Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
janvier 18, 2021, 11:09:58
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde  (Lu 120 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Turquenar
(Turquenar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • HP:/
  • Messages: 9073

  • Activité
    16%
Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« le: janvier 06, 2021, 11:30:18 »
Il a donc été décidé de partir à la recherche d'aillés potentiels pour tenter de sauver la race humaine de l'invasion des orcs et peut être d'autres créatures.

Wilfred vous laissant libre de la stratégie, vous a offert de moyens pour faciliter la réussite de votre entreprise.

Vous passez une dernière nuit à la taverne de la soie cousue d'or, dans un faste toujours agréable mais qui vous parait bien futile en ces heures troubles.

Le lendemain matin, après avoir pris une collation copieuse et plein d'énergie, vous prenez la route en direction d'Alia, la perle du Sud.
Votre voyage va durer une douzaine de jour et vous estimez à 3 ou 4 jours le temps de trouver u bateau et un équipage qui veuille bien tenter l'aventure.
Peut être que le capitaine Ikvan Relul et son navire le Kevril pourront vous mener aussi loin.

Le voyage se passe sans encombre et vous coupez plusieurs fois la Selima, le grand fleuve qui coule du nord au sud.
Vous traversez le territoire des cités soeurs et donc une plaine immenses, fertiles et riches.
Beaucoup de paysans sont dans les champs en cet automne pour préparer la terre et commencer à faire quelques semis pour les récoltes de printemps.
Il y a aussi des paysans qui sont dans les vignes ou qui s'occupent des arbres fruitiers. L'activité y est très intense avant l'hiver.

Vous avez parfois un peu de mal à trouver une bonne auberge pour faire halte, mais en échange vous avez le doit à une période pleine de vie, de fêtes et de boissons.

Un peu plus au sud, en arrivant à 2 ou 3 jours de marches de la ville d'Alia, les plaines fertiles laissent place à de grands espaces d'un milieu paralique (cf camargue).
La végétation y est très variés, mais plutôt basse.
Les vents sont importants et il semble toujours faire beau.
Les couleurs sont chatoyantes et variées, tout comme les odeurs.

Vous arrivez à Alia, la grande ville du sud qui donne sur une mer calme et bleutée.
La vie, dans cette cité, y est effervescente et les habitants semblent prendre le temps de vivre.
 

En ligne Ged l'épervier
(apers)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Portrait
    Humain
    Magicien 6Artisan de guilde (Alchimiste)
    HP:33/33
  • Messages: 64446
  • Aide toi, le ciel t'aidera....

  • Activité
    18%
    • Hapkido de l'étang de Berre
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #1 le: janvier 06, 2021, 11:37:27 »
Ged a profité pleinement du voyage.
Il adore tout autant voyager dans les grands espaces que d'étudier des jours dans une sombre bibliothèque.
Il prend des notes sur tout ce qu'il découvre.
Puis a l'entrée d'Alia, il dit a Adamantine,


Je sais que tu es heureuse de retrouver ta ville natale, mais allons a l'essentiel et renseignons nous sur ce fameux capitaine Ikvan Relul.
Un mage heureux est un mage vivant.


Hors ligne Turquenar
(Turquenar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • HP:/
  • Messages: 9073

  • Activité
    16%
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #2 le: janvier 07, 2021, 19:53:21 »
@Syel
@Arkendor
@Aytan

A vous de réagir
 

Hors ligne Adamantine
(Arkendor)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
    Humain
    Barde (Savoir) 6Artiste
    HP:41/41
  • Messages: 4006

  • Activité
    9%
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #3 le: janvier 07, 2021, 21:31:58 »
Je réfléchis un instant, rappelant à ma mémoire ce que je connais des capitaines de la cité. Il est fort possible que j'ai déjà entendu parler, voire même que je connaisse Ikvan Relul.

Jet de History
Lance 1d20+4
(13)+4: Total = 17


Je vais passer saluer ma famille et leur donner des nouvelles. Ils connaissent bien l'amirauté et les capitaines d'Alia, et sauront me donner des précisions sur Ikvan Relul. Par ailleurs, ce peut être un bon moyen d'informer les autorités militaires de la cité de ce qui se passe au Nord et avec la brume...

Je pense que nous pourrions être hébergés chez mes parents, le temps de partir...


<murmure:>Si les évènements entourant mon départ se sont un peu tassés...
 

En ligne Ged l'épervier
(apers)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Portrait
    Humain
    Magicien 6Artisan de guilde (Alchimiste)
    HP:33/33
  • Messages: 64446
  • Aide toi, le ciel t'aidera....

  • Activité
    18%
    • Hapkido de l'étang de Berre
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #4 le: janvier 07, 2021, 22:02:27 »
Bonne idée.
Au moins, chez toi, on est certain de pas y trouver de traître.
Un mage heureux est un mage vivant.


Hors ligne Sallin
(Syel)

  • Sorcier de Bodach
  • *****
  • Portrait
    Humain
    Moine 6
    HP:53/53
  • Messages: 28736

  • Activité
    7%
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #5 le: janvier 08, 2021, 05:35:27 »
Salin était dans un coin de pays étranger à sa culture. Il restait silencieux sur la marche à suivre.
 

Hors ligne Turquenar
(Turquenar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • HP:/
  • Messages: 9073

  • Activité
    16%
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #6 le: janvier 10, 2021, 12:56:21 »
Adamantine a profité du trajet pour se rappeler quelques informations sur le capitaine Ikvan Relul.
Elle ne a déjà entendu parler dans différentes tavernes.
C'est un capitaine dur, pas toujours apprécié par ses hommes.
C'est un capitaine, par contre, qui semble avoir un don pour éviter les ennuis ou les tempêtes.
Ces compétences sont souvent remises en cause et il se site plutôt dans la tranche basse au niveau des fortunes des capitaines.
Mais il est toujours présent et ses navires sont toujours revenue en bon état.


La décision est prie d'aller dans la famille d'Adamantine.
Un majordome ouvre la porte et l'accueil est froid. Il fait patienter le groupe, et la mère de la barde arrive à son tour.

La dame, d'une cinquantaine d'année, se tient bien droite et c'est à peine si elle regarde les compagnons de sa fille.


Tiens donc, revoilà la brebis galeuse de la famille.
Et à voir les compagnons de voyage, c'est probablement pour un service ou pour mendier.
Ma fille veut peut être oublier son "art".


A priori, les choses ne se sont pas tassées et l'accueil est vraiment glacial.
 

En ligne Ged l'épervier
(apers)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Portrait
    Humain
    Magicien 6Artisan de guilde (Alchimiste)
    HP:33/33
  • Messages: 64446
  • Aide toi, le ciel t'aidera....

  • Activité
    18%
    • Hapkido de l'étang de Berre
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #7 le: janvier 10, 2021, 12:59:23 »
Ged déchante devant l'accueil glacial.
Lui n'avait plus de parent...
Un mage heureux est un mage vivant.


Hors ligne Adamantine
(Arkendor)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
    Humain
    Barde (Savoir) 6Artiste
    HP:41/41
  • Messages: 4006

  • Activité
    9%
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #8 le: janvier 10, 2021, 16:38:55 »
Cheminant avec joie dans les rues populeuses de ma cité natale, je communique à mes amis les informations dont je me rappelle au sujet de ce fameux capitaine Ikvan Relul. Bientôt, nous entrons dans le riche quartier des négociants et armateurs où, à l'instigation de ma mère, qui n'a jamais apprécié vivre auprès des ateliers bruyants et laborieux des hommes de l'art, ma famille s'est installée dans un hôtel particulier bourgeois de la Place des Quatre Vents. Là, Madame Blanchard règne avec sévérité sur sa domesticité et se pique de tenir salon et société avec les femmes du beau monde de la cité, laissant à son époux, le patron des établissements Blanchard & Fils, célèbres manufacturiers de canons et d'artillerie terrestre et surtout marine, le soin des affaires et de la fortune familiale.

C'est ainsi que je me présente avec mes compagnons devant les portes de ce bel hôtel particulier - l'Hôtel de Lionne - Blanchard - ornées de la lionne héraldique des anciens propriétaires, accompagnée des armes de la famille - une version stylisée du célèbre mousquet Blanchard, qui équipe une bonne partie des équipages militaires de la Marine d'Alia. Un frisson me saisit au moment de toquer, alors que je devine la silhouette longiligne du majordome Gibelin - trop long pour mes jeunes années, je l'appelais Gib' - au travers des vitraux ornementaux.

Évidemment, Gib' ne montre pas un poil d'émotion en me reconnaissant - il faut dire que je lui menai la vie dure à l'époque de ma jeunesse capricieuse - et nous fait attendre à la porte, comme des quémandeurs indigents. A ce moment, je me dis que j'ai fait une erreur en revenant ici, et les circonstances houleuses qui précédèrent mon départ me reviennent douloureusement à la mémoire. Alors que je m'apprête à demander à mes amis de quitter les lieux rapidement, voici que ma mère arrive. Elle n'a pas changé. Froide, distante, autoritaire et plus soucieuse de réputation et de bienséance que du bonheur des siens.

Ses mots me frappent aussi durement qu'un soufflet en pleine face. Je sens l'émotion qui monte et les larmes qui perlent à mes yeux, mais je ravale ma peine, ma colère et, respirant profondément, me compose un visage de parfaite amabilité. Ma voix est nette et empreinte de ce ton diplomatique qui ne laisse aucune prise à l'émotion :


Le bonjour Mère. Je ne fais que passer. Quelques jours tout au plus. Je vous présente Alinei, de la Garde Royale d'Isbur, Ged, érudit et alchimiste, ainsi que Sallin, Moine guerrier de la Confrérie du Poing du Désert. Ce sont mes amis et des personnes de haute qualité et de grand cœur. Si ma visite vous déplaît, nous irons loger à l'auberge, ce n'est pas un problème. Mais vous direz à papa et à mes frères que je souhaite vivement les revoir et leur raconter mes av..., mes voyages lointains.

Une brève hésitation dans ma voix, j'observe la contenance glaciale de ma mère, et je reprends très vite :

A la réflexion, ne vous donnez pas cette peine, j'irai les trouver à la manufacture. J'ai été heureuse de vous revoir, Mère.

Un bref sourire, un signe respectueux de tête, et je commence à tourner les talons vers la grande porte, invitant mes camarades à faire de même.
 

En ligne Ged l'épervier
(apers)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Portrait
    Humain
    Magicien 6Artisan de guilde (Alchimiste)
    HP:33/33
  • Messages: 64446
  • Aide toi, le ciel t'aidera....

  • Activité
    18%
    • Hapkido de l'étang de Berre
Re : Chapitre 3 : Le départ pour un nouveau monde
« Réponse #9 le: janvier 10, 2021, 17:58:51 »
<pense:>Même les gens qui ont tout peuvent souffrir...
Un mage heureux est un mage vivant.


Hors ligne Sallin
(Syel)

  • Sorcier de Bodach
  • *****
  • Portrait
    Humain
    Moine 6
    HP:53/53
  • Messages: 28736

  • Activité
    7%
Salin regarde la mère d'Adamantine droit dans les yeux. Paroles d'un sage; Res­ter en co­lère, c’est comme sai­sir un char­bon ar­dent avec l’in­ten­tion de le je­ter sur quel­qu’un; c’est vous qui vous brû­lez.

Il suit d'une mini courbette de salutation, se retourne sec et quitte à la suite de Adamantine.
 

Hors ligne Turquenar
(Turquenar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • HP:/
  • Messages: 9073

  • Activité
    16%
Impassible aux différentes remarques, la mère d'Alinei vous regarde quitter sa propriété.
Il ne vous reste, finalement, plus qu'à trouver un gite et un couvert.
Vous pouvez aller sur le port, les auberges y sont plus animées, même si un peu moins confortables.
mais là bas, vous pourrez y trouver tous les capitaines qui pourraient vous aider et surtout le capitaine Ikvan Relul.

Un léger détour vous permettrait, également, de passer par les ateliers détenus par la famille d'Alinei. 
 

En ligne Ged l'épervier
(apers)

  • Archimage de Sigil
  • *
  • Portrait
    Humain
    Magicien 6Artisan de guilde (Alchimiste)
    HP:33/33
  • Messages: 64446
  • Aide toi, le ciel t'aidera....

  • Activité
    18%
    • Hapkido de l'étang de Berre
Allons à la manufacture, voir le reste de ta famille.
L'accueil se ra peut-être meilleur.
Un mage heureux est un mage vivant.


Hors ligne Adamantine
(Arkendor)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
    Humain
    Barde (Savoir) 6Artiste
    HP:41/41
  • Messages: 4006

  • Activité
    9%
Le visage sombre, j'acquiesce aux propos du jeune mage et lance d'une voix blanche :

Oui, suivez-moi, la manufacture est dans le quartier du Port. Mon père et mes frères nous ferons, je crois, meilleur accueil. Je suis désolée de ce ... cette ... j'ai été sotte de vous amener ici. Pardonnez-moi.

Tournant la tête pour masquer l'émotion qui me submerge à nouveau, je marche d'un pas vif vers le grand boulevard de l'Océan qui descend longuement vers le port de la cité. Le cri des mouettes et les clameurs des commerces, la rumeur laborieuse des artisans nombreux, les détonations crépitantes qui nous parviennent du champ de tir de l'Amirauté, me replongent dans la mémoire de mon enfance tumultueuse et je chasse mon chagrin, peu à peu, à l'évocation des souvenirs heureux.
 

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !