Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
janvier 25, 2020, 09:07:05
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Par les chemins d'automne - acte VI : Sur les traces de Bretuald  (Lu 16135 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Polkar
(Nuke)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Eclaireur Niveau 1
    PV:23/23
  • Messages: 10616

  • Activité
    3%
Je vous jure que ce qui vient de se passer me fait me demander si je ne suis pas sous l'emprise de... <pense:>J'suis pourtant bien certain de pas avoir bu une goutte !?!

Alors quand en plus je vois de mes yeux Davog qui ne réagit pas, ou à peine, je lui chuchote quelque chose

<murmure:>Dis moi Davog ! Entre bondieuserie et sorcellerie, on dirait que notre monde a bien changé. Tu vas devoir m'en dire un plus avant de mériter tes aut' godets !

Je n'en reviens pas. Alors même si je ne vais pas faire semblant de savoir que la magie existe, ça commence fort tout de même. Mais l'attitude de Davog m'étonne presque autant que le coup des plumes et de la fille qui s'évapore.

Je lui administre une tape sur l'épaule, un geste qui veut dire "j'ai compris et je te fous la paix". Je recule et m'éloigne un petit peu. Juste assez pour profiter de la "litanie" du frère Padraig.
<pense:>J'm'en vais aller retrouver Goupil, et suivre tout c'beau monde à distance. Mais en fait sa dernière réponse au jeune Padraig me rassure.

<pense:>Ah bah ! C'est bien ce bon vieux Davog que j'ai connu. Direct, et... direct !

[Ce message contient une section privée que vous ne pouvez voir]
Homo sapiens robustus... surtout robustus

Hors ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 16465
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    3%
J'ai un sourire en coin lorsque Davog remet le religieux à sa place; ce Frère Padraig me fait regretter le Père Aresmus, avec lequel l'échange était possible. Un homme de foi, certes, mais aussi un intellectuel capable d'ouverture au delà du divin; la connaissance d'Arthur ne semble pas du même acabit et sa compagnie m'est déjà pesante ! Néanmoins, je n'ajoute rien aux dires du barbare qui a su, à sa manière, lui rappeler qu'il y a un ordre dans ce monde, et que dans cet ordre, la noblesse, à laquelle j'appartiens, reste au-dessus de l'Eglise, aussi puissante aime t'elle se voir !
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Frère Padraig
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Prêtre Niveau 1
    PV:22/22
  • Messages: 1940

  • Activité
    2%
Peu habitué à m'entendre interpellé de la sorte, qui plus est par ce demi-géant rustique aussi aimable qu'un dogue d'Erevorn, je reste un instant interdit avant de réaliser mon erreur. Tout à ma joie de retrouver mon ami Arthur, j'ai quelque peu oublié les usages du monde profane et séculier où il se trouve ... plongé, désormais. Je décide aussitôt de faire amende honorable. Il n'est point dans mes intentions ou dans mes habitudes de froisser les gens.

Sauf, évidemment, ceux pour lesquels il est une bonne raison de le faire. Mais je ne perçois rien de tel chez les membres de cet équipage. Mon ton est franc, tout comme mon regard, lorsque je m'adresse à nouveau à la dame et, indirectement, à son molosse.


Évidemment ! Suis-je aveugle ... le chevalier accompagne la dame, et non l'inverse ! Veuillez me pardonner Dame de Sangriss, j'ai beau parcourir le monde et vivre dans le siècle, mes usages sont ceux d'un pauvre moine ignare des conventions nobiliaires et de l'étiquette.

Je réfléchis un instant, avant d'ajouter :

Ma foi, votre rang et celui d'Arthur, son passé de novice en Asterlin et mes modestes relations devraient néanmoins nous permettre de nous affranchir de certains délais pour entrer dans l'abbaye et vous installer en la-dite salle des chevaliers. Et je m'arrangerai avec le frère portier pour vos deux ... endormis. D'ailleurs, celui-ci n'est-il point moine ? Je montre le corpulent frère Concaleus, dont la robe de bure désigne avec évidence la vocation religieuse.
 

Hors ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 16465
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    3%
J'ai cette fois-ci, à l'égard de Frère Padraig, un sourire magnanime; au moins a t'il réalisé son erreur, ce qui est loin d'être la qualité la plus en vue chez les membres du clergé ! Depuis ma monture, où je suis désormais seule après l'envol du "petit oiseau", je dévisage, pour la première fois, notre nouveau compagnon de route: Et je vous saurais gré de votre aide... dis-je aimablement.

Pour l'anecdote, et puisque vous semblez connaitre Sire Arthur de Castelroc, sachez que je pense l'avoir connu avant vous, à l'époque où nous étions enfants. Mais nos retrouvailles sont le fruit du hasard, chacun ayant fait son chemin depuis l'âge où nos familles se fréquentaient. Je jette un regard au chevalier, cherchant quelques acquiescements de sa part.

Puis, reportant mon attention sur les "dormeurs", et sur un ton plus soucieux:
En effet, Frère Concaleus nous a accueilli hier au soir et devait nous mener à l'abbaye. Avez-vous une idée du pourquoi ce dernier est frappé du sommeil divin ? Après tout, de part sa fonction, il ne devrait pas faire l'objet du "courroux" de Dieu ? dis-je sans provocation, simplement curieuse.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Frère Padraig
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Prêtre Niveau 1
    PV:22/22
  • Messages: 1940

  • Activité
    2%
Je répond , dubitatif, à la noble dame :

Ma foi, cette manifestation n'est pas uniquement l'expression d'un courroux. Et je ne connais pas ce frère pour savoir ce qu'il garde scellé en son cœur. Peut-être est-il plutôt l'objet de la miséricorde ou d'une grâce divine ? Quoiqu'il en soit, nous pourrons le confier à la garde de nos frères de l'abbaye. Sans doute, le connaissent-ils bien et sauront-ils ce qu'il convient de faire pour lui.

En attendant, prions tous pour lui et votre autre compagnon, afin d'alléger notre doute et de fortifier nos cœurs en les remettant dans les mains du Seigneur.

 

En ligne Davog
(Xine)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Barbare Niveau 2
    PV:26/26
  • Messages: 7491

  • Activité
    6%
J'ai eu un soupir pour Polkar, le pauvre vieux ne doit pas comprendre grand chose à tout cela mais au moins il a la décence de ne pas insister et d'attendre son heure pour les explications, que ce n'est pas devant notre "preux" chevalier et son acolyte que je vais commencer à causer.

Mais je suis satisfait de voir que gringalet a enfin compris l'ordre des choses dans notre équipée.
Sauf que...

Arggghhh, là c'en est trop !, j'éructe en lâchant à nouveau la longe du cheval de Joscarin pour avancer à pas lourd sur le moinillon que j'attrape d'une main par le col et le soulever de terre.
Tes prières n'ont pas sauvé c'vieux fou d'Aresmus lorsque l’abomination l'a avalé !
Tes prières n'ont pas coupé en rondelles ces créatures d’outre tombes pour la destruction desquelles mon frère a donné sa vie !
Et ce ne sont pas tes absurdités de prières qui réduiront en miette le démon que nous chassons !


Je le repose à terre et fais un visible effort -pour ceux qui me connaissent- pour ne pas écraser mon poing sur ses lèvres.
Alors maintenant tu vas arrêter de nous rabattre les oreilles, Pedro, et satisfaire aux besoins de c'te Dame sans qu'on entende plus parler de ces bondieuserie vieilles filles... Suis-je assez clair ?

Je n'attends pas de réponse et reprends la longe que j'avais en main pour reprendre la route, avec un air des moins avenants que je puisse avoir.
 

Hors ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 16465
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    3%
DAVOG !? NON !

Bien que je ne connaisse pas le nordique depuis si longtemps que cela, j'aurai dû prévoir sa réaction... et je ne peux que pousser un soupir de soulagement lorsqu'il repose le religieux à terre; l'espace d'un instant, j'ai bien cru qu'il allait lui mettre les points sur les "i" à coups de poing sur le nez ! Je regarde le frère Padraig, et sincère...

Pardonnez-le ! Nous avons subi de rudes épreuves ces derniers jours et avons vu disparaitre des personnes qui nous étaient chers...

Intérieurement, je ne suis pas fâchée que le barbare ait tenté de faire comprendre à notre "invité" que tout ce prosélytisme commençait à prodigieusement nous agacer, mais les conventions m'empêchent de m'en réjouir ouvertement. J'espère que Davog le comprendra ! Je dois reconnaitre que je lui envie parfois cette liberté de penser (et d'agir) propre aux gens du nord et que Mère m'a tant décrite tout en m'offrant l'éducation que Père voulait.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Frère Padraig
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Prêtre Niveau 1
    PV:22/22
  • Messages: 1940

  • Activité
    2%
J'ai à peine le temps de lever la main dans un geste dérisoire de défense, que le mastodonte me saisit et me soulève comme un fagot de bois avant de me hurler dessus. Stupéfait et recroquevillé par la peur, je me demande, l'espace d'un battement de cœur, si ce colosse furibond ne va pas m'arracher la tête.

Quand il me repose, je reste un peu sonné par les vociférations et je hoche la tête un peu mécaniquement à l'adresse de la dame de Sangriss pour signifier que j'ai bien compris son propos. Passées la peur et la menace physique, je reprend bientôt contenance et intègre finalement certains mots du barbare. Je ne comprend pas bien pourquoi la dame Aube et Arthur s'encombrent d'une telle brute païenne, mais ce qu'elle vient de dire m'interpelle :


Un démon ? Des créatures d'outre-tombe ? De quoi parle donc votre ... ami ? Et qui est mort ?
 

Hors ligne Polkar
(Nuke)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Eclaireur Niveau 1
    PV:23/23
  • Messages: 10616

  • Activité
    3%
J'avais vraiment envie d'être tranquille le temps qu'on arrive à l'abbaye. Je serais resté en arrière avec mon Goupil, j'aurai peut être fait un brin de causette avec Davog si l'occasion s'était présentée, mais tout ça, c'était vraiment qu'une envie, et pas ce qu'il fallait que je fasse pour que la route soit bonne jusqu'au bout.

Au lieu de m'éloigner, j'approchais rapidement du moinillon.




Vous savez ce qu'on va faire, frère Padraig, on va marcher un peu en avant, et vous allez pouvoir me poser les questions auxquelles je n'ai pas eu le temps de répondre la dernière fois, qu'est ce que vous en dites ?

Je ne le force pas, bien sûr, mais je fais très clairement en sorte que ça ne tourne pas plus vinaigre que ça. J'avoue que j'ai une sorte d'affection pour ce p'tit moine.

J'pense pas trop m'avancer en vous disant que Davog, et la petite troupe qui va avec, ils ont l'air fatigué, ils ont l'air de vouloir arriver sans qu'on leur pose trop de questions !!! Je regarde Davog, je regarde aussi les autres, j'essaye d'avoir un air bien clair sur ma trogne, l'air qui signifie "tout va bien se passer".

Vous savez frère Padraig, des fois vot' gentillesse vous mettra pas à l'abri de vot'curiosité ! Je force un petit rire, mais comme je ne suis pas bon comédien, ça se voit. Je commence à partir vers l'avant, en prenant soin et temps de saluer d'un signe de tête qui se veut respectueux les deux seigneuries qui accompagnent mon Davog.
Homo sapiens robustus... surtout robustus

Hors ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 16465
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    3%
Je m'apprêtais à satisfaire la curiosité du moine (ce qui m'aurait également permis de faire le point sur la sombre histoire à laquelle je suis mêlée bien malgré moi), mais finalement ce dernier est pris en charge par cet éclaireur qui semble ami de Davog. C'est sans doute plus pertinent ! Aussi continuè-je ma route sans mot dire.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Frère Padraig
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Prêtre Niveau 1
    PV:22/22
  • Messages: 1940

  • Activité
    2%
L'intervention du guide me fait comprendre que la menace du poing de la brute païenne ne s'est pas dissipée et que mes questions risquent encore de m'attirer son courroux. Soit, je décide de laisser filer, me promettant d'y revenir bientôt, et d'en avoir le cœur net.

L'air toujours intrigué, je marche avec Polkar vers l'avant, m'éloignant quelque peu du petit convoi. Avisant celui qui vient de me parler, je lui confie tout de même :

Ce n'est point tant curiosité, mon bon Polkar, qu'une enquête, en quelque sorte. Tu devrais te souvenir que l'Ordre de Saint Anselme, auquel j'appartiens, est voué à la guérison et à la libération des tourments de l'homme, parmi lesquels se rangent les manifestations des émissaires du Malin.

Je m'interrompt, jette un coup d’œil rapide sur Arthur et la dame Aube, sur le colosse irascible et sur les deux endormis, avant de revenir sur Polkar :

Arthur me dira tout ce qu'il y a à savoir. Mais, dis-moi, que faisais-tu donc avec la chevauchée de cette sainte compagnie ?
 

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 5366

  • Activité
    7%
Tout en poursuivant vos conversations, vous parvenez finalement en vue de l'abbaye. Vous avez souvent entendu parler de l'abbaye d'Asterlin, célèbre pour les ossements de St Gilles le Martyr qui sont conservés dans un reliquaire de l'église.

Il est tard dans l'après-midi alors que vous en approchez. La lumière du soleil brille sur le petit ruisseau qui fournit aux moines de l'eau potable et un approvisionnement abondant en poissons. Quelques paysans en haillons miteux errent en rangs à travers les prairies. Ils viennent de recevoir du porc et du grain à l’aumônerie de l'abbaye. Les frères laïcs ont travaillé dur pour s'occuper des champs, et maintenant ils se dépêchent de revenir pour les vêpres.



« Modifié: janvier 06, 2020, 14:03:48 par Mahar »
Les Terres de Légende - Dungeon World.

Hors ligne Polkar
(Nuke)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Eclaireur Niveau 1
    PV:23/23
  • Messages: 10616

  • Activité
    3%
J'explique les raisons de ma présence au frère Padraig, au moins du mieux que je peux. Parce que pour être honnête, je ne sais pas trop bien pourquoi les moines m'ont demandé d'arrêter de chasser le sanglier pour aller à la rencontre de tout ce beau monde.

Parce que c'est ça, le plus important, frère Padraig ! Je débarrasse les moines des sangliers bien trop nombreux dans la région ! Enfin... trop nombreux pour la survie de leurs récoltes.

Je continue la discussion, sans trop rien dire d très important, mais sans éviter les questions non plus. Je sais bien que le jeune religieux n'est pas sot, et qu'il a bien deviné que discuter pour discuter, ça fait passer le temps, ça évite les sujets fâcheux... et ça rapproche de l'abbaye.

Du coup, quelque soit le temps que ça nous aura pris, je ne lui aurais glissé qu'une chose importante:
L'enquête c'est bien, mais le moment de poser les questions, ça compte aussi !!!

Si ça ce n'est pas du conseil en or...

En tous cas, si près de l'objectif je me dis que l'objectif est atteint et que danger il n'y a plus. Alors je m'arrête et je laisse passer notre petit cortège, observant les uns et les autres, machouillant mon brin d'herbe, et cherchant Goupil du regard.


Homo sapiens robustus... surtout robustus

En ligne Davog
(Xine)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Barbare Niveau 2
    PV:26/26
  • Messages: 7491

  • Activité
    6%
Pas mécontent d'arriver enfin (j'ai cru que ce simple trajet n'en finirait jamais), et me doutant qu'on va attendre que la cohorte de types pressés passe, je me dirige vers le cours d'eau.
C'est pas que j'ai développé un certain goût pour ce liquide, allez pas croire. Mais çui-là a le mérite de n'être ni boueux ni rouge, et qu'un peu d'eau fraîche passée sur le visage et dans la nuque, ça pourrait bien m'éclaircir les idées et me rendre plus... Présentable ?

<pense:>Naaaan! Faudrait pas exagérer non plus !

Se faisant, je passe devant Polkar pour qui mon œil bovin se fait reconnaissant. Je m'améliore, faut pas croire : je vais jusqu'à hocher la tête pour le remercier d'avoir éloigné et occupé la brindille bavarde vêtue d'un sac à tubercules.

Plus qu'une hâte maintenant : déposer nos colis pour leur sauveté, trouver les renseignements qu'on cherche et repartir sitôt à la poursuite de l'autre démon...
 

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 5366

  • Activité
    7%
Vous êtes accueilli par un moine frêle qui semble être le maître de l'hostellerie.

Bonjour, nobles voyageurs ! Bienvenue à l'Abbaye d'Asterlin. Quelles sont les personnes que nous avons l'honneur d'accueillir en ce saint lieu ?
Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Davog
(Xine)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Barbare Niveau 2
    PV:26/26
  • Messages: 7491

  • Activité
    6%
Je détaille le cure-dent en toge d'un œil peu amène et soupire intérieurement.

Mais cette fois, je préfère éviter de l'ouvrir : on n'est pas là pour mal se faire voir. Alors je laisse ceux qui savent causer le faire.
Par les crocs du loup, c'est bien la première fois que j'donnerai cher pour que notre ménestrel soit éveillé pour faire c'qu'il sait faire le mieux : son beau parleur-entourloupeur.
 

Hors ligne Frère Padraig
(Arkendor)

  • Moine Zensunni
  • *
  • Prêtre Niveau 1
    PV:22/22
  • Messages: 1940

  • Activité
    2%
Je m'avance pour saluer ce frère bien connu, même si je ne réside pas habituellement à l'hostellerie mais, bien évidemment, dans une cellule de moine.

Ha, mon bon Frère Giraldus, voici des hôtes de marque que j'accompagne depuis peu. Je vous présente la Dame Aube de Sangriss et Messire Arthur de Castelroc, qui fut novice en cette abbaye avec moi. Le sieur Davog est avec eux - je désigne rapidement le géant sans le regarder -, ainsi que ces deux endormis frappés de torpeur au passage de la troupe sainte des chevaliers de l'ordre de Saint Justicaerus escortant un éminent dignitaire de l’Église. Vous connaissez, par ailleurs, ce bon Polkar qui chasse les nuisibles de vos terres.

Ces nobles seigneurs devraient être reçus avec les honneurs dus à leur rang. Quant à Polkar et moi, nous allons emmener ces deux hommes - et voyez que l'un d'eux est notre Frère Concaelus - à l'hospice, afin de les confier aux bons soins des frères soigneurs.

Ha ! Messire Arthur, et ... m ... Dame Aube, et incidemment moi-même, devons rencontrer bientôt notre Frère Ylic en la bibliothèque.


Souriant, heureux d'être arrivé en ce lieu de profonde piété et de grand rayonnement intellectuel, je donne l'accolade fraternelle à Frère Giraldus.

 

Hors ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 16465
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    3%
J'adresse une très simple et très modeste révérence à l'égard du frère hôte lorsque Frère Padraig me présente, puis reste en retrait en attendant la réponse du moine responsable de l'hostellerie.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Hors ligne Polkar
(Nuke)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Eclaireur Niveau 1
    PV:23/23
  • Messages: 10616

  • Activité
    3%
Le mot "nuisible" me fait tiquer, mais j'étais déjà en train de m'éloigner vers le petit bois situé non loin de l'abbaye.

Ayant compris ce qui allait se passer dans les heures à venir, c'est mon Goupil que j'avais hâte de voir.

Ensuite, et seulement ensuite, je retournerai à l'abbaye pour y être remercié de mes services.


<pense:>Et selon ce qui se passe, je déciderai si je retourne dans la forêt ou bien si je reste dans les parages !

Après tout je n'en ai pas pour très longtemps, mais sachant qu'il ne voudra pas approcher de l'endroit, sauf peut être pour y trouver une poule, je préfère aller le voir, le rassurer, puis revenir trouver de quoi se rincer le gosier avec mon ami Davog.

Je fais un petit signe au moine qui nous a accueilli, et je file
Homo sapiens robustus... surtout robustus

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 5366

  • Activité
    7%
Frère Giraldus
Bienvenue, bienvenue ! clame frère Giraldus en vous ouvrant grand les portes afin de vous laisser entrer dans la cour.
Hélas, j'ai peur de ne pouvoir vous offrir des conditions d'accueil dignes de vos rangs respectifs, Messire et Dame... Nous accueillons actuellement une délégation des frères de l'Ordre de la Vraie Lumière, vous avez dû les croiser sur la route, et notre maison d'hôtes est déjà largement occupée...
Mais nous allons bien entendu trouver une solution ! 




Vous pénétrez dans la cour de l'abbaye, où un groupe de cinq paladins de la Vraie Lumière sont en train de deviser devant les écuries. 
Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Davog
(Xine)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Barbare Niveau 2
    PV:26/26
  • Messages: 7491

  • Activité
    6%
Je secoue la tête et retiens un grognement.

Je tiens toujours la bride du cheval de notre ménestrel, et ne peux m'empêcher de dire, à hauteur du vieil échevelé,
Rassure-toi Padre. On veut pas prendre trop d'place. Dès qu'on a nos réponses on s'en va.
Ça s'trouve, si on les a avant c'soir, on pourra même être parti. Comme ça pas de problème de logis !
<pense:>Et tout le monde est content.

Je jette un regard à Aube. J'uis sûr que son noble postérieur apprécierait de passer la nuité ici. Mais c'est une course contre la mort que nous menons. Et plus nous tergiversons, plus l'autre diable prend de l'avance. Et ça, j'pense que la donzelle le sait.
Di...tes, (ceux qui me connaissent noterons l'effort surhumain que je fais pour paraître poli) Dame. C'est quoi le nom de qui on doit voir, déjà ?
 

Hors ligne Arthur de Castelroc
(Aytan)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Chevalier Niveau 1
    PV:26/26
  • Messages: 4978

  • Activité
    1%
J'entre dans l'Abbaye sur mon cheval, tâchant de faire preuve de la noblesse et de la fierté qui sied à ma position. Bien sûr, Frére Giraldus me reconnait sans peine.

Frére Giraldus ... Je suis ravi d'être de retour en ces lieux, bien que je ne sois plus l'enfant que vous avez connu, et à qui vous avez appris tant de choses de la vie.

Je démonte, et retire mes gantelets avant de prendre une attitude bienveillante et de sourire à mon vieux maître.

Je n'ai aucun doute que vous saurez trouver une solution qui respectera l'honneur et l'étiquette. Nous avons également une dame noble dans notre cortège, Dame Aube De Sangriss. Il lui faudra bien sûr une suite. Ses hommes pourront dormir dans la salle commune.

Hors ligne Mathor Jaelden
(Mahar)

  • Serviteur d'Akshahar
  • *
  • MJ Niveau 2
    PV:20/20
  • Messages: 5366

  • Activité
    7%
Traversant la porte des moines, au Nord-est de l'édifice, vous entrez dans la cour à la suite du frère hostelier, et découvrez l'intérieur de l'abbaye.

Spoiler

A votre gauche, les écuries où vous entendez des palefreniers s'occuper des montures des soldats de Dieu qui vous ont précédés. A votre droite, le petit cimetière où sont enterrés les frères lorsque Dieu les rappelle à lui jouxte la grande église.Devant vous, une petite chapelle se tient contre l'infirmerie. Derrière eux, les principaux corps de bâtiment entourent le cloître, du côté sud de l'église.

Paladin de la Vraie Lumière
Devant les écuries, les chevaliers saints vous dévisagent, et vous avisez qu'ils portent rapidement la main vers leurs armes.

<pense:>Vous avez un soupçon d'inquiétude en imaginant d'un seul coup des arbalétriers postés derrière le coin des bâtiments, prêts à vous attaquer tandis que ces fiers paladins brandiraient leurs épées étincelantes pour vous pourfendre...


Soudain, une voix chevrotante vous tire de cette pensée funeste.

Monseigneur Jacquemont
Un vieux moine, si frêle qu'il semble à peine capable de tenir debout, pointe un doigt accusateur vers Arthur.

Messire Arthur, est-ce là la manière d'un novice d'Asterlin de rendre visite à l'abbaye sans se faire annoncer à l'avance ? Le monde séculier vous aurait-il fait perdre tout sens des vieilles amitiés ?

Puis, avec un petit sourire complice, les yeux pétillants, il reprend en regardant Aube qui descend de cheval.

A moins que ce ne soient vos relations du Sud qui vous aient fait perdre une partie de votre sagesse ?
<murmure:>Dans ce cas je vous comprend tout à fait !

En tout cas, c'est grand plaisir de vous accueillir ! La grande maison d'hôtes est occupée par Messire Bélard le Pieu et sa suite, mais Frère Giraldus va libérer le Logis des Chevaliers pour cette gente Dame et vous-même, et nous demanderons aux hommes d'armes de la délégation de la Vraie Lumière de trouver des paillasses dans le dortoir des frères laïcs, ainsi que vos gens...

Puis il se tourne vers le jeune prêtre qui vous accompagne.

Frère Padraig ! C'est un plaisir de vous revoir. Je ne m'attendais pas non plus à vôtre visite. Est-ce à vous que l'on doit le retour de notre cher Arthur ?

Les Terres de Légende - Dungeon World.

En ligne Davog
(Xine)

  • Serviteur d'Akshahar
  • ***
  • Barbare Niveau 2
    PV:26/26
  • Messages: 7491

  • Activité
    6%
Je crache au sol le glaviot qui me gênait. Il se trouve que c'est au moment où j'regarde les autres en-armurés, mais il s'trouve que c'est juste une coïncidence, y'a aucune animosité dans ce geste. Pour preuve, je me gratterais bien l'entrejambe, mais j'vais pas imposer ça à Aube qui doit commencer elle aussi à s'demander ce qu'on peut bien faire là.

Mes yeux bovins se lèvent vers les toitures, à la recherche de la chouette, heureusement pas visible.

Et v'là un nouveau vieux, encore plus ridés que les autres qui vient faire des courbettes au chevalier. Je secoue doucement la tête, sans rien dire. Mon regard se porte sur notre blonde qui dé-selle en écoutant les nouveaux blablas.
C'est décidé, sauf si elle m'demande de rester, j'vais dormir ailleurs... Ils m'filleraient presque de l’urticaire tous ces adeptes gerbant d'une foi qui n'est pas mieux. Et j'ai pas envie qu'on m'accuse d'être à nouveau responsable de quelque mauvaise entente alors que nous sommes pressés et en quête d'informations.


Humm.. heu, Dame ! Tout c'qui compte c'est qu'on prenne bien soin d'notre compagnon, n'est-ce pas !
Pour vot' sécurité, j'm'inquiète pas. mon bon ami Arthur veillera sur vous. Après tout, il a démontré qu'il était pas pleutre pour..hum..grbrll.

Bon, donc, voyez c'que je'veux dire...


Point trop n'en rajouter, voilà une bonne idée.
 

Hors ligne Aube de Sangriss
(Uphir)

  • Grand Prêtre d'Oghma
  • ****
  • Mage Niveau 1
    PV:16/16
  • Messages: 16465
  • Jouez bien, jouez plein !

  • Activité
    3%
Je suis en silence les habitués des lieux dans leur entrée à l'abbaye, me contentant simplement d'afficher le port altier qui sied à mon rang. J'assure néanmoins Davog de mon entier soutien en lui adressant un regard de connivence lorsqu'il évoque un séjour qu'il souhaite des plus courts possibles. J'avoue que si les convenances m'épargnent de faire trop de courbettes à tous ces religieux, j'entends bien que notre fier nordique ne peut s'accommoder de tant de piété !

Je suis quelque peu surprise (et inquiétée) par l'attitude "hostile" (?) des paladins à notre arrivée; quel besoin de porter ainsi la main à leurs armes, comme si nous étions une quelconque menace !? Je ne relève pas, mais n'apprécie guère leur attitude. A moins que j'aie manqué quelque chose; il faudra m'en ouvrir auprès de Messire Arthur à l'occasion. Je mets pied à terre, inconsciente du regard visiblement appréciateur du maître des lieux, et m'étire quelque peu, cherchant vainement à chasser les courbatures nées de cet éreintant périple. Au moins ce soir bénéficierai-je d'un peu de confort !

Me tournant vers Davog, je tâche de le rassurer sans trop hausser la voix, ne voulant pas "vexer" nos hôtes:
Si vous souhaitez dormir hors ces murs, je ne m'en offusquerai guère; mais tâchez au moins de ne pas rester seul ! Les nuits ne sont pas sûres, nous en avons été témoins... ce garde forestier que vous semblez connaître serait sans doute un bon compagnon pour un gîte en forêt.

Je me dirige alors vers Monseigneur Jacquemont afin de lui présenter mes hommages et mes remerciements pour son accueil.
« Modifié: janvier 21, 2020, 23:00:22 par Uphir »
Gott weiß ich will kein Engel sein

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !