin, il continu de l'utiliser d'une façon entêté. Koruvus a disparu il y a plusieurs mois après avoir supposément découvert une cachette secrète dans les cavernes le long de la falaise. Mais les membres de la tribut des sept dents demeurent convaincu qu'il est toujours là, un fantôme ou quelque chose du genre attendant d’assassiner tout gobelins qui essai de découvrir son repère.
Vorka est un notable gobelin cannibale qui vit dans les marais de souche saumâtre. Il est un héro surtout pour les gobelins des autres tribut que celle des lèche grenouilles.
Rendwattle Gutwad est le chef obèse de la tribu des gobelins de Souches saumâtre. Un monstre corpulent qui, dit-on, ne quitte jamais son trône.
Ripnugget est le chef des gobelins de Thisletop et contrôle ce que les cinq tribus considèrent comme le meilleur des repères de la région.
Bruthazmus le gobelours. Bien que ne faisant pas partie à proprement parler des gobelins, il convient de citer ici Bruthazmus, un gobelours qui vit dans le nord du Bois aux Orties mais visite fréquemment les cinq tribus pour troquer les biens qu’il vole aux caravanes marchandes. Ce gobelours nourrit une haine particulièrement féroce envers les elfes; je l ’ai d’ailleurs combattu à de nombreuses reprises, sans qui lui ni moi n'ayons réussis à faire un maître... 


Shalelu
J'opterais comme toi pour Ripnugget. Mais le gobelours est plus un vendeur itinérant qu'un vrai leader. Il va et vient d'une tribut à l'autre et seul sa force le fait craindre des tributs. C'est pourquoi je vais aller tenter d'avoir des renseignements du coté de Thisletop. Mais il y a quelques choses d'autre, car ils parlent tous de longues jambes. Il doit donc y avoir un humain ou une autre race dans le décors. C'est surtout la dessus que je vais me pencher. Donnez moi trois semaines au maximum et je reviendrai avec de l'information fraîche. 


Au petit matin, après une bonne nuit de sommeil, vous êtes réveillé par l'aide cuisinière, une halfeline enjouée et toujours de bonne humeur. Elle se présente timidement dans l'une de vos chambres en essayant de vous réveiller délicatement.
BETHANA CORWIN
Pardonnez moi, mais je ne sais pas quoi faire, la maîtresse a disparue. Ce matin, pour la première fois depuis que je la connais, elle n'avait pas préparé le petit déjeuner. Alors je suis allé voir dans sa chambre, et en plus du lit fait, j'ai trouvé ce bout de papier chiffonné. Comme il était écrit en Tian, je l'ai traduit en Taldan et n'ayant pas d'autre alternative, je suis venu vous réveiller. 
Elle vous tend un bout de papier avec d'un coté le texte en Tian et de l'autre, en Taldan, le language commun de la Varisie...

Lettre pour Ameiko
Lettre pour Ameiko
« Modifié: mai 16, 2016, 05:06:21 par Eretas »


En ligne Seigneur des dés
(Eretas)

  • Sorcier de Bodach
  • *
  • Niv.
    PV: 100/100
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 48548
  • Le moment présent est celui qui nous appartient.

  • Activité
    22%
Re : L'énigme
« Réponse #1 le: mai 16, 2016, 04:45:20 »


tsuto kaijitsu
Le combat s’éternisait, et il ne semblait pas pouvoir prendre l'avantage... Mais le nain commençait à montrer des signes de douleur...Tsuto parvient à s'enfuir dans les tunnels des contrebandiers... Malgré les recherches, Les compagnons ne le retrouvent pas.




Jon proposa de reconduire Ameiko à son auberge après que celle-ci eux terminer de raconter ce quelle savait du mystère. La jeune femme vous raconta l'histoire comme elle la comprenait. Elle n'avait toujours pas aperçu la portée de l'atrocité commise par son frère et son groupe de gobelin, toujours sous l'effet de la drogue, elle était consciente mais ne reliait pas l'environnement à sa personne.

ameiko kaijitsu
Voilà, comme vous savez, mon frère est un demi-elfe et ni mon père ni ma mère n'ont de sans elfique. Alors Tsuto a toujours été banni de la famille et de la ville par mon père qui a énormément d'influence dans cette ville. Alors, lorsque j'ai reçu son message, je suis venue ici pour tenter de le convaincre de se maîtriser. C'est alors qu'il m'a expliqué que lui et quelques autres mercenaires, mené par une certaine Nualia, avait des plans pour le futur de la ville et qu'elle devait quitter les lieux pour ma sécurité. Que je pourrais me joindre à lui et son groupe à "Thistletop", la forteresse d'une des tribut de gobelins. Comme j'ai refusée son offre en le giflant, il m'a donnée à ses gobelins pour me tranquilliser... Depuis, je ne sais pas trop où je suis allé sauf que j'ai montée des escalier pour arriver jusqu'ici et que vous m'avez libéré. Maintenant, même si je vous suis très reconnaissante de m'avoir sauvée, si vous le voulez bien, il faudrait que je parte pour aller prévenir mon père du danger pour lui que représente la venu ici de Tsuto.   



L'oeuvre de Tsuto est un véritable chef d'oeuvre. L'homme est entièrement recouvert d'une fine pellicule de verre mais même Fayin sait que personne ne peut survivre à la chaleur des fours pour faire fondre le sable et autres matériaux pour faire le verre. Les gobelins ont tenté d'imiter le chef d'oeuvre, mais en utilisant de morceaux de cadavres, plutôt qu'un cadavre entier...

ameiko kaijitsu
C'est Tsuto qui l'a tué, seul lui aurait le talent pour faire une telle ... chose.



Le tunnel débouche sur un mur défoncé. Une ouverture qui donne sur une pièce d'un bâtiment sous-terrain. Les murs, très anciens, abritent un pièce dont le sol est couvert de gravas et de céramique. Un couloir, et non plus un tunnel, mène vers le nord.


Statue femme rouge
Statue femme rouge
Avec sa vision nocturne, Naugrim pu percevoir un fond du tunnel, une pièce qui a également été ouverte en creusant au travers un mur. De ce que Naugrim peut voir, elle semble contenir des cellules avec des portes grillagées. Le corridor sur sa droite, vers l'est ouvre sur un salle avec en son centre, une statue d'une femme d'une beauté frappante, mais en même temps, monstrueusement enragée. Le pierre démontre une expression de pierre est tordue par la furie. La femme porte une robe flottante, et ses longs cheveux sont retenus par une coiffure complexe de crochets et de lames. dans sa main gauche, elle porte un grand livre dons la façade représente un étoile à sept branche. Sa main droite tient une corsèque au manche composé de métal et d'ivoire étincelant. Une fois de plus, le tunnel a débouché sur cette salle. Vers l'est, un long corridor qui monte.

Spoiler: connaissance histoire DD25
(Pièce Jointe)


KORUVUS
Aussitôt que Naugrim vient pour entrer dans la salle, un goblin monstrueux saute devant lui et projette un jet d'acide sur Naugrim, et Fyrr!
Vous le reconnaissez comme étant Koruvus, l'un des Goblins dont vous a parlé Shalelu!





Naugrim découvre un pièce assez particulière, non par son état comme la pièce sphère, mais par son contenu. C'est selon lui un bureau, avec une multitude de résidu de livre en ruine mais qui contient également 3 cellules. Sur les trois portes, un étrange symbole en forme de triangle.

Spoiler: Jet de volonté ou de savoir DD10


Cette immense salle ressemble à rien de plus qu'un immense cathédrale souterraine. Des portes en pierre se tiennent de part et d'autre de l'entrée principale, mais au-delà, les murs sont sculptés avec des runes étranges, hérissés. Dans le centre de la pièce se retrouve une grande piscine, un anneau de crânes humains polies sont en équilibre sur les pointes de pierre disposés en cercle autour de la section la plus profonde. À l'extrémité de la pièce, une paire d'escaliers en pierre mène à une chaire sur laquelle se trouve une deuxième piscine, celle-ci triangulaire et rempli d'eau bouillonnante et écumeuse qui ressemble presque à de la lave translucide. Pourtant, alors que des volutes de ce qui semble être de la chaleur et de la vapeur de l'étrange liquide d'orange, la chambre elle-même est d'un froid mortel.


En entrant dans la cathédrale, une nouvelle créature miniature (tiny) vous regarde et lance un cri de fureur! <hurle:>Comment osez-vous pénétrer dans le sanctuaire de la Mère.... Puis, se taillant le poignet, elle laisse tomber quelques gouttes de sang dans la piscine du bas et aussitôt, un nouvel horreur apparaît sous vos yeux! Aussitôt, la lueur provenant du puits diminue sensiblement.
Spoiler: Psychologie DD20

sinspawn B13
La créature apparaît et aussitôt se déplace vers l'intrus pour aller le frapper.
bite +3
Lance 1d20+3, DC 17
(2)+3: Total = 5
Echec contre DC 17
Déplacé du sujet 17172 au sujet 20882

plus sinful bite
Lance 1d6+1
(6)+1: Total = 7
Déplacé du sujet 17172 au sujet 20882



(dragrubis)
La seule façon de détruire le puits des âmes est de le vider de sa magie! Pour ce faire, il faut faire comme la Quasit et verser de son sang. Ce qui convoquera un rejeton du péché.


Naugrin
Donc vous êtes prêt, je vais verser mon sang à 3! 1, 2, 3...


Aussitôt que la goutte de sang se déverse dans le bassin, l'intensité du puits diminue un peu et un rejeton apparaît!

Erylium
<hurle:>Noooon!



Comme je présume que vous êtes tous en action préparer, vous avez tous l'initiative sur lui!


Correction: Le réseau de tunnels de contrebandier est tombé par hasard sur le temple de la Colère. Les créatures que vous avez rencontrés étaient toutes uniquement dans la cathédrale. La distinction était très nettes entre les tunnels creusés à la pelle et au pic et les murs, plancher et plafond du temple. Qui provient d'une tout autre époque beaucoup plus loin dans le temps, mais préservé par une magie puissante. Les reliques de l'âge Thassilonnien sont multiples dans tout Golarion. L'arche de port énigme en est probablement l'image le plus connu.



Pere Abstalar Zanthus
Vous voulez dire que les tunnels ont débouché sur une construction de l'âge du Thasilon? Un temple dédié à une divinité en particulier? Et les gobelins sont accoquinés avec le <murmure:>demi-frère d'Ameiko!  C'est donc beaucoup plus grave qu'un simple raid, qu'en est t-il de la dépouille volé du père



Citation de: rappel sur l'attaque des gobelins
Une recherche de l'intérieur de la voûte souligne deux choses d'intérêt. Tout d'abord, la robe des os qui a été jeté dans un coin (Toute les pièces de tissus de la robe ont été utilisées, et l'aura que la robe émet maintenant n'est que faiblement magique). Deuxièmement, et plus inquiétant, est le fait que le sarcophage qui contenait le corps de Ezakien (ancien prêtre de la ville qui est mort brûlé dans le feu de la cathédrale) a été ouvert et ses restes volé. Sheriff Hemlock ne peux comprendre pourquoi les os ont été prises, mais vous en venez à la conclusion, que le raid de gobelin était une distraction pour que ce voleur inconnu puisse voler les restes du précédant prêtre de la ville. Le shérif recommande que vous gardiez cette information pour vous. Les gens de la ville ont-eu assez de stress cette semaine, après tout!

« Modifié: mai 16, 2016, 05:58:52 par Eretas »


En ligne Seigneur des dés
(Eretas)

  • Sorcier de Bodach
  • *
  • Niv.
    PV: 100/100
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 48548
  • Le moment présent est celui qui nous appartient.

  • Activité
    22%
Re : L'énigme
« Réponse #2 le: mai 16, 2016, 04:45:32 »
laisser libre #2


En ligne Seigneur des dés
(Eretas)

  • Sorcier de Bodach
  • *
  • Niv.
    PV: 100/100
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 48548
  • Le moment présent est celui qui nous appartient.

  • Activité
    22%
Re : L'énigme
« Réponse #3 le: mai 16, 2016, 04:46:47 »
lyrie akenja
On a retrouvé peu de textes traitant directement des traditions thassilonniennes en terme de magie. Mais il semble raisonnable de supposer que de nombreuses coutumes et habitudes actuelles découlent de ces anciennes traditions.
Un exemple évident, bien que pas forcément bien connu, se rapporte aux tatouages traditionnels des nomades varisiens. Certains membres de cette tribu (et, dans de rares cas, certains extérieurs également) reçoivent ces tatouages traditionnels composés de glyphes entremêlés.
La plupart du temps, ceux-ci sont dessinés sur les bras ou sur le torse ou, plus rarement, sur le front, du récipiendaire.
Les légendes Varisiennes rapportent que ces tatouages servent à amplifier et à concentrer certaines formes de magie. On retrouve là deux aspects importants qui permettent de supposer que ces tatouages sont en fait un héritage de l’ancien Thassilon.
Ces deux aspects caractéristiques sont (1) l’utilisation de glyphes, de runes, de symboles; et (2) sept formes différentes, liées aux écoles de magie. Ainsi, non seulement ces tatouages Varisiens prennent la forme de glyphes imbriqués, mais mes recherches m’ont permis d’en répertorier sept types :
• les tatouages Avidais, associés aux sorts de protection et d’abjuration;
• les tatouages Idolis, renforçant les invocations et conjurations de créatures et d’objets;
• les tatouages Carnasia, canalisant les enchantements et les sorts de charme;
• les tatouages Ragario, focalisant les énergies destructrices des sorts d’évocation;
• les tatouages Vangloris, aidant au façonnage des illusions de toutes sortes;
• les tatouages Voratalo, permettant à leur porteur de manipuler les énergies de la vie et de la mort à travers la nécromancie; et finalement
• les tatouages Avaria, qui influent sur les modifications magiques et les sortilèges de transmutation.
J’ai pu consulter un linguiste érudit et lui soumettre les noms Varisiens de ces tatouages. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’il m’apprit qu’on retrouvait dans chacun de ces termes la racine de mots actuels, et que ces mots actuels formaient sept thèmes qui, aujourd’hui encore, sont forment un ensemble reconnu.
Ainsi par exemple, Avidais partage la racine et l’origine des mots avide, avidité. Idolis, quant à lui, ressemble à indolent. On peut ainsi poursuivre avec Carnasia, carnassier ou encore Ragario, rage ainsi que Avaria, avarice. On retrouve là les thèmes liés à ce que certaines églises et philosophies appellent les Sept Péchés.
Voici ce qu’on obtient en regroupant ces informations :
• Avidais (Abjuration) - avidité/envie, qu’on lie ici à l’art de supprimer toute magie autre que la vôtre;
• Idolis (Invocation) - indolent/paresse, qu’on lie à l’art de conjurer des créatures et de les faire travailler à votre place, ou de créer ce dont vous avez besoin;
• Carnasia (Enchantement) - carnassier/luxure, qu’on lie à l’art de charmer, de dominer les autres, de les contrôler leur corps et leur esprit afin de satisfaire vos désirs;
• Ragario (Evocation) - rage/colère, qu’on lie à l’art magique qui consiste à canaliser les puissances destructrices;
• Vangloris (Illusion) - gloire/orgueil, qu’on lie à la magie permettant de modifier votre apparence et tromper les autres;
• Voratalo (Nécromancie) - voracité/gourmandise, qu’on lie à la magie qui joue avec les énergies vitales, permet de les absorber, et crée des êtres animés d’énergie négative assoiffés de vie;
• Avaria (Transmutation) - avarice, qu’on lie à la magie permettant de transformer des choses en objets de plus grande valeur, ou en objets plus utiles, ou encore à améliorer ses capacités physiques ou autres.



La suite et l'intégralité du texte traduit par Dalwyn sur le site Pathfinder-fr dans le pdf suivant.


En ligne Seigneur des dés
(Eretas)

  • Sorcier de Bodach
  • *
  • Niv.
    PV: 100/100
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 48548
  • Le moment présent est celui qui nous appartient.

  • Activité
    22%
Re : L'énigme
« Réponse #4 le: juillet 10, 2017, 17:21:49 »
Citation de: Site Pathfinder-FR
LE DÉCOUPEUR ou Chopper
Il y avait bien eu quelques meurtres et crimes à Sandpoint pendant ses 37 premières années d’existence. Une ou deux fois l’an, une crime passionnel se produisait, ou un cambriolage tournait mal, ou encore un ivrogne s’énervait parfois ... mais jamais on n’avait connu de telle vague meurtrière que celle orchestrée par le Découpeur.
Le shérif de l’époque était un nommé Casp Avertin, un ancien officier de la milice de Magnimar rempli de bon sens. Malgré son expérience, le Découpeur parvint quand même à agir pendant tout un mois d’hiver, au cours duquel pratiquement chaque nouveau matin voyait la découverte d’un nouveau corps mutilé. Chacune des victimes était trouvée dans le même état : de profondes coupures au cou et au torse, les mains et les pieds coupés et soigneusement disposés à proximité du corps, et les yeux et la langue arrachés, et sans doute emportés par le meurtrier.
Pendant ce terrible mois, le Découpeur ne fi t pas moins de 25 victimes, tout en parvenant toujours à échapper aux poursuites et aux pièges de la milice. Le shérif Avertin devint rapidement obsédé par ce meurtrier qu’il ne pouvait capturer, à un point tel que certains se mirent à dire qu’il ne parvenait plus à trouver réconfort et oubli qu’au sein d’une bouteille d’alcool fort.
Un soir, alors qu’il rentrait chez lui (sans doute après avoir vidé quelques bouteilles), le shérif devint la dernière victime du Découpeur. Casp Avertin serait tombé, plus ou moins par hasard, sur le Découpeur alors qu’il s’affairait à mutiler une victime dans une ruelle sombre. Selon toute vraisemblance, une bagarre s’en serait suivie. Lorsque les gardes en patrouille ont découvert les deux corps (celui de la première victime et celui du shérif), ils notèrent également une piste sanglante.
Cette piste les mena directement vers les escaliers menant à l’île de Stoot. Les gardes crurent tout d’abord que le Découpeur était venu pour faire de Jervis Stoot sa 26ème victime, mais lorsqu’ils fouillèrent la modeste cabane au sommet de l’île et trouvèrent les yeux et les langues des 25 premières victimes, ils durent se résoudre à accepter la vérité : le Découpeur n’était nul autre que l’aimable et paisible - bien qu’un peu excentrique - Jervis Stoot !
Sous la maison, les gardes trouvèrent un autel dédié à une sorte de démon à l’allure d’oiseau, sur lequel les yeux et les langues des victimes étaient disposés tels des offrandes. Stoot lui-même était entendu, mort, au pied de l’autel. Selon les gardes qui l’ont trouvé, Stoot se serait arraché les yeux et la langue lui-même.
La milice décida de sceller le passage vers cet autel en causant un éboulis et de brûler rapidement les restes des victimes et du Découpeur dans un large brasier sur la plage. Les cendres furent bénies par le prêtre Ezakien Tobyn avant d’être dispersées, afin d’éviter que l’esprit malin du Découpeur ne puisse revenir.
L’île du nord de Sandpoint, qui avait été surnommée « Ile de Stoot » depuis que le sculpteur s’y était établi, fut renommée « Ile du Découpeur ». C’est encore le nom qu’elle porte aujourd’hui.
L’escalier de bois qui avait été construit pour Stoot a été détruit, rendant le sommet de l’Ile du Découpeur accessible seulement en volant, ou en escaladant ses parois. Qui voudrait se rendre sur cette île qu’on dit hantée par le fantôme du Découpeur de toutes façons ?


En ligne Seigneur des dés
(Eretas)

  • Sorcier de Bodach
  • *
  • Niv.
    PV: 100/100
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 48548
  • Le moment présent est celui qui nous appartient.

  • Activité
    22%
Re : L'énigme
« Réponse #5 le: mars 14, 2019, 16:01:25 »
Les compagnons se retrouvent avec plus ou moins de difficulté dans ce qui semble être le laboratoire secret de Foxglove, du moins ce qu'il en reste. La défunte vous regarde et la haine contenu dans son visage se dissipe en même temps que sa consistence. Elle disparaît en vous faisant un très beau sourire.

Sur le bureau vous trouvez cette note:

(Pièce Jointe)


 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !