Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
décembre 10, 2022, 02:03:57
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:   Acte IV Scène 2 : Xanesha  (Lu 9998 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Brodert Quint
(bertrand)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • Niv.
    PV: /26
    staggered
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 115

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #50 le: mai 07, 2020, 16:09:16 »
Sebbruck apprend que Brodert est marié a une beauté Ulfen qui ressemble par certains points a Cupila (surtout sur le physique)en moins coincé,au bout de quelques pintes supplémentaires ,il commence a raconter  que quand il commence a lui parler histoire , sciences ou autre elle finit toujours par lui sauter littéralement dessus ...deux trois anecdotes graveleuse bref de quoi faire rougir même un nain ...
Que leur relation est principalement épistolaire et que quand il l'a voit ils quittent rarement la chambre ...

Après il commence a être un peu moins drôle.
Quelques pintes plus tard ,il parle de son fils avec qui il est brouillé ...  qu'il n'a même jamais rencontré ça petite fille ,"vous vous rendeeeez compte !!!!  Fils ingrat ,j'ai tout fait pour qu'il ait une bonne éducation !!! Et puis mon chat ...et il s'endort.
 

Hors ligne Sebbruk gun Middruk coeurdepierre
(Seb)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • clr (Crusader) Niv.5 (pal 4 / clr 1)
    PV: /61
    staggered
    XP: 99%
    Portrait
  • Messages: 103

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #51 le: mai 07, 2020, 17:18:56 »
Non..non...ma femme c'est une prétresse de Bolka..t'imagine même pas les trucs qu'elle a appris pendant son noviciat !
Et puis ...d'accord Cupilla elle est pas mal ...elle a un gros c... des hanches correctes (Hey ...garde pas le tonnelet pour toi, fait passer !!) mais franchement c'est un sac d'os...tiens regarde ma Valrag c'est quand même autre chose !
(Il sort un bijoux en argent avec un portrait en émail ) 

bijoux
bijoux


Et les gosses m'en parle pas !! moi j'ai une fille ...sous prétexte qu'elle a trois poils qui poussent sous les bras, ça y est ...mademoiselle est une femme ! (Heu...il était vide ce tonnelet quand on l'a ouvert ??? ...aller on s'en lance un petit dernier....et ce satané bateau qui arrête pas de tanguer !) Et puis le caractère ...et gnagna t'es qu'un vieux ...gangnana tu comprends rien....ganganna ...je sort si je veux ....Tout ce ça parce que j'ai expliqué à son "petit copain" l'art d'exploser des testicules à coup de warhammer...si si ...j'ai appris ça quand on se fritait les géants avec Tappdur ...ça c'était le bon temps !

Mais ??? ils sont troués ses tonnelets....hey tu m'écoute ??? et pourquoi ton greffier me regarde comme ça ?

Bon, je vais piquer un roupillon, cette saloperie de bateau va peut être arrêter de danser la gigue .....ZZZZZzzzzZZZZZ
« Modifié: mai 09, 2020, 17:15:58 par Seb »
 

Hors ligne Cupilla
(Cupilla)

  • Hobbit tire-laine
  • *
  • Niv.
    PV: 10/20
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 16

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #52 le: mai 07, 2020, 20:32:43 »
Sebbruck arrive également à discuter avec Berotsi. Il apprend ainsi que Barotsi est un forgeron d'arme doué. Berotsi est né au Nirmathas. Il est le petit-fils d'un ouvrier forgeron qui travaillait pour un maître-artisan nain, qui lui a appris son métier. Sa mère a été violée alors qu'elle était adolescente, et le maître-artisan l'a gardé dans sa famille et l'a considérée comme sa propre fille, et a élevé Berotsi comme son propre petit-fils. Berotsi lui montre son épée bâtarde de maître qu'il a lui-même forgé.Sur la garde, il y a 4 médaillons (2 adossées l'un à l'autre à chaques extrémités). Sebbruck reconnaît sans soucis 3 des médaillons : une épée longue, symbole de Iomédae, un arc symbole d'Erastyl, et un marteau de guerre (je ne te fais pas l'affront de te préciser de quel dieu cette arme est le symbole). Le dernier médaillon représente une rose, symbole de Milani, la déesse que prie Cupilla.

A ce sujet jet, et vu que tu es à l'aise en religion, tu es surpris. En effet, on t'a enseigné que Milani était une Sainte d'Aroden, souvent surnommée la petite soeur de Iomedae. Mais pour toi, ce n'est pas une déesse. Néanmoins, Cupilla te confirme bien qu'elle prie Milani. Tu vois aussi que Milani te parle plus de la condition des esclaves de ce bateau, car clairement elle a du mal accepté qu'homme soit forcé à être l'esclave d'un autre, et encore plus qu'il le fasse de son plein gré (ce qui est le cas d'une granbde partie des escalves du bateau qui ont choisi ce statut temporaire pour rembourser des dettes). Certes, chacun est libre de faire ce qu'il veut, mais la soumission à plus puissant que soit, que cette puissance soit militaire, éconmique, académique, est contraire à la philosophie de Cupilla.

Pour en revenir à Berotsi, il te parle volontiers de son enfance, enfance qui s'est terminée par le pillage de son village suite à la trahison du chef de la milice qui voulait prendre la place du chef du village. Le maître-nain, le prêtre d'Erastyl qui prenait soins des villageois, et son grand-père son mort dans l'attaque. Lui même a été enlevé et est devenu esclave des pirates.

Il reste très évasif sur sa vie après cette attaque. Tu apprends entre les lignes qu'il a servi dans plusieurs armées, mais qu'à chaque fois il a le sentiment d'avoir été trahi, le chef de l'armée se battant pour ses intérêts et non ceux de son peuple comme son discours le laissait entendre.

Tu sens qu'il a le plus grand respect pour Cupilla quand vous parler d'elle. Il la considère avec beaucoup de respect, comme beaucoup considère un roi ou un pape. Et il s'agace si tu lui parles de la relation qu'il aurait avec elle. Il te dit qu'il n'est pas son amant et s'en va vexé.

Si tu demandes à Cupilla la relation qu'elle entretient avec Berotsi, elle te répondra qu'elle a conscience de l'admiration qu'il a envers elle, et que ça l'agace. Son rôle de prêtresse est de l'aider à réfléchir sur ce qu'il veut faire de sa vie, mais en aucun cas de lui dire ce qu'il doit faire de sa vie. Si tu lui demandes s'il est est sa maîtresse, ce la la fera sourire, et elle te demandera ce que tu en crois. Un jet de Psychologie (DD 10) et je te dira le sentiment que tu as sur ce sujet. En revanche, si tu es plus curieux que cela sur la relation qu'ils ont (guide spirituelle ou maîtresse), elle en te dira rien de plus. Mais tu as le droit à un 2eme jet de Psychologie (DD 25).

Sinon, effectivement, Cupilla se montre très aimable, et ne te fais aucune remarque désagréable, ni à toi ni à Brodert, sur vos cuites respectives. Berotsi trinque avec vous, mais reste raisonnable.
 

Hors ligne Sebbruk gun Middruk coeurdepierre
(Seb)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • clr (Crusader) Niv.5 (pal 4 / clr 1)
    PV: /61
    staggered
    XP: 99%
    Portrait
  • Messages: 103

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #53 le: mai 08, 2020, 02:37:16 »
Sebbruck écoute attentivement Berotsi, sans l’interrompre mais en lui posant de temps en temps des questions sur son maître. Puis il demande à Berotsi de lui confier son épée. Il l'examine attentivement, la soupèse, fait quelques passe d'arme avec, il fait tinter le métal de la lame à plusieurs endroit et écoute avec attention le bruit qu'elle produit.

" Mon jeune ami, j'ignore si votre maître a eu le temps de vous l'expliquer, mais chez mon peuple nul ne peut se prétendre artisan forgeron s'il n'a pas produit un chef d'oeuvre approuvé par un de ses aînés. En général c'est le maître qui juge du chef d'oeuvre de son apprenti, mais ce n'est pas une obligation. L'apprenti choisit alors sa marque et l'appose sur son chef d'oeuvre. Si le chef d'oeuvre présente le moindre défaut, l'objet et détruit et l'apprenti doit tout recommencer à zéro. Si le chef d'oeuvre est exempt de défaut, l’aîné appose lui aussi sa marque prouvant ainsi qu'il reconnaît l'apprenti comme son égal "

Sebbruck enlève  son armure et montre à Berotsi les deux marques qui se trouvent à l'intérieur du plastron :


"Ma marque est celle qui se trouve en dessous, au dessus se trouve la marque de mon père qui en tant qu'un des 4 maîtres forgeron de Janderhoff a le privilège de pouvoir apposer le marteau de Torag  comme marque. Sache mon jeune ami qu'il m'a fallut un an pour forger cette armure mais qu'avant elle mon père en a détruit deux. "
Sebbruck prend l'épée de Berotsi par la lame et la pose sur son avant bras pour tendre la garde à Berotsi.

"Moi Sebbruck, fils de Middruck du clan stonehart dont le foyer de forge ne s'est pas éteint depuis la fin de la quête du ciel, servant et protecteur de la forge sacrée de Janderhoff reconnaît ici un  chef d'oeuvre. Quelle est ta marque jeune forgeron ? "


Berotsi semble estomaqué, il réfléchit quelques instant, il cherche Cupilla du regard, semble lui adresser une prière muette à laquelle Cupilla ne répond pas. Puis subitement Berotsi dessine une marque :


(note pour Denis c'est une proposition, qui peut être changée)

Sebbruck sort alors de ses affaires un tablier de forge et une trousse d'outils dans laquelle il prend un stylet dont la pointe semble aussi fine qu'une aiguille et pourtant cette pointe mord l'acier et le grave comme si c'était de la glaise. Avec une dextérité acquise par des décennies de travail Sebbruck grave les deux marques à la base de la lame de Berotsi. Puis une fois fini, il sort une petite fiole qu'il manipule avec précaution et verse quelques gouttes d'un liquide à l'odeur forte sur la gravure. Au contact de l'acier, le liquide se met à bouillonner. Ensuite il applique un chiffon blanc sur la marque et le tissu s'imprime, recopiant exactement la marque gravée sur la lame. Pendant toute cette opération Sebbruck récite une litanie en nain. A la fin, les deux marques sont gravées avec une incroyable finesse, il faut les chercher pour les voir.   Et finalement Sebbruck replie soigneusement le chiffon blanc et le range dans un poche de son tablier.

"Ton maître n'a malheureusement pas eu le temps de le faire mais ton apprentissage est officiellement terminé, maintenant soit fier de ton oeuvre forgeron !"



« Modifié: mai 09, 2020, 21:02:04 par Seb »
 

Hors ligne Sebbruk gun Middruk coeurdepierre
(Seb)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • clr (Crusader) Niv.5 (pal 4 / clr 1)
    PV: /61
    staggered
    XP: 99%
    Portrait
  • Messages: 103

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #54 le: mai 08, 2020, 03:26:42 »
Citer
car clairement elle a du mal accepté qu'homme soit forcé à être l'esclave d'un autre,

Lorsqu'ils ont cette conversation, Sebbruck explique à Cupilla que Torag a donné l'acier aux nains pour armer le bras du fort pour qu'il protège le faible. Malheureusement Droskar, maudit soit ce nom,  a utilisé cet acier pour forger les chaînes qui asservissent.  Dans sa grande sagesse Torag a alors donné le marteau aux nains, le marteau frappe l'ennemi, forge l'acier et brise les chaînes.

Puis il brandit avec dévotion son marteau de guerre : Brisenclume a été forgé par Forgétoile sur Forgemonde au cœur de la grande forge sacrée  pour protéger Janderhoff lors de la chute des citadelles célestes au cours des grandes invasions orques et il n'existe nulle chaîne sur Golarion qu'il ne puisse  briser !   
 

Hors ligne Sebbruk gun Middruk coeurdepierre
(Seb)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • clr (Crusader) Niv.5 (pal 4 / clr 1)
    PV: /61
    staggered
    XP: 99%
    Portrait
  • Messages: 103

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #55 le: mai 09, 2020, 17:34:32 »
Pour ceux qui connaissent un peu la culture naine, pas besoin de jet, pour les autres un jet d'histoire simple est nécessaire.

Forgétoile et Forgemonde font parti  de l’épopée du héros nain Arrock Cœurardent qui est un mythe fondateur de la cité de Janderhoff. Au cours d’une épopée légendaire Arrock Cœurardent s’est vu remettre en récompense de sa bravoure, deux scories provenant de la forge de Torag. Puis il a affronté le terrible Glarataxus afin de lui voler un souffle pour forger l’enclume Forgemonde et le marteau Forgétoile à partir de ces scories.

Cette histoire, pour les nains est aussi connue, que l' épopée d'Arthur et des chevaliers de la table ronde. Un barde nain ne fait pas un spectacle sans au moins une chanson sur ce thème.

Par contre pour tout ceux qui ne connaissent pas Janderhoff, Forgétoile et Forgemonde sont des objets mythiques (comme Excalibur).
Pour Broder, qui à vécu à Janderhoff, ces deux reliques existent et sont précieusement gardées au cœur du temple de Torag.

forgemonde forgetoile
forgemonde forgetoile
 

Pour ce qui est de Brisenclume, ceux n'ayant aucun lien avec la culture naine ne connaissent pas ce nom.
Ceux qui ont un lien avec la culture naine peuvent tenter un jet d'histoire ou artisanat forge  DD 20
« Modifié: mai 09, 2020, 17:51:10 par Seb »
 

Hors ligne Sebbruk gun Middruk coeurdepierre
(Seb)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • clr (Crusader) Niv.5 (pal 4 / clr 1)
    PV: /61
    staggered
    XP: 99%
    Portrait
  • Messages: 103

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #56 le: mai 09, 2020, 17:47:51 »
Citer
Si tu lui demandes s'il est est sa maîtresse, ce la la fera sourire, et elle te demandera ce que tu en crois.

Broder à dit à Sebbruck que Cupilla et Berotsi sont amants, et franchement il ne voit pas pourquoi il en douterait. Il est évident que Berotsi est fou amoureux. Même s'il le nie. Après, Sebbruck ne cherchera pas a en savoir plus. Il pense que chacun à le droit à sa pudeur et à son intimité. Par contre en son fort intérieur, il se dit que ces deux là se compliquent vraiment la vie, quoi de plus naturel ? Et puis finalement ils sont plutôt bien assorti même s'il est clair que c'est Cupilla qui porte la culotte !  il faudra qu'il trouve un moyen de leur présenter Valrag, c'est la meilleur marieuse de tout Janderhoff ! 
 

Hors ligne Cupilla
(Cupilla)

  • Hobbit tire-laine
  • *
  • Niv.
    PV: 10/20
    XP: 0%
    Portrait
  • Messages: 16

  • Activité
    0%
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #57 le: mai 09, 2020, 18:36:03 »
Concernant Berotsi, il est effectivement surpris d'avoir ce titre. Mais au bout de quelques instant, tu sens une certaines fierté. Quant au symbole que tu lui propose, cela lui va (sous réserve que l'épée soit un peu plus longue et représente une épée bâtarde).


Puis il brandit avec dévotion son marteau de guerre : Brisenclume a été forgé par Forgétoile sur Forgemonde au cœur de la grande forge sacrée  pour protéger Janderhoff lors de la chute des citadelles célestes au cours des grandes invasions orques et il n'existe nulle chaîne sur Golarion qu'il ne puisse  briser !   

Cupilla te répond en ces termes.

"Je ne doute pas un instant que Brisenclume puisse briser toutes les chaînes en acier qui existent en ce monde. Mais briser une chaîne d’acier ne sert à rien, si celui qui était enchaîné est convaincu que ces chaînes étaient là pour son bien.
Je ne connais pas la société naine. Mais chez les humains, les puissants sont habiles à ce jeu-là. Par l’ignorance qu’ils imposent aux plus faibles, ils arrivent à les convaincre que leurs obéissances est ce qu’il y a de mieux pour eux. Alors les plus faibles, soumis, obéissent aux plus forts. Les pauvres acceptent les règles des riches, souvent partiales, car écrites par les gouvernants qui sont issus de ces riches.

A mes yeux, les faibles ont les mêmes droits que les puissants : être protégé par les gardes de la même façon, être jugé avec la même équité lorsqu’ils ont commis la même faute, pouvoir garder le fruit de leur travail pour en faire profiter leurs enfants, être soigné quand la maladie attaque avec les mêmes sorts et les mêmes soins, et aussi dans l’absolu le droit d’écrire des lois acceptées par tous, même si je sais qu'écrire une loi quand on ne sait pas écrire, c'est impossible. Je fais mon possible pour garantir ces droits aux plus humbles, même si je sais que mes actions ne sont qu’une goutte d’eau dans la mer. Pour l’instant… Je suis sûre que ça marcherait…

 Mais pour l’instant, ma priorité dans cette liste de droit, c’est le droit à la protection au même titre que les puissants. Cette Xanesha menace un grand nombre d’innocents sans défense, qui sont même inconscients du danger qui les guettent. Quand bien même ils en auraient conscience, la majorité n’ont pas les moyens de fuir. C’est pour cela que je veux participer à la neutralisation de cette Xanesha."

Sur les mots en italiques, tu as le sentiment qu'elle se parle plus à elle-même qu'elle ne te parle, comme si elle était dans elle était dans un songe. Puis elle se reprend pour s'addresser à toi dans le paragraphe suivant.
« Modifié: mai 09, 2020, 18:38:21 par Cupilla »
 

Hors ligne fg.Fulrick

  • Hobbit tire-laine
  • *
  • Messages: 4

  • Activité
    0%
    • Le Cycle de L'Eveil
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #58 le: mai 09, 2020, 20:54:43 »
Trop fort, je suis sur le forum...
Dans quel mesure Finn a pu entendre les différentes conversations sachant que nous sommes sur un bateau.
Avec un 10 (bonus inclus), je rate mon jet d'histoire sur Briselune.

Pour info, je discute aussi avec Sebbruk et peu à peu la confiance aidant, je lui révèle que je parle nain (ça peut toujours servir si on veut échanger une info sans que notre environnement ne la comprenne) et j'en profite donc pour affiner mon nain. Oui on peut parler d'histoire ensemble, mais je suis ouvert à toute connaissance et je m’intéresse donc aussi à sa culture, l'art de la forge, son "pays" et sa religion.

Par ailleurs, via la proposition de Border de créer un objet "mighty fist" avec Agile, je suis plutôt pour, mais plutôt des bracelets plus qu'un collier si c'est possible. Certes c'est un peu tricher sur mes propres capacités, mais face aux opposants que nous avons désormais cela peut-être utile. Il ne s'agit pas d'un concours ou de montrer mes progrès; dans ces cas, je n'utilise aucun artifice magique.
 

Hors ligne fg.Fulrick

  • Hobbit tire-laine
  • *
  • Messages: 4

  • Activité
    0%
    • Le Cycle de L'Eveil
Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #59 le: mai 09, 2020, 20:59:15 »
Si j'ai pu entendre la conversation entre Broder et Sebbruck (je n'ai rien contre de la Bière et j'imagine que ma Résistance me permet de tenir assez bien l'alcool, mais j'évite toujours d'être saoul, perdre le contrôle de son corps et de son esprit n'est pas souhaitable), je m'étonne que Broder est une femme et encore plus qu'il soit si "actif" quand il la voit. Intéressé d'apprendre que le nain a lui aussi de la famille.
 

Hors ligne Sebbruk gun Middruk coeurdepierre
(Seb)

  • Guerrier Impétueux
  • ***
  • clr (Crusader) Niv.5 (pal 4 / clr 1)
    PV: /61
    staggered
    XP: 99%
    Portrait
  • Messages: 103

  • Activité
    0%
Re : Re : Acte IV Scène 2 : Xanesha
« Réponse #60 le: mai 11, 2020, 18:27:59 »
Si j'ai pu entendre la conversation entre Broder et Sebbruck (je n'ai rien contre de la Bière et j'imagine que ma Résistance me permet de tenir assez bien l'alcool, mais j'évite toujours d'être saoul, perdre le contrôle de son corps et de son esprit n'est pas souhaitable), je m'étonne que Broder est une femme et encore plus qu'il soit si "actif" quand il la voit. Intéressé d'apprendre que le nain a lui aussi de la famille.

La bière naine est meilleur quand elle est partagée en bonne compagnie ! Donc le jeune Finn est plus que le bienvenu
 

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !