Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
juin 21, 2021, 18:15:56
Le forum Planète Rôliste existe depuis 2006, il a pour vocation de promouvoir les jeux de rôles (JdR) et permettre de jouer des parties même pour ceux qui n'ont plus de table à disposition (au sens propre comme au sens figuré), à l'écrit en "Play by Post", grâce aux très nombreux outils à disposition, ou en chat vocal/vidéo pour ceux qui le souhaitent. Les expatriés, les nomades, les timides, les boulimiques du JdR, les petits nouveaux, les peujs et les meujs, tous sont les bienvenus au sein de notre communauté.

AuteurSujet:  Caiman  (Lu 23212 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Roibeart Sullivan
(Skye)

  • Chevalier Dragonlance
  • **
  • Portrait
  • Messages: 4470

  • Activité
    0%
    • Contact Professionnel
Re : Caiman
« le: mai 18, 2018, 12:39:46 »
J'ai détaillé le couple, l'homme surtout. Déformation là aussi, mes contrats concernent rarement des femmes. A croire qu'elles irritent moins. Son visage, son costume, sa démarche. Etait-ce un dîner poli ? Ils fêtaient quelque chose ? Est-ce qu'elle est beaucoup plus jeune que lui ? Jusqu'à ce que la porte se ferme, j'ai listé comme un exercice habituel tout ce que je pouvais apprendre sur eux, sur lui.

Après seulement j'ai pensé au dessert, au café, et à forcément mon retour à l'hôtel sans espérer que ma victime ait rejoint la dernière place qui lui sera donné de voir.

J'ai opté pour le mouhalabia, sur les conseils du serveur. Je n'aime pas ce qui est trop sucré, ça me file la gerbe. Les pâtisseries ce n'est pas mon truc alors quand elles sont dégoulinantes de sucre ou de crème, je préfère passer.

Un flan ce sera très bien, avec un expresso. J'ai eu envie de fumer comme après l'amour. L'odeur de la fleur d'oranger m'a fait penser au parfum de Mila, à nouveau le pli de contrariété au coin de la lèvre. J'espère que mon commanditaire a une bonne explication et ma victime une bonne raison de ne pas être au rendez-vous.

Un moment de calme dont je profite, le restaurant n'est plus qu'à moi et au personnel. Je me pose aussi la question de la sortie, le cirque du motard est toujours présent dans un coin de ma tête. Quelque soit la raison pour laquelle on pourrait me suivre, me tracer, je sais que moi aussi je pourrais être une cible. Et la grande particularité des cibles c'est d'ignorer leur état dans la majeur partie des cas. Voilà surement pourquoi je n'ai jamais vécu cet état.

J'ai sorti ma carte de crédit personnelle et mon étui à cigarettes. Dans la plupart des lieux publics à Paris il est interdit de fumer, je le sais, le serveur aussi. J'en ai sorti une sans m'en cacher. Pour moi les règles, les lois ne servent qu'à encadrer les moutons, pas les aigles ou les loups.
Ma prudence m'indique de sortir par derrière et d'examiner les alentours avant de rejoindre la voiture. La voiture, le piège parfait. Curieusement tout homme un tant soit peu normal y accorde une certaine importance, il l'a choisie, il la conduit et il s'y sent en sécurité, autant que derrière les murs de sa villa. Mais tout n'est qu'illusion.

J'ai sorti les clefs de ma poche et je les ai posées sur la table. Seconde possibilité. Je suis certain que le serveur aimera se mettre au volant d'un tel véhicule et si c'est la dernière chose qu'il fait sur cette terre, comme dernier souvenir, il y a pire. Il y a mieux aussi, c'est vrai.

Mais souvent on ne choisit pas.
« Modifié: mai 18, 2018, 12:44:01 par Skye »
“De fait, le nombre de balles qu'on reçoit indique quel traitement on mérite.”  (Roberto Saviano)

 

Lignes et Colonnes du Tableau

# Lignes
# Colonnes

Injection d'un lien

URL
Texte
Editer !