Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
juin 22, 2024, 11:57:59
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Djaro  (Lu 51699 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Djaro
« le: octobre 07, 2022, 17:54:46 »
Six longues journées de voyages avant d'arriver. Six jours étranges et pesant. Cristobal vous aura laissé et malgré son caractère plutôt taciturne, il vous manque. Six jours où vous avez l'impression de ne pas sortir d'un enchevêtrement de rêves et de flash back qui s'enchaînent presque sans interruption, vous perturbant tous. Votre cerveau souffre et vous invalide, vous forcant pour la plupart à garder la couche. Les deux trois premiers jours de voyage sont les pires... vous ne sauriez dire combien de temps cette espèce de fièvre vous a cloués au lit et gardés dans une temporalité brumeuse.
Est ce la bouderie de Rebecka ? Les paroles de Crysa ? Ou simplement votre mémoire qui se rebelle contre le silence qui lui a été imposé ?
Toujours est-il que vous n'êtes pas au mieux de votre forme ce matin là. Nauséeux, renfrognées voir même carrément malade pour certains, ce temps de voyage n'a guère été propice aux échanges.
Livio  a conduit, Kaïros a lu plongé dans les livres qu'il a pu récupérer chez Matt. Sami et Crysa ont veillé sur vous au détriment de leur propre temps de sommeil et la fatigue se lit sur leurs visages soucieux.
Six jours de brouillard et de réminiscences douloureuses.
Pourtant Livio est heureux, comme il vous l'aura dit : avec son vieil engin il en aurai mis quinze ! Il met d'ailleurs un maximum de gaité à vous livrer les informations récoltées lors de sa soirée de discussion- de beuverie- corrigera Sami.


Livio
Djaro. Une ville à flan de montagne, riche, très riche depuis que la nourriture est devenue rare. Avant elle n'avait pas autant d'importance. Avant, elle n'était rien qu'un gros bourg de paysans sans attrait, sans vraiment d'infrastructure. Elle devait être considérée comme presque arriérée quand la société était au fait de sa splendeur. Mais depuis, riche de produit de base, elle prend un ascendant indéniable.
Sa construction est spéciale : la montagne a été rognée en plateau. Et là, là ca m'a fait penser à chez Matt, quand il parlait des ces machins laser ! Parait que le sol des plateaux est incroyablement lisse. Comme les murs du garage dans la tour ! C'est p'tre bon signe !
Chaque plateau a son propre système de défense comme si on avait étendu la ville par couche, par à-coups.
Un bastion fortifié dédié à l'élevage de chèvres et de moutons. De la viande, du lait, du fromage, du cuir et de la laine ... des richesses protégées jalousement.
Et comme il n'y a pas beaucoup de distractions là bas, un ancien bâtiment à été transformé en Arène de divertissement : Jongleurs, acrobates, musiciens, et combat s'y succèdent.
En plus on va arriver pendant une semaine de fête !

Il n'en sais pas bien plus ...Après trois verres les langues sont déliées certes, mais les esprits très confus !
Et au sommet d'une colline, vous la découvrez en face de vous.
Effectivement très étrange ville, si loin de l'architecture que vous connaissez. Creusée dans la montagne, enchaînée, imbriquée en elle, ses maisons et ses remparts ont la couleur exacte de la roche qui leur offre un confortable dossier.
Et des remparts, il y en a ! Quatre qui ceinturent à des hauteurs différentes cette montagne dentelée.
Un regard et vous comprenez que c'est une place forte comme il y en a peu! Le   large chemin qui serpente d'en bas jusqu'en haut  expose les visiteurs à la vue parfaite des gardes qui patrouillent sur ceux ci.
Les pâturages ne sont pas accessibles d'en bas de la montagne, mais uniquement du plateau le plus haut...
Quand à l'eau, elle ruisselle le long de la roche pour aboutir dans ce qui semble être des bassins de rétention.
Cette ville pourrait tenir un très long siège. Elle a de quoi nourrir et vêtir ses habitants, pas étonnant qu'elle prenne de plus en plus l'ascendant sur la région !
Plus vous vous  rapprochez de la ville, moins vous la voyez dans sa globalité. Mais enfin avec le monde devant vous, s'approcher est lent, très lent ! L'accès vers la porte principale est encombrée de gens, de chariots, de charrettes en tout genre...
Livio
La fête pour les dix-huit ans du fils du maître de la ville. ça doit durer une semaine si j'ai bien compris. Toute la région a du se déplacer.


Et de fait, il vous faut beaucoup de temps pour parvenir à la monumentale porte d'entrée, tant les rues sont encombrées.
A celle ci, un bataillon de gardes vous arrête, ils vont vous dégager le passage. Direction le deuxième plateau, sur la place à coté de l'arène !
À mesure que vous progressez dans les rues, force est  de constater effectivement la ville semble riche. Beaucoup de gens portent des tissus de laine, ils semblent bien nourris et bien portants ce qui n'est pas le cas de tous les pauvres hères, poussés sur les cotés par des gardes zélés.
Péniblement vous parvenez au deuxième niveau de la ville, là où se trouve l'arène. C'est d'ailleurs sur l'esplanade où elle trône que l'on laisse vous installer et trouver une place au milieu des charrettes et roulottes déjà en place.


Livio
 Et maintenant quoi ? Fait le marchand en se tournant vers vous .


Spoiler:  Ben

Spoiler:  Cathleen

Spoiler:  rebecka
« Modifié: octobre 08, 2022, 08:22:03 par moontaz »
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Rebecka de Barbier de la Serre
(Kaochi)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 8289

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #1 le: octobre 08, 2022, 12:18:35 »
Djaro. Un trou paumé dans la montagne. Drôle de forme. Amusante.
Je ne sais pas si je suis encore malade ou si c'est du vague-à-l'âme, de la mélancolie. J'ai cessé de les bouder, mais je n'ai plus d'énergie. Je suis les autres, mais je n'ai plus d'envie. Je me hais, je hais l'ancienne Rebecka, qui a fait ce qu'elle pensait devoir, qui a voulu se venger de l'horrible en rajoutant de son côté, en empirant tout, en ..
Rien ne va plus.

Sortir d'ici, à quoi bon ?
Ça sera pire ailleurs. C'est déjà horrible ici.
Je n'arrive pas à avoir envie. De toute façon je n'ai pour l'instant rien à faire. Ça va venir. Peut-être que ça m'aidera à sortir ... je ne sais pas.
Je verrais.

Je regarde Livio nous demander la suite des opérations.
Je secoue la tête. Je n'en sais rien.
On cherche des traces de Saphiste, non ? Peut-être à l'arène, si elle est vraiment ancienne.

Il faudra que je trouve un moment pour parler à Cathleen. Peut-être Crysa également. Les autres ... je ne pense pas vouloir de la présence des autres. Ou alors, seulement Sami.
Je ne sais pas. Je verrais. Un moment se présentera bien ...
 

Hors ligne "Ben"
(Rhajzad)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 5523

  • Activité
    5%
Re : Djaro
« Réponse #2 le: octobre 08, 2022, 19:57:48 »
Je suis malade, comme les autres. Mais je n'y attache pas la même importance.
Sauf que je me retrouve dépendant des bons soins de Crysa et Sami', et que franchement, je préfèrerais les en soulager, les aider...
Je suppose que les conditions de voyage, les jours et les jours de route cahotante, y sont pour beaucoup. Et nos conflits mémoriels parachèvent notre délabrement.
L'ascèse s'impose -de toute façon, toute nourriture n'est que nausée. Et je passe bien du temps à bouillir l'eau, et à faire des infusions chaudes... pour Crysa, pour moi,et pour ceux/celles qui en voudront.
Dans les moments d'accalmie -de nos estomacs, parce que niveau route, y'en a pas beaucoup- je montre les exercices de méditation à qui veut (Cathleen à tout le moins) puisque qu'il suffit de s'accroupir ou s'asseoir au sol, pour pratiquer cette discipline, au but avoué de libérer nos mémoires refoulées.
L'arrivée à Djaro me laisse dubitatif et me mène bien sûr à compulser mes notes...[1]

Saphiste est venu ici il y a quelques millénaires. C'est connu, et donc il a du y avoir bien des Revdex venus ensuite en pélerinage ici : il faudrait demander ce qu'ils sont devenus et si des contes, des chants parlent, localement de cet ancêtre ou des pélerins qui suivirent.
Et s'il y a un vieux sage, un historien ou quelqu'équivalent je souhaiterai aller parler avec lui, comme on l'a fait avec Antonietta.
On peut aussi se renseigner s'il y a un vieux bâtiment, des archives,...
 1. y'avait-il quelque indication/indice dans l'Errance de Saphiste sur cette première étape ?"
« Modifié: octobre 08, 2022, 20:00:28 par Rhajzad »

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #3 le: octobre 09, 2022, 13:08:42 »
kairos
Vous j'sais pas ! Mais moi j'vais aller m'balader et trouvez le programme des festivités !
D'un geste rapide, le gamin referme son livre et est déjà à la porte avant que quiconque puisse réagir.
Et m'acheter un beignet ! Ça sent le beignet ! Oh bon sang! Ça fait une éternité qu'j'en ai pas mangé !!  YEAAH !! A toute !
Le temps d'un battement de paupière, il est déjà sorti du bus.

Livio
<murmure:>Ce gamin me fatigue...

sami
C'est parce que t'as oublié que t'as été jeune !ajoute Sami un peu moqueuse.


Seul un regard noir sera réponse à cette pique.
Mais pour le coup, Kaïros a raison. Ça sent le beignet, mais pas que... Des odeurs alléchantes emplissent l'air, rien à voir avec l'odeur presque viciée de New Apple. L'ambiance aussi est différente. Des fenêtres du bus, vous voyez les gens qui se parlent, s'activent. Des stands se montent, là des acrobates s'échauffent, pendant quelques instants vous voyez même Kairos acheter ces fameux beignets près d'une échoppe où trois femmes activent.
C'est enfiévré, joyeux, clairement désordonné, mais les gardes qui patrouillent sembles détendus et s'arrêtent volontiers quand des passants les interpellent.


Livio
L'arène... Oui , doit y avoir un guichet pour acheter des places pour les spectacles. Qui vient avec moi ?

Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Cathleen
(blackclaw)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 2587

  • Activité
    3%
Re : Djaro
« Réponse #4 le: octobre 09, 2022, 14:45:42 »
Je n’aime pas être malade, je crois même n’avoir jamais aimé ça. Nauséeuse encore moins et je crains fort de ne pas avoir été la plus agréable des malades.

Lorsque Ben tente de m’inculquer les préceptes de sa méditation, je grommelle un truc du genre que ce n’est pas le moment, tout en m’y pliant de plus ou moins mauvaise grâce.
Pour être honnête cela ne me plait guère, et je doute un peu de son utilité, pourtant je m’obstine dans ma volonté de ne passer à côté de rien qui ne puisse m’aider à me souvenir.
Quand je ne suis pas au plus mal, j’observe Rebacka, sans oser lui adresser la parole. Je note qu’elle semble moins en colère et je mets son apparente apathie sur le compte de la fièvre.


Passant outre un léger mal de crane me poussant à conserver les yeux clos, je dévore le paysage du regard, fascinée par l’étrangeté de la ville qui s’affiche devant nous.
De l’eau, de la végétation des gens bien portants laissant augurer des repas qui ne soient plus frugaux… inutile de dire que Djaro se pare de biens meilleurs atours que New Apple.
Des bribes des propos de Livio parvenus jusqu'à mon cerveau encore embrumé, j’ai surtout retenu le mot fête, qui n’est pas pour me déplaire, même en ignorant les us et coutumes du coin.

J’ai entendu Ben, et Rebecka ravie de voir cette dernière se mêler à la conversation et sourit en voyant Kairos s’éclipser comme à son habitude mais c’est vers Sami que je me tourne.

— Devrons-nous faire profil bas ici aussi ?
C’est que je conserver un souvenir encore vif, de mes prises de risque à New Apple.
Tandis que j’attends sa réponse, devant tant d’attraits olfactifs, mon estomac se réveil brusquement à mon bon souvenir. Il faut croire que je me sens mieux…

"Where there is no imagination there is no horror." - Arthur Conan Doyle

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #5 le: octobre 09, 2022, 15:07:26 »
Cathleen
sami
Je ne suis jamais venue  ici. C'est une découverte pour moi. Je dirai de faire relativement attention mais...
Elle jette un coup d'oeil attentif à l'extérieur.
Je dirais que c'est moins tendu ici qu'à New Apple et sans doute bien plus sur au vu des nombreuses patrouilles, sans doute parce que les gens ne sont pas affamés...Tu m'étonnes qu'ils voulaient pas qu'on vienne tes amis marchands. Si on était plusieurs à faire le trajet ça permettrait de transporter plus de nourritures et ils s'engraisseraient moins !

Livio gromèle dans sa barbe pourtant :
Livio
On verra ça au retour.. Une chose à la fois s'te plait !Là , j'ai dit pas de commerce, on va pas en faire, on a une charte et un code de conduite. Mais j'en parlerai aux autres. Mais là on va trouver les traces de l'autre fo..de Saphiste.
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne "Ben"
(Rhajzad)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 5523

  • Activité
    5%
Re : Djaro
« Réponse #6 le: octobre 09, 2022, 21:06:49 »
J'ai laissé le temps aux autres de réagir, et je viens donc tout naturellement  déclarer :
Livio, je viens avec toi.
Crysa... tu voudras bien assister au spectacle ?
Je lui demande avec un sourire sincère <pense:>... pour une fois qu'on a le choix !
Moi, j'ai d'autres préoccupations... mais je les résoudrais pas en restant confiné.
Et à l'air libre... moins de nausées, aussi !
Crysa a donné les siennes, alors je cherche les pierres qui me restent, s'il faut monnayer, ici...
« Modifié: octobre 09, 2022, 21:08:32 par Rhajzad »

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #7 le: octobre 10, 2022, 01:07:10 »
"Ben"
Crysa
La jeune femme en train de s'occuper de sa fille relève la tête avec un sourire et tu peux voir ses yeux briller de joie.
Avec plaisir. Si c'est moins dangereux qu'à New Apple alors il n'y a pas de mal à profiter un peu !

Tu n'as aucun mal à mettre la main sur le sac de pierreries, et tu réalises qu'il est quasi plein. Vous avez de la marge.
Rassuré tu sors du bus et suis Livio.
Un fois sorti, le bruit et les odeurs t'aissaillent, mais effectivement rien de comparable à New Appel.
Exit l'odeur vicié du lac pourrissant ! Ca sent la nourriture qu'on cuisine, les animaux qu'on parque à proximité et que l'on bichonne. Tu vois d'ailleurs un couple brosser la laine d'un superbe mouton.
Ca sent la joie, l'excitation ! D'ailleurs les voyageurs continuent d'affluer et la grande place se remplir. Certes il y a peu de chevaux et de boeuf, mais il  en a. Comme il y a ces drôles d'assemblages en métal. Des moteurs te dira Livio, comme celui qui tire le bus mais plus simple. Tout le monde essaye de s'installer, de trouver un coin où se mettre et cela dans une relaltive bonne humeur.

Livio
Clair que ca change de la capitale. On pourrait presque croire... Il ne finit pas sa phrase se contentant de planter ses poings dans ses poches tout en progressant vers l'arène.
Tiens regarde ! Il te désigne du menton une sorte de guérite à l'avant de la monumentale structure que tu identifies comme un stade. Tu vois en surimpression de celui ci celui de l'Empire. On s'y affronte dans des courses et d'autres sports mais tu n'as du y aller qu'une ou deux fois dans ta vie. Quand tu y étais vraiment obligé.
Là où les gens attendent, c'est sans doute là qu'on achête les billets. Y a du monde.. on va devoir faire la queue.

Alors que vous vous frayez péniblement un passage , tambours et cors retentissent .
« Modifié: octobre 11, 2022, 01:00:30 par moontaz »
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Rebecka de Barbier de la Serre
(Kaochi)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 8289

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #8 le: octobre 10, 2022, 09:09:26 »
Restée avec Cathleen et Sami, au milieu de cette foule, j'hésite, puis agite vaguement la main en direction de toutes ces choses colorées.

On visite ?
 

Hors ligne Cathleen
(blackclaw)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 2587

  • Activité
    3%
Re : Djaro
« Réponse #9 le: octobre 11, 2022, 15:18:02 »
— C’est aussi l’impression que cela me donne, confirmé-je d’un air réjoui après avoir été rassurée par Sami.

 Ça me plairait assez de voir un spectacle en compagnie de Crysa, Sami et je l’espère de Rebecka, mais avant il y a bien plus important à faire.
Mes narines frémissent, assaillies d’odeurs plus tentantes les unes que les autres, par quoi commencer…
Pas le temps de décider, que je pouffe de rire en réalisant que je ne dois ni plus ni moins ressembler aux chiens en quête de l’odeur d’un renard lors d’une chasse à courre.
La truffe au ras du sol, en moins. Les larmes aux yeux, je jette un regard en direction de mes compagnons qui doivent être en train de se demander si je n’ai pas perdu la tête.

— Je veux bien voir un de ces spectacles, mais avant ça… je meurs de faim, dis-je piteusement.

Je ne laisse alors pas le temps de respirer à Rebecka,

— Oui !!, puis sans façon je glisse mon bras sous le sien avant de l’entrainer vers les stands bariolés et les beignets.
"Where there is no imagination there is no horror." - Arthur Conan Doyle

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #10 le: octobre 11, 2022, 19:36:48 »
Cathleen,Rebecka de Barbier de la Serre
Sami vous aura sourit avant de descendre avec vous. Tout autour de vous c'est l'effervescence ! On monte des planches , on prépare des stands, on étale de la marchandise: Du fil, de la laine, des fromages. Du très local visiblement. Mais quand même après New Appel cette petite foire à des allure de paradis!
Coté nourriture, Cathleen tes narines palpitent : du fromage, des oeufs, des ragoûts, et effectivement un peu plus loin des beignets !
Impossible pour vous de retrouver Kaïros qui semble avoir été avalé, Ben et Livio sont déjà loin dans une direction opposée à la route. Vous avancez tranquillement, vous fondant dans la masse. Facile de reconnaître les habitant de la ville qui flânent déjà et ceux venus pour vendre  ou divertir et qui s'activent . Vous n'avez fait que quelques pas quand des tambours et des cors retentissent.

Autour de vous tous relèvent ou tournent la tête. Difficile de ne pas entendre malgré le bruit ambiant. Et vous pouvez remarquer deux types de réactions. Ceux qui comme vous sont surpris. Ils se regardent, tournent la tête à gauche et à droite, interrogent leur voisin à voix plus ou moins basse. Et les autres, les habitants qui  lâchent ce qu'ils étaient en train de faire ou voir, pour se rapprocher de l'entrée de l'arène et qui répondent à voix haute aux questions:
-C'est la parade !
-La parade des combattants !
-Ils vont défiler dans les rues de la ville !

 

"Ben"
De là où tu te trouves avec Livio, tu vois un nombre imposant de gardes, sans doute deux ou peut être trois patrouilles se placer de manière à former une sorte de haie permettant un passage. Et tandis que les cors retentissent à nouveau, la foule se masse peu à peu, chacun jouant des coudes pour être au plus près et avoir ainsi meilleure visibilité sur ceux qui ne vont sans doute pas tarder à sortir de l'arène.
Certains abandonnent même leur place dans la file à la surprise visible de Livio qui semble un peu perdu devant cette manifestation.
Autour de vous, des bribes de conversations font revenir un mot ou un nom : Zahia...
« Modifié: octobre 12, 2022, 12:31:07 par moontaz »
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Cathleen
(blackclaw)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 2587

  • Activité
    3%
Re : Djaro
« Réponse #11 le: octobre 13, 2022, 15:36:43 »
Je suis tiraillée, entre profiter de la parade et rassasier le puit sans fond qui me fait office d’estomac.
J’imagine que les autres seront plus intéressés par la parade.
Ensuite, je réalise vite que dans quelques instants les étales seront certes débarrassées des longues files d’attentes, mais aussi de leurs occupants.
Jetant à regret un coup d’œil en direction de toutes ces bonnes choses à manger, j’interpelle mes compagnons.

— On va voir ?
"Where there is no imagination there is no horror." - Arthur Conan Doyle

Hors ligne Rebecka de Barbier de la Serre
(Kaochi)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 8289

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #12 le: octobre 13, 2022, 16:18:06 »
Je regarde Cathleen, partagée entre deux sentiments. Peut-être plus, mais je ne suis pas dans sa tête.
Il y a du monde, mais avec mes deux amies, je ne m'inquiète pas. Et ça fait du bien, de ne pas être isolée, devoir se méfier de tous, comme à New Apple.

Je réponds à Cathleen.

D'accord.
 

Hors ligne "Ben"
(Rhajzad)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 5523

  • Activité
    5%
Re : Djaro
« Réponse #13 le: octobre 14, 2022, 20:23:34 »
L'animation joyeuse et désordonnée est bien agréable après ce qu'on vient de connaître. On peut supposer que la "fête" y est pour quelque chose... Livio m'explique son histoire de places à "acheter" et j'essaie de lui faire préciser les options offertes...  ah c'est juste pour "le spectacle".
Et là, cette nouvelle agitation, c'est pour... "la parade", où les combattants vont défiler. Tout un décorum qui ne manque pas de me rappeler leçon d'histoire ancienne "panem et circenses" ou comment contenter le peuple et éviter les troubles...
Livio a l'air d'hésiter, alors je lui signale tout de go qu'il peut aller voir le défilé, pendant que je fais la queue ici, à condition qu'il me précise auparavant laquelle de mes pierres devrait suffire pour l'achat des places pour tout le monde.

<pense:>Zahia ?... on dirait un prénom féminin.
Je n'ai aucun mal à imaginer ça, maintenant qu'on a vu Sami' abattre la brutasse testostéronée chez les pêcheurs.
« Modifié: octobre 14, 2022, 20:26:22 par Rhajzad »

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #14 le: octobre 15, 2022, 00:08:53 »
"Ben"
Livio
Non ..C'est plutôt que je ne comprend pas trop l'intérêt de laisser sa place pour aller voir des gens marcher au son des tambours en fait.  Écoute tant mieux pour nous on passera plus vite ! Et pour les pierres, on va en prendre une toute petite, j'imagine que ce soit pas être trop trop cher.
Il tend la main pour que tu lui remettes ton sac et sélectionne ce qu'il considère comme suffisant.
D'ailleurs effectivement délesté d'une bonne moitié des gens qui attendaient, vous arrivez très vite devant la guérite où un homme s'enquière de votre souhait. Il note le nombre de place et  récupère votre pierre. Après l'avoir pesée et visiblement évaluée tu reçois des petites plaquettes de bois gravées de deux épées qui se croisent dans un cadre rappelant un étendart et pourvu d'un grand A sur l'autre face .

Vos entrées déclarera placidement l'homme qui te fait face avant de te tendre une poignée de pièce. Cuivre et bronze. Ajoutera-t-il laconiquement, sans doute rodé aux regard interrogatif ou aux étrangers. Vous pouvez payer dans toute la ville avec ça. Le spectacle  est annoncé par des trompettes. Vous pouvez rentrez à n'importe quel moment. Mais si vous sortez vous avez besoin d'une nouvelle entrée.
Sur ces belle paroles, il se tait attendant visiblement que tu laisses ta place si tu n'as pas de question.

Cathleen,Rebecka de Barbier de la Serre
Les places près de l'entrée de l'arène ont été prise d'assaut aussi, avec Sami vous vous dirigez un peu plus loin, presque à la fin de la place, là ou se trouve l'artère par où vous êtes venues. D'ailleurs de là aussi arrive du monde désireux de voir la parade. D'ailleurs vous la voyez avancer vers vous . Tout d'abord un jeune homme qui n'a rien d'un combattant visiblement. Il porte haut un étendard rouge sur lequel figure un cadre dans lequel se croise deux épées.
Puis suivent les tambours et les cors. Un dizaine de musicien. Arrive ensuite un homme bien bâti, visiblement connu car assez applaudit par vos voisins.

Derrière lui en file quasi parfaite les combattants en habits d'apparats : tissus de laine et protection de cuirs. Beaucoup ont le sourire et semblent heureux.
Ils saluent la foule, remercient d'une main sur le coeur ou d'une inclinaison de tête quand des amateurs envoient sous leurs pieds des pièces que des serviteurs zélés ramassent.
Mais peu à peu s'élèvent comme un choeur parfait un nom, un nom scandé en choeur.

<hurle:>Zahia ! Zahia! Zahia !!
Intriguée vous voyez Sami se contorsionner pour tenter de voir qui provoque cet émoi populaire .

sami
Oh ! C'est pas vrai ! L'entendez vous souffler.

Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Rebecka de Barbier de la Serre
(Kaochi)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 8289

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #15 le: octobre 15, 2022, 00:41:11 »
Tardivement, très tardivement, je réalise le pourquoi d'une arène. Et que celle-ci semble bien partie pour, comme celles du passé, faire couler le sang. Sans doute est-ce déjà arrivé de nombreuses fois.

Je me tourne vers Cathleen et Sami, pour être sûre. Ou être corrigée. J'espère être corrigée.


Attendez, ils vont se battre ? Entre eux ?

Puis je réalise la réaction de Sami.

Quelqu'un que tu connais ?
 

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #16 le: octobre 15, 2022, 02:14:31 »
Rebecka de Barbier de la Serre
sami
La jeune femme secoue la tête tout en se penchant de plus en plus.
S' ils se battent entre eux, c'est pas à mort, ils sont nombreux mais pas assez. C'est peut être juste des démonstrations qui sait ..Par contre j'ai cru voir ...Regardez au fond après cette file, y a sans doute cette Zahia, mais j'ai cru voir... Aahh!

Étrange de voir Sami avoir un mouvement d'humeur. Et visiblement elle ne veut pas attendre que les combattants ai fini de passer .Intriguée tu te penches toi aussi... sans rien voir de particulier ! Aussi décides-tu de monter sur la pointe de pieds...


[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne "Ben"
(Rhajzad)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 5523

  • Activité
    5%
Re : Djaro
« Réponse #17 le: octobre 15, 2022, 08:58:05 »
Je suis bien d'accord avec Livio, et découvre en même temps que lui la billetterie et la monnaie locale cuivre et bronze...
Profitant de la queue réduite et de l'ouverture (du guichetier), je l'interroge :

J'ai hâte de découvrir votre arène : même d'ici elle est magnifique... est-ce que c'est le plus ancien bâtiment de Djaro ? Vous n'avez pas une tour de surveillance/un beffroi ?
Ou une salle d'archives, une bibliothèque ? Est-ce que vous avez un sage, ou un ancien, qui connait bien votre histoire ? (qui ça ?)


Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #18 le: octobre 15, 2022, 11:05:08 »
"Ben"
L'homme écarquille les yeux devant la salve de questions qui casse la monotonie de son travail.

Ancienne ? Non l'arène est récente, y avait des bâtiments anciens avant sur la place mais ils ont été démolis. J'irai les trucs les plus anciens c'est c'qu'il y a en haut de la quatrième plateforme. La maison du Maître de la ville sans doute. Et les tours, ben y a celles des gardes qui bordent les portes des remparts. Pour le reste, je sais pas trop ce qu'c'est un beffroi ou une bibliothèque. Alors je peux pas trop répondre. Mais je suppose que non, sinon je saurai ce que c'est. Et pour l'histoire vois avec l'apothicaire de la ville. il pourra sans doute t'aider mieux que moi. Il a une boutique sur la rue principale, troisième plateforme en remontant par la rue principale.
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne "Ben"
(Rhajzad)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 5523

  • Activité
    5%
Re : Djaro
« Réponse #19 le: octobre 15, 2022, 20:13:57 »
Je remercie le coopératif donneur d'infos -pas payantes- avec un doux sourire, et en lui extirpant le nom de l'apothicaire du troisième plateau; avant de lui adresser tous mes encouragements et lui souhaiter de pouvoir profiter des festivités à son tour...
A Livio, je signale que je compte grimper la rue principale jusqu'à ce fameux apothicaire, déjà...
<pense:>et peut-être au delà, si c'est possible
Je peux lui confier les tickets d'entrée, s'il préfère rejoindre les autres.

Hors ligne Rebecka de Barbier de la Serre
(Kaochi)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 8289

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #20 le: octobre 15, 2022, 22:43:58 »
Je me penche, je regarde cette personne que Sami regarde.
Et je suis frappée.

E... Eric ?

Non, non ...

Il lui ressemble juste. Ce n'est pas lui. Ça ne peut pas être lui.
 

Hors ligne Eric
(Fañch)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 2869
  • Le Tigre

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #21 le: octobre 16, 2022, 13:55:25 »
Je souris à la popularité de Zahia. Un sourire un peu triste, après ce qu'elle m'a dit. Je salue la foule, un peu ailleurs après avoir vu le bus, et après notre discussion. Je continue de parcourir la foule des yeux, recherchant des visages connus.
Jusqu'au moment où je reconnais Rebecka. Mon cœur manque quelques battements et je dois me retenir de bondir vers elle. Mais je la bois des yeux, je ne la quitte pas du regard tout le long de notre parade, autant que je peux. Je n'aurais jamais cru la revoir, et pourtant... C'est totalement incroyable, j'en ai oublié tout le reste.
« Trois cents hommes aux torques d'or attaquèrent : La lutte pour le pays était farouche. Bien qu'ils fussent massacrés, ils tuèrent, Jusqu'à la fin du monde, ils seront honorés. »
-- Aneirin Y Goddodin XC --

Hors ligne Cathleen
(blackclaw)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 2587

  • Activité
    3%
Re : Djaro
« Réponse #22 le: octobre 16, 2022, 15:31:10 »
Je regarde s’avancer le jeune homme, puis cet homme peu vêtu et bien bâti. Je me surprends à penser qu’il y a bien longtemps qu’un homme ne m’a pas serrée dans mes bras.
Sans être une gourgandine, loin s’en faut même, je dois avouer apprécier cette douce sensation. Quand l’homme en question n’est pas une brute épaisse…

Des hommes, quelques femmes… surprenant mais après tout pourquoi pas. Je ne suis pas près d’oublier la virtuosité féroce de Sami…
Forcément les réminiscences même fugaces de la jeune femme et de ses armes me ramène à d’autres moins agréables.
Je frisonne en repensant à ce qui nous serait arrivées si nous n’avions pas eu deux protecteurs aussi aguerris.

Entre le spectacle assez fascinant de ces combattants, des gens criants en leur jetant de l’argent, contraste encore une fois des plus saisissants par rapport à New Apple, et les souvenirs remontant à la surface, je n’entends mes amies que d’une oreille distraite.

Toutefois, dans le brouhaha environnant d’où se détache à peine les voix de Sami et Rebecka, un nom, m’interpelle, me frappe et me ramène violemment à la réalité.
Je veux voir moi aussi ce que Rebecka a vu, ce qui vient de la mettre dans un tel état. Sa voix, son déni, ne peuvent avoir été provoqués sans quelques bonnes raisons.

Je n’essaie même pas de me mettre sur la pointe des pieds ; je me sais bien trop petite pour cela. Alors j’y vais au culot, comme devait assurément si bien savoir le faire la fille du Directeur.

— Pardon..., excusez-moi,
Je me faufile comme je peux pour passer devant, pour que plus rien n'entrave ma vue, rassurée intérieurement en constatant que si certains réflexes me sont restés, je suis sûre et certaine qu’avant je ne me serais pas excusée.
Par contre, je reste totalement aveugle au fait que je n’aurais en aucune façon eu besoin de le faire. Soit les gens se seraient écartés d’eux-mêmes pour me laisser passer, soit quelqu’un les auraient moins que plus gentiment fait reculer.
"Where there is no imagination there is no horror." - Arthur Conan Doyle

Hors ligne moontaz

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • *
  • Messages: 10459

  • Activité
    7%
Re : Djaro
« Réponse #23 le: octobre 16, 2022, 17:41:08 »
Cathleen,Rebecka de Barbier de la Serre
La parade avance et il n'y a plus de doute possible, cela ne peut être qu'Eric. Il est clairement détaché du groupe des combatants et précéde d'environ trois métres une jeune femme qui se fait  souvent apostropher par la foule. " Zahia"  visiblement. Il a le regard fixé sur Rebecka mais ne semble pas faire de mouvement vers elle ou vers vous et continue de marcher suivant le groupe.

sami
<murmure:>C'est bien lui.. C'est vraiment lui !
Eric ! Eric ! Vient ! D'un geste de la main Sami lui fait signe de vous rejoindre .

Eric
Alors que tu avances tu remarques qu'elle est avec Sami et Cathleen. Mais tu ne vois aucune trace de tes autres compagnons. Il n'y a qu'elles trois. Soudain Sami t'appelle et te fait un signe de la main, t'incitant à les rejoindre.
Je suis douée d'une sensibilité absurde , ce qui érafle les autres me déchire . (Flaubert )

Hors ligne Rebecka de Barbier de la Serre
(Kaochi)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Portrait
  • Messages: 8289

  • Activité
    4%
Re : Djaro
« Réponse #24 le: octobre 16, 2022, 20:11:39 »
Je détourne le regard. C'est impossible.
Il est .. il avait disparu. Sami ne l'a pas retrouvé. Comment .. comment a t-il fini ici ? C'est impossible. Ça ne peut pas être lui.
 

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !