Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
janvier 17, 2019, 04:19:47
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Chapitre II - Acte 1 - Scène 1 : les braises du Divin  (Lu 2921 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Rose, maîtresse du jeu
(Ytima)

  • Ranger du Nord
  • *

  • gen.
    HP: 1/1
    Will: /1
  • Messages: 778

  • Activité
    0%
    • Geek Ô Féminin
Chapitre II - Acte 1 - Scène 1 : les braises du Divin
« le: mars 30, 2016, 11:32:20 »
Six mois ont passé depuis que Tiziana Spinola et Romain de Châtillon ont franchi le seuil de la Porte d'Or. Six mois durant lesquels, ils ont dû apprendre à vivre parmi les leurs et s'adapter au mode de vie byzantin. Conformément aux voeux de Gabrielle, Tiziana tente de se faire une petite place à la cour en participant de temps à autres aux manifestations princières. Même si les lasombras latins ne sont pas en odeur de sainteté, le charme de Tiziana, sa beauté, mais aussi et surtout la richesse qu'elle représente sont des atouts que la Trinité ne veulent pas oublier. Aussi, elle doit composer avec les faux-semblants de chacun mais également de la surveillance systématique du lasombra Magnus qui ne voit pas d'un très bon oeil sa présence. Romain doit jongler avec son ancienne vie de mortelle, cachant sa nature monstrueuse à ses soeurs, et sa nouvelle vie de cainite, guidé par l'honorable Bélisaire. Entre temps, son sire, Romane Constantine, lui a fait parvenir une missive où elle le prévient de son arrivée prochaine. Du coté de la porte Nord, le chevalier Torley a retrouvé son poste de gardien, et Fra Morost rend visite régulièrement à Gabrielle afin de comprendre les motivations de Khay'tall, qui ne s'est pas encore montré auprès de la génoise. Hugo, après avoir accompli sa mission, est reparti en France rejoindre les siens. Plus de trace de Dragomir Porumbescu. Aux dernières nouvelles, il avait pris refuge au Christ Pantocrator chez Simon avant de disparaitre. N'étant qu'un étranger, personne n'a crû bon d'ouvrir une enquête. Des rumeurs courent quant à une éventuelle attaque des élus de Calomène.

Mais la disparition de Dragomir Porumbescu est devenu le cadet de vos soucis. En effet, depuis quelques semaines, des visions vous tourmentent. Ces mêmes visions qui vous émerveillaient en arrivant à Constantinople, vous mutilent l'âme à présent. Les visions vous arrivent par vague, causant dans votre tête des ondes de choc. Dans ces rêves, l'image de la grande Sophie qui vous écrase, et, en son point culminant, le soleil éclatant de Constantinople vous baigne de sa lumière. Vous hurlez, vous agonisez, et soudain vous voyez un ange grand et beau, avec des ailes noires qui montent très haut dans le ciel. Il est poursuivi par des démons, des monstres cornus aux yeux rouges et aux longues griffes, des monstres ailés qui cherchent à l'attraper et à le ramener avec lui, dans les enfers, mais l'ange s'échappe, aidé par les bâtisses byzantines qui grandissent et l'élèvent au sommet en causant un tremblement de terre. Votre peau se détache de votre corps, et votre sang s'échappe en vapeur rouge puis grimpe dans le ciel. Les visions sont si puissantes que vous avez du mal à distinguer les rêveries de la réalité.

Fra Morost vous a rendu visite à chacun de vous pour que vous vous rendiez auprès de Pétrone, qui séjourne momentanément au palais comme invité des ventrues. En effet, l'accès à l'église Sainte-Sophie est fermé et, de toutes façons, personne n'arrive à atteindre les portes sans s'évanouir. Malachite, le sire de Fra Morost, suspecte l'archange Michel le Patriarche d'être la cause de ces visions incontrôlées. Malheureusement, il y a bien longtemps que les toréadors n'agissent plus de façon organisée à Constantinople et Malachite a demandé Fra Morost d'essayer de convaincre Pétrone, l'infant de Michel, d'agir.
Romain de Châtillon, grâce à ses nouvelles relations avec Hélène, a obtenu d'elle la localisation exacte du refuge de Pétrone dans le Palais. D'après elle, il passe ses nuits à prier dans une petite chapelle et prononce des phrases inintelligibles.

Fra Morost, Romain, Joszef et Tiziana se retrouvent donc devant la chapelle, gardée par deux hommes habillés en noir, et dont le visage est recouvert de tissu, ne dévoilant que leur regard. Ils vous laissent passer sans protester. A l'intérieur d'une chapelle élégante, vous apercevez Pétrone qui, depuis votre rencontre au Sénat, a bien changé. Les yeux cernés, mal coiffé, la robe défaite, il est à genoux, fixant la grande croix posée sur l'autel, et chuchotant des prières en latin. Il ne fait pas attention à vous.


« Modifié: mars 31, 2016, 14:05:27 par Ytima »
Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence

Hors ligne József Törley
(Granite)

  • Ranger du Nord
  • *****

  • gen.
    HP: 1/1
    Will: /1
  • Messages: 576
  • Geek un jour, Geek toujours !

  • Activité
    0%
Six mois à affuter mon esprit afin de sauver le rêve qui se transforme petit à petit en cauchemar. Six mois à tenter de comprendre les tenants et les aboutissants de ce panier de crabe qu'est notre sainte ville.

J'avance d'un pas lourd avec mes nouveaux compagnons. Ma confiance investie est tributaire de leurs actions passées. Certains peuvent recevoir l'étiquette de personnes dignes de foi, d'autres doivent encore faire leurs preuves.

Debout devant Pétrone, je me tais. Mes yeux intelligents scrutent la scène en attendant qui de droit, doit nous présenter.

Le pommeau de mon  épée à deux mains sagement rangée et mon armure rutilante, rappellent à toute le monde ma condition de chevalier.
 

Hors ligne Tiziana Spinola
(Ytima)

  • Ranger du Nord
  • *

  • 7 gen.
    HP: 1/1
    Will: /7
  • Messages: 778

  • Activité
    0%
    • Geek Ô Féminin
Six mois ont passés depuis que j'ai passé la porte Ouest* de la merveilleuse cité de Constantinople. Les premières semaines furent éprouvantes : l'absence de mon mentor, la disparition de Dame Gabrielle et la mission qui m'a été confiée.
Heureusement, l'appui des personnes qui m'entourent encore aujourd'hui, m'a été précieux. Malgré la méfiance qui nimbaient nos premières rencontres, j'ai pu constater qu'elle était peu à peu remplacée par un respect mutuel. Il me paraît encore un peu trop tôt pour parler de confiance mais qui peut réellement se targuer d'avoir un allié fidèle dans ce monde des ombres qui est le notre ?
Je n'arrive toujours pas à savoir s'il s'agit d'une méfiance qui m'est propre, liée à mon éducation et mon rang ou si c'est le cas de tous.

Quoi qu'il en soit, je suis ravie de les revoir tous ici, en cette nuit. Cela faisait un moment que nous ne nous étions pas réunis à nouveau.
Un franc sourire éclaire mon pâle visage toujours aussi délicat. Certes, un œil acéré remarquera des cernes finement masquées par une poudre venue d'Orient.
Vêtue d'une magnifique robe en soie d'un bleu nuit, j'ai adopté subtilement la mode locale sans pour autant renier mon passé Gênois. Les cheveux liés par un nœud de la même étoffe que la robe, viennent délicatement reposer sur mes épaules dénudées.

Après les amabilités d'usage avec le charmeur Romain, le viril et droit Chevalier Von Torley et l'érudit Fra Morost, nous pénétrons dans la chapelle où se trouve Pétrone. Au premier coup d’œil, il nous apparaît fatigué, usé même. Et je crains qu'il nous arrive de même si nous n'arrivons pas rapidement à arrêter ces visions qui nous rongent chaque jour.

Habituée aux messes en latin, je tends l'oreille afin d'écouter les prières du Sénateur à genoux.  Ses paroles étant inintelligibles, je décide de l'interrompre.
Éminence Pétrone ?

Il me faut m'y prendre à deux fois avant qu'il ne m'entende. Je n'aime pas trop hausser la voix dans un lieu sacré, surtout pour interpeler un si haut placé.
Éminence ?

D'un pas rapide, je viens l'aider à se relever.
Eminence, vous vous souvenez de moi ? Dame Tiziana. Je suis venue vous demander une faveur... je souhaiterai faire la rencontre de l'Archange Michel.
Devant son air effaré, je préfère ne pas embrouiller encore plus son esprit en évoquant mes camarades. Autant rester évasive pour l'instant.

« Modifié: mars 31, 2016, 15:38:40 par Ytima »
Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence

Hors ligne Romain de Châtillon
(Delioneras)

  • Barde alcoolique
  • **
  • Ventrue
    8 gen.
    HP: 1/1
    Will: /3
  • Messages: 58
  • Walk slowly, 'cause you're walking on my dreams. Y

  • Activité
    0%
6 mois.

C'est la première pensée qui me vient à l'esprit dès que je croise mes comparses. Morost en premier, qui semble toujours au courant des informations les plus étranges et importantes, Torley, toujours aussi droit et vertueux qu'il veut le laisser paraître.
Et Tiziana. La belle Tiziana, dont les courbes peuvent affoler n'importe qui. Une arme dont la tigresse use à merveille.

Un léger sourire à cette vision éclaire mon sujet, et je salue mes compagnons d'un signe de tête, alors même que je me remémore les 6 derniers mois.

Sourire vite effacé au vu de tout ce qu'il s'est déjà passé, et cela ne représentant encore qu'une infime partie de tout ce qui arrive.

Cela étant dit, je n'ai guère eu une minute de repos entre mes sœurs, Hélène, et Bélisaire.
Mon réseau à gérer et la nouvelle de l'arrivée de Romane ne sont pas des minces affaires non plus, mais le tout s'agence convenablement au point que je pourrais presque m'estimer satisfait.

Si l'on fait abstraction du Rêve qui devient Cauchemar. Raison de notre présence ici à tous, et Tiziana semble les choses en main, aussi je me contente de marcher le long de la salle, à la recherche d'éléments plus ou moins cachés.
J'ai déroulé mes rêves à tes pieds.
Marche doucement, parce que tu marches sur mes rêves.
Yeats.

Hors ligne Rose, maîtresse du jeu
(Ytima)

  • Ranger du Nord
  • *

  • gen.
    HP: 1/1
    Will: /1
  • Messages: 778

  • Activité
    0%
    • Geek Ô Féminin
Pétrone se détourne de la grande croix et regarde Tiziana droit dans les yeux. Son regard charismatique et séducteur ont fait place à la folie. Il sert très fort son chapelet dans sa main et ne répond pas. Mais devant l'insistance de l'italienne, il se lève enfin et masse ses tempes.

"Dame Spinola je .. j'ai souvenir de vous, génoise, au Sénat ..." Pétrone continue de masser ses tempes, comme si elles étaient douloureuses.

"Oui .. oui bien entendu, Dame Tiziana Spinola, un vrai ravissement" peu à peu sa voix reprend de l'assurance et son aura reprend de son éclat. Puis il observe chacun des caînites présent dans la chapelle, perplexe.

"Oh vous avez délibérément mis en pièce mon coeur malade d'amour, Dame Spinola. Je pensais, non sans grande naïveté, que vous viendriez à moi pour tenir la promesse d'une belle histoire à conter. Et vous me laissez là, en peine, me demandant de rencontrer l'archange Michel. Et mon coeur se brise un peu plus à l'idée de décevoir une femme aussi belle et charmante que vous, mais il est impossible pour quiconque de pénétrer dans l'Eglise Sainte-Sophie."
Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence

Hors ligne Tiziana Spinola
(Ytima)

  • Ranger du Nord
  • *

  • 7 gen.
    HP: 1/1
    Will: /7
  • Messages: 778

  • Activité
    0%
    • Geek Ô Féminin
C'est vraiment inquiétant. Serons-nous, nous aussi, affectés à ce point par les visions qui nous rongent ?
Le regard fou de Pétrone me perturbe mais je me contrôle, comme j'en ai l'habitude. De toute façon, je doute qu'il perçoive mon trouble.

Je perçois le changement dans son attitude alors qu'il arrive à sortir du trou dans lequel il était plongé. C'est un signe finalement rassurant.

Ignorant ses demandes libidineuses, je le corrige sur notre demande.
Eminence, nous savons que nous ne pouvons pénétrer dans l'Eglise. Non, ce que nous souhaiterions, c'est rencontrer votre Sire, l'Archange Michel. N'y a t'il pas moyen de le rencontrer ?

Pour appuyer ma demande, je profite de mes atouts.
Satisfaite, je serai bien plus disponible -disposée suis-je tentée de dire- pour venir vous rendre visite. J'ai été fort occupée depuis mon arrivée et je regrette de vous avoir déçue.
Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence

Hors ligne Rose, maîtresse du jeu
(Ytima)

  • Ranger du Nord
  • *

  • gen.
    HP: 1/1
    Will: /1
  • Messages: 778

  • Activité
    0%
    • Geek Ô Féminin
Pétrone secoue la tête.

Vous ne comprenez pas. Votre ignorance est séduisante jeune femme mais je ne peux rien faire pour vous. Si l'église Sainte-Sophie est interdite d'accès, c'est pour une raison bien évidente. Personne ne peut approcher l'Archange Michel, personne. Son aura divine et immaculée est bien trop puissante. Aucun de vous ne peut y résister. Choisissez la rédemption, acceptez-la, laissez-vous aller et élevez-vous dans le ciel avec lui.

La rédemption.


Cette notion trouve écho dans votre âme meurtrie.

N'en avez-vous jamais rêvé ? Michel est notre guide spirituel. Écoutez-le et votre âme trouvera sa place là-haut.
Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence

Hors ligne József Törley
(Granite)

  • Ranger du Nord
  • *****

  • gen.
    HP: 1/1
    Will: /1
  • Messages: 576
  • Geek un jour, Geek toujours !

  • Activité
    0%
Dans l'ombre de la génoise, j'écoute et je réfléchis.  Sommes-nous réellement capable de rencontrer Michel ? Pas sûr. Et si nous tentons le coup et que nous nous évanouissons, qui pourra venir nous chercher ?

Dans un capharnaüm d'images mentales, je continue d'écouter et de réfléchir.
 

Hors ligne Fra Morost
(Eldred)

  • Hobbit tire-laine
  • *
  • Nosferatu
    7e gen.
    HP: 1/1
    Will: /6
  • Messages: 25

  • Activité
    0%
C'est avec plaisir que je retrouve cette nuit mes compagnons de damnation. Les circonstances ont beau ternir le tableau, la beauté solaire de Dame Spinola est en soi un réconfort. Je m'incline profondément à l'attention de chacun, en n'oubliant pas à quel point nous dépendons les uns des autres.

Les tourments des précédentes nuits semblent avoir affectés avec une particulière intensité l'Eminent Pétrone. Malachite m'a-t-il réellement indiqué la bonne personne ? Bien entendu, Pétrone es l'infant du Patriarche Michel. Et l'infant d'un Archange Biblique (ou juste cainite antédiluvien, peut être les deux à la fois...) a certainement la possibilité de rappeler à son Sire que son pouvoir, l'inspiration qu'il suscite, peut également être une source de troubles.

Il demeure que si aucun vampire n'est en capacité de pénétrer dans Sainte Sophie, qui peut aujourd'hui communiquer avec Michel ? Qui l'aurait vu pour la dernière fois ? Depuis quand n'est il pas simplement sorti de l'Eglise ? Comment peut-il savoir aujourd'hui si le Rêve pour lequel il se bat périclite ou prospère ?

A défaut de pouvoir rencontrer pour le moment le Patriarche, son enfant devrait pouvoir nous informer.

Eminent Pétrone. Seigneur.

Les visions de ces dernières semaines n'autorisent aucun repos digne de ce nom aux cainites des environs. Chacun ici bas doit savoir que le Rêve mérite que l'on se batte pour lui. Nous nous demandons toutefois pourquoi Michel le Patriarche nous accable comme il le fait.

La rédemption que vous évoquez ne viendra pas en une nuit. Assurément nous la cherchons. Mais la trouverions nous enfin, Michel le saurait il ? Depuis quand ne l'avez vous pas vu et n'avez vous pas parlé avec lui ?

Quelque chose semble avoir changé dans ces visions, et peut être s'est il passé un évènement qui le pousse à nous aiguillonner de plus belle chaque nuit. Quelqu'un l'aurait rencontré ? Les démons à la poursuite de l'Ange, qui sont ils ? Est ce une simple métaphore de la Bête, ou y a t il autre chose que Michel souhaite nous montrer ?


Je m'arrête alors que je prends conscience que ma curiosité et les questions ressassées ses dernières semaines ressurgissent à voix haute. Je baisse les yeux un instant, fou que je suis de presser ainsi de questions notre hôte déjà tourmenté, puis les relève aussitôt afin de guetter les réponses qu'il voudra bien nous fournir.
 

Hors ligne Romain de Châtillon
(Delioneras)

  • Barde alcoolique
  • **
  • Ventrue
    8 gen.
    HP: 1/1
    Will: /3
  • Messages: 58
  • Walk slowly, 'cause you're walking on my dreams. Y

  • Activité
    0%
Adossé contre un mur, je les écoute parler, déblatérer, divaguer.

Mais il est difficile de rester concentré quand ce murmure sombre résonne dans ma tête.
<pense:>Rédemption ? Quelle rédemption ? Ah ! Nous sommes des dieux, de compte à rendre à personne, nous prenons ce que nous voulons, et personne pour nous en empêcher !

Au cours des 6 derniers mois, cette voix s'est faite de plus en plus forte, à mesure que je m'astreignais à ce régime de suffisance plutôt que de jouissance.
<pense:>La discipline selon Bellisaire ...

J'observe mes compagnons tour à tour, puis pose une question somme toute évidente.
Serait-ce notre condition de damnés qui nous empêche l'accès à Sainte Sophie ?
J'ai déroulé mes rêves à tes pieds.
Marche doucement, parce que tu marches sur mes rêves.
Yeats.

Hors ligne Rose, maîtresse du jeu
(Ytima)

  • Ranger du Nord
  • *

  • gen.
    HP: 1/1
    Will: /1
  • Messages: 778

  • Activité
    0%
    • Geek Ô Féminin
Pétrone tourne la tête vers Romain et pose sa main sur son bras. Son geste a quelque chose d'apaisant.
"Vous avez raison. En partie. Je ne saurais vous le confirmer car les mortels sont également touchés par la foi de Michel mais pas de la même façon. Depuis quelques temps, de nombreux humains se rassemblent devant l'Eglise Sainte-Sophie jour et nuit et demandent l'absolution. Des malades et des fous s'agglutinent aux portes à la recherche d'un miracle."

"Quant aux visions que nous vivons chaque jour, je ne peux vous expliquer leur signification avec exactitude. Ce ne sont que mes interprétations personnelles, mais en mon sens, vous avez vu juste Frère Morost. Ces bêtes ailés sont ce que nous avons de plus vil en nous et ce contre quoi nous nous battons. Mais d'autres pensent qu'il s'agit du diable qui réclamera notre âme quand viendra le jour du Jugement Dernier." 


Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !